Marpeau

  • Une vie d'éducatrice spécialisée : questionner le sens Nouv.

    Cet ouvrage relate douze scènes de la vie d'une éducatrice spécialisée auprès d'enfants, d'adolescents et de jeunes adultes, dans différents lieux d'accueil et d'hébergement. Il montre l'importance de la rencontre authentique, de la disponibilité à l'imprévu, de l'écoute de l'Autre, de l'ouverture à ce qui « fait signe », à ce qui fait sens et priorité chez un humain en mal de « grandir ».

    Les situations rapportées mettent en lumière l'importance de l'engagement dans le champ de l'éducatif. Elles saisissent la poignante complexité des réactions d'un humain privé d'enfance, proie de violences et de tensions incompréhensibles pour lui. Leurs dénouements - parfois improbables - révèlent les possibilités surprenantes de l'éducatif appréhendé en tant que « mise au travail » de personnes se réconciliant avec elles-mêmes et leur environnement, en s'autorisant à exister.

    Les deux auteurs s'accordent sur la place des émotions et sur la prise en compte des vulnérabilités en tant que creusets du travail d'humanisation dont l'éducatif est en charge. Ils insistent sur l'indispensable capacité du professionnel à se reconnaître lui-même vulnérable afin de pouvoir « faire rencontre » avec des personnes démunies. Ils alertent sur la double nécessité de l'implication et de la réflexion, tant personnelle que collective, afin de décrypter le sens sous-jacent qui fait énigme et permettre au professionnel une distanciation de ses propres affects et des « prêts-à-penser ».

  • Le processus éducatif, depuis sa première parution, est devenu une référence pour de nombreux éducateurs en exercice et en formation. Jacques Marpeau y pose les bases d'une compréhension nouvelle de la complexité de « ce qui se passe » dans la démarche éducative, et qui concerne, bien au-delà de la question de la socialisation ou de la construction des savoirs, la structuration de la personne. Comment les éducateurs spécialisés peuvent-ils initier et soutenir ce processus face aux jeunes, et aux moins jeunes, handicapés, en difficulté sociale ou psychologique ? L'auteur dénonce l'idéologie de la maîtrise qui ferait de l'éducateur le maître qui à la fois conduit et libère. Pour lui, au contraire, l'acte éducatif n'a pas pour objet de soigner ni de combler des « manques », il doit créer les conditions pour que le sujet, pris dans les rets d'une situation sans issue, puisse devenir acteur de sa propre vie en s'ouvrant à de nouveaux possibles.

    Dans cette nouvelle édition, Jacques Marpeau met en évidence l'évolution du contexte sociétal des métiers de l'éducation et de l'accompagnement, mais aussi de la formation. Son objectif est de se situer en passeur de repères et de clés de compréhension, pour approcher les cheminements singuliers d'humanisation dans lesquels se déploie le processus éducatif.

  • La création constitue le noyau, la problématique centrale du travail éducatif. À l'heure des procédures et des référentiels de tous ordres, la création est difficile à cerner et à identifier au quotidien, en particulier dans les situations de crise chez des enfants et des adolescents en grande difficulté. Or la créativité, pratiquée et reconnue tant pour les professionnels que pour les enfants, permet la sortie des répétitions en restaurant les multiples potentiels des situations vécues et en instaurant un avenir ouvert à des choix possibles et désirables.

  • Retrouvez dans ce dossier les premiers chapitres de dix polars incontournables de la collection Folio Policier : Ingrid Astier (Quai des enfers), Tonino Benacquista (La maldonne des sleepings), Thomas H. Cook (Les feuilles mortes), DOA (Citoyens clandestins), Caryl Férey (Zulu), Thierry Jonquet (Mygale), Dominique Manotti (Bien connu des services de police), Elsa Marpeau (Les yeux des morts), Jo Nesbo (Le léopard), Kjetil Try (Noël sanglant).

    Vous pouvez accéder directement à chaque extrait par la table des matières de ce dossier ou lire les extraits à la suite. Tous ces livres numériques sont en vente chez votre libraire.

  • À l'occasion des 70 ans de la "Série Noire", retrouvez dans ce dossier gratuit les premiers chapitres de 9 nouveautés de cette collection mythique.

    Les initiés (de Thomas Bronnec), Pukhtu Primo (de DOA), L'ange gardien(de Jérôme Leroy), Or Noir (de Dominique Manotti), Et ils oublieront la colère (de Elsa Marpeau), Tout doit disparaître (de Jean-Bernard Pouy), L'alignement des équinoxes(de Sébastien Raizer), Les Brillants (de Marcus Sakey) et L'exécution de Noa P. Singleton (de Elizabeth Silver).

    Vous pouvez accéder directement à chaque extrait par la table des matières de ce dossier ou lire les extraits à la suite. Retrouvez aussi photographie et biographie des auteurs. Tous ces livres numériques sont en vente chez votre libraire.

  • Le processus éducatif, bien au-delà de la question de la socialisation ou de la construction des savoirs, est indispensable à la structuration de la personne. Il concerne l'élaboration des capacités structurelles que la personne doit mettre en oeuvre pour faire face aux nécessités de son existence actuelle et à celles inconnues du futur. Comment les éducateurs spécialisés peuvent-ils initier ce processus et le soutenir face aux jeunes, et aux moins jeunes, handicapés, en difficulté sociale, psychologique ? L'acte éducatif n'a pas pour objet de soigner ni de combler des manques , il doit créer les conditions pour que le sujet, pris dans les rets d'une situation sans issue, puisse devenir acteur de sa propre vie en s'ouvrant à de nouveaux possibles. Jacques Marpeau s'oppose ici à toute idéologie de la maîtrise qui ferait de l'éducateur le maître qui à la fois conduit et libère. Il propose une pédagogie de l'ouvert , une mise en oeuvre de ce qui rend possible le rapport à l'inconnu, le déplacement des règles du jeu, des appartenances déjà constituées, des rôles préétablis. Cela suppose qu'éducateur et éduqué ou plutôt s'éduquant soient ensemble engagés dans le processus éducatif. S'appuyant sur son expérience de directeur de MJC en région parisienne, où il a pu constater les carences éducatives à la base des difficultés de nombreux jeunes, et sur celle de la formation des professionnels de l'éducation spécialisée, l'auteur propose une analyse de la nature et de la complexité du processus éducatif. Il ouvre des perspectives de réflexions et d'actions nouvelles en abordant l'éducation sous l'angle des échappées possibles aux phénomènes de captations dans lesquelles sont enfermés les enfants, les jeunes et les adultes en difficulté. Il invite à une attention particulière aux dynamiques d'existence et aux conditions de mobilisation des potentiels des personnes qui, pour des raisons complexes, ne peuvent être sollicitées ou validées par leur environnement Jacques Marpeau dirige actuellement le service de formation continue à l'Institut régional du travail social de Paris Ile-de-France

empty