Bookelis

  • DU CÔTÉ DE CHEZ SWANN

    MARCEL PROUST

    • Bookelis
    • 21 Octobre 2016

    Du côté de chez Swann est le premier volume du roman de Marcel Proust, À la recherche du temps perdu. Il est composé de trois parties, dont les titres sont : -Combray, village imaginaire dans l'oeuvre de Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, fortement inspiré du village de son enfance, Illiers en Eure-et-Loir. -Un amour de Swann. Swann tombe amoureux d'Odette de Crécy. À la recherche du temps perdu est une histoire d'amour, d'infidélité, de jalousie. -« Noms de pays : le nom » évoque les rêveries du narrateur, ses envies de voyage. Ce parallélisme souligne la déception naissant de la confrontation du rêve à la réalité brute.

  • LE CÔTÉ DE GUERMANTES

    MARCEL PROUST

    • Bookelis
    • 16 Janvier 2017

    Le Côté de Guermantes : est le troisième volume du roman de Marcel Proust, À la recherche du temps perdu. Ce volet est divisé en deux parties, dont les événements se déroulent essentiellement à Paris : les parents du narrateur y changent de logement et vivent désormais dans une partie de l'hôtel des Guermantes. Leur bonne, la vieille Françoise, regrette ce déménagement. Le narrateur rêve au nom des Guermantes, comme jadis il rêvait aux noms de pays. Il aimerait beaucoup pénétrer dans le monde des aristocrates. Pour tenter de se rapprocher de madame de Guermantes, qu'il importune à force de la suivre indiscrètement dans Paris, il décide de rendre visite à son ami Robert de Saint-Loup, qui est en garnison à Doncières : « L'amitié, l'admiration que Saint-Loup avait pour moi, me semblaient imméritées et m'étaient restées indifférentes. Tout d'un coup j'y attachai du prix, j'aurais voulu qu'il les révélât à Madame de Guermantes, j'aurais été capable de lui demander de le faire. » Il rend donc visite à son ami qui le reçoit avec une très grande gentillesse et est aux petits soins pour lui. De retour à Paris, le héros s'aperçoit que sa grand-mère est malade. Saint-Loup profite d'une permission pour se rendre à Paris , il souffre à cause de sa maîtresse, Rachel, que le narrateur identifie comme une ancienne prostituée qui travaillait dans une maison de passe. Le narrateur fréquente le salon de madame de Villeparisis, l'amie de sa grand-mère , il observe beaucoup les personnes qui l'entourent. Cela donne au lecteur une image très fouillée du faubourg Saint-Germain entre la fin du dix-neuvième siècle et le début du vingtième. Le narrateur commence à fréquenter le salon des Guermantes. La santé de sa grand-mère continue à se détériorer : elle est victime d'une attaque en se promenant avec son petit-fils.

  • SODOME ET GOMORRHE

    MARCEL PROUST

    • Bookelis
    • 16 Janvier 2017

    Sodome et Gomorrhe : est le quatrième volet de À la recherche du temps perdu de Marcel Proust Le titre évoque deux villes bibliques détruites par Dieu pour punir les habitants, infidèles et immoraux (Sodome et Gomorrhe). Dans ce volet, le narrateur découvre que l'homosexualité est très présente autour de lui. Un jour, il découvre celle de monsieur de Charlus ainsi que celle de Jupien, un giletier qui vit près de chez lui. Charlus n'est pas seulement l'amant de Jupien , riche et cultivé, il est aussi son protecteur. Le narrateur, après la découverte de l'inversion sexuelle de Charlus, se rend à une soirée chez la princesse de Guermantes. Cela lui permet d'observer de près le monde de l'aristocratie du faubourg Saint-Germain, et de se livrer à des considérations sur cette partie de la société. Après cette longue soirée, le narrateur rentre chez lui et attend la visite de son amie Albertine , comme celle-ci se fait attendre, le héros s'irrite et devient anxieux. Finalement, Albertine arrive et la glace fond. Cela dit, le coeur du narrateur est instable. Il lui arrive de ne plus ressentir d'amour pour Albertine, ce qu'il appelle « les intermittences du coeur ». Il effectue un deuxième séjour à Balbec. Cette fois-ci, il est seul, sa grand-mère est morte. Cela l'amène à établir des comparaisons avec son premier séjour dans cette station balnéaire. En se déchaussant, il se souvient qu'alors, sa grand-mère avait tenu à lui ôter elle-même ses souliers, par amour pour lui. Ce souvenir le bouleverse , il comprend seulement maintenant qu'il a perdu pour toujours sa grand-mère qu'il adorait. Ce séjour à Balbec est rythmé par les sentiments en dents de scie que le héros éprouve pour Albertine : tantôt il se sent amoureux, tantôt elle lui est indifférente et il songe à rompre. Il commence d'ailleurs à avoir des soupçons sur elle : il se demande si elle n'est pas lesbienne. Mais il n'arrive pas à avoir de certitudes. À la fin de ce second séjour, il décide d'épouser Albertine, pensant que ce faisant, il la détournera de ses penchants pour les femmes.

