Marc-Urbain Proulx

  • Les territoires locaux, supralocaux et régionaux ont un rôle important à jouer dans la mutation actuelle qui s'inscrit notamment dans un contexte d'accélération de la mondialisation des marchés. Cet ouvrage collectif propose plusieurs pistes de réflexion et d'action. Les textes des différents auteurs sont regroupés en trois sections distinctes : l'intégration des territoires dans l'économie globale; la réalité des territoires du Québec.

  • Si plusieurs décollages économiques locaux, souvent fulgurants, ont permis aux régions de constituer 17 % de la population du Québec en 1960, celles-ci n'en représentent plus que 10 % aujourd'hui. La périphérie est demeurée économiquement immature, avec peu de diversification industrielle, et ce, malgré une extraction massive de matières premières livrées sur le marché mondial ainsi qu'une politique publique vigoureuse qui a contribué à la tertiarisation de l'économie tout en construisant un cadre de vie de qualité. Depuis quelques décennies, les régions vivent une véritable transition alimentée par l'intensification technologique, l'épuisement de certaines ressources naturelles, la hausse du niveau d'éducation, la sensibilisation environnementale, l'éveil des populations autochtones, la mobilité croissante des travailleurs, la montée en importance du secteur tertiaire supérieur et l'affirmation de l'acceptabilité sociale des grands projets. Ces avancées régionales doivent aboutir à un nouveau grand cycle de développement au sein de la « société du savoir ».

    Le présent ouvrage dresse le tableau des efforts consentis par les pouvoirs publics pour occuper, aménager, gouverner et développer les régions du Québec. À partir de perspectives théorique, historique et comparative, l'auteur étudie une douzaine de leviers, activés par cinq décennies de politiques publiques. Quels sont les résultats de ces actions ? Quels ressorts sont encore disponibles ? Quelles sont les options d'avenir pour les régions ?

    Cet examen attentif permet à l'auteur de dégager de nombreux constats en ce qui concerne, entre autres, la polarisation, la décentralisation, la prise en main, l'innovation, les partenariats autochtones, la planification et la gouvernance. Au fil de son analyse, il propose des solutions en faveur des nouvelles interventions publiques qu'il juge nécessaires.

    Marc-Urbain Proulx est professeur en économie régionale à l'Université du Québec à Chicoutimi et directeur scientifique du Centre de recherche sur le développement territorial. Il a été sous-ministre associé aux Régions du gouvernement du Québec de 2012 à 2014.

    Avec la collaboration de Simon Gauthier.

  • Les sociétés autochtones sont complexes et restent encore méconnues, sous de très nombreuses dimensions. Au plan des données économiques, c'est une lacune que vient combler l'ouvrage. Plus encore, il offre au public informé (notamment aux décideurs, autochtones et non autochtones) comme au grand public une méthode susceptible de fournir des outils pour analyser et mieux comprendre cette réalité économique.

  • Après quatre décennies de prospérité sans pareille au cours de son histoire, le Saguenay-Lac-Saint-Jean fait face depuis 25 ans déjà à une difficile mutation vers un nouveau cycle dans l'évolution de sa structure économique. Ces difficultés seront illustrées par les indicateurs classiques à propos de la démographie, de l'emploi, de la pauvreté, de l'entrepreneuriat, du revenu des ménages, de l'investissement, de la démocratie.Précis dans les diagnostics effectués, vigoureux dans les pronostics formulés et réaliste dans les thérapeutiques proposées, cet ouvrage à tous ceux et celles à qui l'avenir du Saguenay-Lac-Saint-Jean tient à cour et à raison. Il ne se veut ni exhaustif ni définitif. Loin s'en faut. Ce livre s'inscrit néanmoins comme un outil fondamental pour soutenir l'accélération du rythme de l'apprentissage collectif vers un nouveau cycle économique structurel pour cette région.

  • Ce manuel propose une démarche pédagogique pour comprendre les trois principales dimensions du développement territorial, soit l´occupation, la gouvernance et l´innovation. Les théories, les modèles et les concepts pertinents sont à cet effet exposés et illustrés à travers la diversité des territoires qui fait la richesse du Québec.

  • Le Québec est un territoire composé d'une diversité d'espaces urbains, ruraux, régionaux, métropolitains, côtiers et nordiques. Il est en mouvance : polarisation des lieux à différents degrés, érosion de zones rurales et urbaines, extension des lisières périurbaines, densification de nouvelles formes territoriales. La politique publique québécoise tente de saisir et de comprendre globalement les contextes territoriaux particuliers et évolutifs afin d'y appliquer des mesures en ce qui a trait à l'aménagement d'infrastructures et d'équipements, à la gestion de biens et de services collectifs et au soutien aux initiatives économiques, sociales et culturelles.

    Les textes rassemblés dans le présent ouvrage jettent une nouvelle lumière sur la politique territoriale du Québec, sur son évolution autant que sur ses limites. Des experts universitaires y modélisent les tenants et aboutissants du chemin parcouru dans ce domaine au cours des dernières décennies. Ils proposent de solides perspectives d'analyse ainsi que des options concrètes pour l'amélioration des actions et des interventions publiques territorialisées.

  • Fruit d'une réflexion collective des membres du Centre de recherche sur le développement territorial, cet ouvrage éclairera les lecteurs non seulement sur les différentes méthodes utilisées par les chercheurs pour comprendre les réalités des territoires, mais leur donnera aussi des outils concrets (cadre d'analyse, dimensions, indicateurs, etc.) leur permettant de développer leurs propres recherches dans le domaine.

empty