  • LA PRISONNIÈRE

    MARCEL PROUST

    • Bookelis
    • 16 Janvier 2017

    La Prisonnière est le cinquième volet de À la recherche du temps perdu de Marcel Proust. Le narrateur est de retour à Paris, dans la maison de ses parents, absents pour le moment. Il y vit avec Albertine, et Françoise, la bonne. Les deux amants ont chacun leur chambre et leur salle de bains. Le narrateur fait tout pour contrôler la vie d'Albertine, afin d'éviter qu'elle donne des rendez-vous à des femmes. Il la maintient pour ainsi dire prisonnière chez lui, et lorsqu'elle sort, il s'arrange pour qu'Andrée, une amie commune aux deux amoureux, suive Albertine dans tous ses déplacements. L'attitude du narrateur est très proche de celle de Swann avec Odette dans Un Amour de Swann. L'amour, loin de le rendre heureux, suscite une incessante méfiance, et une jalousie de tous les instants. Le héros se rend compte aussi que malgré toutes ses précautions, Albertine lui est étrangère à bien des égards. Quoi qu'il fasse, elle reste définitivement un mystère pour lui. Cette vie en commun ne dure pas longtemps. Un jour, Françoise annonce au narrateur qu'Albertine est partie de bon matin.

  • ALBERTINE DISPARUE

    MARCEL PROUST

    • Bookelis
    • 16 Janvier 2017

    Albertine disparue est le sixième volet de À la recherche du temps perdu de Marcel Proust. Albertine s'est enfuie de chez le narrateur alors que celui-ci commençait à ressentir la plus complète indifférence pour elle. Cela provoque un nouveau revirement de son coeur. Il fait tout pour retrouver sa maîtresse, et veut croire qu'il sera très vite en sa présence. Hélas, il apprend par un télégramme qu'Albertine est morte, victime d'une chute de cheval. Elle lui échappe ainsi définitivement. Son coeur oscille entre souffrance et détachement au fil du temps. Il se livre, auprès d'Andrée, à un travail d'enquêteur pour savoir si oui ou non elle était lesbienne et découvre bientôt que c'était effectivement le cas. Il se rend chez la duchesse de Guermantes et y croise son amour d'enfance, Gilberte Swann, devenue mademoiselle Gilberte de Forcheville : Swann est mort de maladie, et Odette s'est remariée avec monsieur de Forcheville. Swann rêvait de faire admettre sa femme dans les milieux aristocratiques : à titre posthume, son souhait est exaucé par le riche remariage d'Odette. Le narrateur effectue un voyage à Venise avec sa mère. De retour de ce voyage, il apprend le mariage de Gilberte avec son ami Robert de Saint-Loup. Quelque temps après, il se rend à Tansonville, non loin de Combray, chez les deux nouveaux mariés. Gilberte se confie au narrateur : elle est malheureuse car Robert la trompe. C'est exact, mais elle croit que c'est avec des femmes alors que Robert est attiré par les hommes.

  • LE TEMPS RETROUVÉ

    MARCEL PROUST

    • Bookelis
    • 16 Janvier 2017

    Le Temps retrouvé est le septième volet de À la recherche du temps perdu de Marcel Proust. Le début de ce dernier volet se passe encore à Tansonville. Le narrateur, qui voudrait devenir écrivain depuis qu'il est enfant, lit un passage du Journal des Goncourt avant de s'endormir, et cela l'amène à croire qu'il n'est pas capable d'écrire. Il décide de renoncer à devenir écrivain. Nous sommes en pleine Première Guerre mondiale. Le Paris de cette période montre des personnages globalement germanophobes, et totalement préoccupés par ce qui se passe sur le front. Charlus est une exception : il est germanophile. Saint-Loup s'est engagé et il est parti combattre. Il se fait tuer sur le champ de bataille. Après la guerre, le narrateur se rend à une matinée chez la princesse de Guermantes. En chemin, il a de nouveau conscience de son incapacité à écrire. Il attend la fin d'un morceau de musique dans le salon-bibliothèque des Guermantes et le bruit d'une cuiller, la raideur d'une serviette qu'il utilise déclenchent en lui le plaisir qu'il a ressenti autrefois en maintes occasions : en voyant les arbres d'Hudimesnil par exemple. Cette fois-ci, il décide d'approfondir son impression, de découvrir pourquoi certaines sensations le rendent si heureux. Et il comprend enfin que la mémoire involontaire est seule capable de ressusciter le passé, et que l'oeuvre d'art permet de vivre une vraie vie, loin des mondanités, qu'elle permet aussi d'abolir les limites imposées par le Temps. Le héros est enfin prêt à créer une oeuvre littéraire.

  • À l'ombre des jeunes filles en fleurs est le deuxième tome de À la recherche du temps perdu de Marcel Proust publié en 1919 aux éditions Gallimard.
    Le roman reçoit la même année le prix Goncourt.

    Première partie
    Autour de Mme Swann
    Dans cette première partie du roman, le narrateur parle de ses relations à Paris. Il va également pour la première fois au théâtre où il voit enfin l'actrice qu'il aime tant, la Berma. On y lit ses déceptions incomprises par les autres vis-à-vis de sa première vision théâtrale. Puis, il arrive à se faire introduire chez les Swann.
    Seconde partie
    Noms de pays : Le pays
    Arrivé dans la contrée dont il a tant voulu voir les cathédrales. Au début, sa vie est très solitaire. Mais, de relations en relations, il finit par réussir à se lier d'amitié avec les jeunes filles qu'il observait depuis longtemps : Albertine, Andrée, Rosemonde... Il tombe amoureux d'Albertine qu'il essaie de rendre jalouse en se rapprochant d'Andrée.

empty