Louis Roy

  • La culture éthique et scientifique nécessaire à un exercice épanoui des professions médicales et paramédicales repose sur un certain nombre de principes simples et pourtant mal connus, exposés et discutés dans ce livre. En partageant avec les professionnels de la santé les principes de cette "philosophie médicale", le premier objectif de cet ouvrage est de mettre en oeuvre les éléments de réflexion pour saisir les particularités du contexte sanitaire et envisager une carrière ancrée dans des valeurs humanistes.

  • Nos émotions se trahissent par des troubles fonctionnels digestifs qu'aucun médicament n'a jamais pu guérir durablement. L'esprit peut s'entraîner à réparer lui-même les troubles qu'il a provoqués : c'est la psychobiologie de la guérison. L'hypnose digestive est ce que médecins, psychothérapeutes et malades attendaient pour ramener la paix dans les guerres intestines. C'est comme un soleil au ventre.

  • Un homme d'affaires, à qui tout semble réussir, navigue entre son épouse aristocrate, une amie de jeunesse, quelques aventures, et ses ambitions professionnelles. Lorsqu'il rencontre Laura, il est loin de se douter que sa vie va être littéralement mise en pièces... À travers ce roman haletant, l'auteur décrit avec humour et cynisme l'environnement d'un héros de notre temps, victime inconsciente des leurres de notre société « moderne », du monde sans pitié des affaires et des champs de courses.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jean-Louis DU ROY, né à Etterbeek (Bruxelles) en 1945 est licencié en sciences politiques et sociales (U.C.L.) et maître en management public (Solvay U.L.B.). Il a occupé des fonctions dirigeantes dans le domaine financier et se consacre aujourd'hui à l'écriture. Avec D'un Sang bleu assez froid, son troisième roman, il nous démontre qu'il est passé maître dans l'art du suspense.

  • This edited book offers further advances, new perspectives, and developments from world leaders in the field of through-life engineering services (TES). It builds up on the earlier book by the same authors entitled: "Through-life Engineering Services: Motivation, Theory and Practice."This compendium introduces and discusses further, the developments in workshop-based and 'in situ' maintenance and support of high-value engineering products, as well as the application of drone technology for autonomous and self-healing product support. The links between `integrated planning' and planned obsolescence, risk and cost modelling are also examined.The role of data, information, and knowledge management relative to component and system degradation and failure is also presented. This is supported by consideration of the effects upon the maintenance and support decision by the presence of 'No Fault Found' error signals within system data. Further to this the role of diagnostics and prognostics is also discussed.In addition, this text presents the fundamental information required to deliver an effective TES solution/strategy and identification of core technologies. The book contains reference and discussion relative to automotive. rail, and several other industrial case studies to highlight the potential of TES to redefine the product creation and development process. Additionally the role of warranty and service data in the product creation and delivery system is also introduced.?This book offers a valuable reference resource for academics, practitioners and students of TES and the associated supporting technologies and business models that underpin whole-life product creation and delivery systems through the harvesting and application of condition and use based data.

  • Demonstrating the latest research and analysis in the area of through-life engineering services (TES), this book utilizes case studies and expert analysis from an international array of practitioners and researchers - who together represent multiple manufacturing sectors: aerospace, railway and automotive - to maximize reader insights into the field of through-life engineering services.As part of the EPSRC Centre in Through-life Engineering Services program to support the academic and industrial community, this book presents an overview of non-destructive testing techniques and applications and provides the reader with the information needed to assess degradation and possible automation of through-life engineering service activities . The latest developments in maintenance-repair-overhaul (MRO) are presented with emphasis on cleaning technologies, repair and overhaul approaches and planning and digital assistance. The impact of these technologies on sustainable enterprises is also analyzed.This book will help to support the existing TES community and will provide future studies with a strong base from which to analyze and apply techn9olgical trends to real world examples.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • « Faudra-t-il toujours lutter pour le français ? » demande L'Inconvénient en couverture de son numéro d'automne. Pris entre l'angoisse financière de la souveraineté et l'insécurité culturelle d'une nation minoritaire dont la présence maintenue au sein de la fédération canadienne ne peut que nourrir l'angoisse identitaire et linguistique, le Québec, en plein dilemme, se cherche, mais ne se trouve pas. La province comme société « divisée, déchirée, entravée par des peurs contradictoires qui ne veulent pas s'effacer » et le rapport à la langue autour duquel se cristallisent et s'incarnent ces peurs, voilà ce qu'explorent les collaborateurs de L'Inconvénient dans le dossier thématique de ce numéro. Lisez aussi la deuxième partie de l'essai « Le délire collectif des déclinistes français » d'Alain Roy, un portrait du peintre Mark Puchala par Marie-Anne Letarte, Stanley Péan qui parle de la saxophoniste jazz Christine Jensen et Sylvain David des « Communautés (ré) imaginées » dans les séries télé Fauda, Bron/Broen et The Fall.

  • Pour nous Québécois, l'Amérique a toujours été une question. Nous sommes d'Amérique, c'est l'évidence, mais nous ne sommes pas, nous n'avons jamais été complètement américains. Nous vivons un peu comme dans un pays d'Europe du Nord : société prospère, politiques sociales généreuses, respect de la diversité, grands espaces, etc. Et, comme dans ces sociétés où il ne se passe jamais rien, nous sommes étrangers aux violences vécues aux États-Unis et dans les pays d'Amérique latine, qu'elles soient le produit d'un conflit racial qui s'éternise, de la guerre contre les narcotrafiquants ou des inégalités sociales criantes. Le dossier de ce numéro, constitué des textes de Vincent Lambert, Mathieu Bélisle, Samuel Archibald et Louise Desjardins, fouille la question : Sommes-nous américains? À quelle Amérique ou à quelle dimension de l'Amérique pouvons-nous nous identifier?

  • Dans vingt-cinq ans, 80% de la population mondiale vivra en Asie et en Afrique. À quels changements, sur le plan culturel plus particulièrement, doit-on s'attendre au cours du présent siècle? C'est la question vaste et fascinante à laquelle Jean-Louis Roy tente de répondre, avec l'aide de correspondants venus d'Afrique, d'Asie, des Amériques et d'Europe.

    L'auteur soutient que le basculement de la richesse de l'Ouest vers l'Asie, l'Amérique latine et l'Afrique provoque la reconfiguration de la carte économique du monde. Ce basculement transforme aussi l'espace culturel global. La position culturelle dominante occupée par la zone atlantique ne disparaîtra pas du jour au lendemain; néanmoins, il importe de constater que les pays émergents y travaillent ardemment, bien servis par les moyens qu'offre l'ère numérique. Par exemple, la Chine occupe déjà le premier rang mondial du marché de l'art, et le Nigeria, le deuxième rang de la production cinématographique internationale, après l'Inde. La diversité émerge de toutes parts et s'impose. Bienvenue dans le XXIe siècle!

  • Qui sont vraiment les voisins des Québécois ? Pas ceux du Sud, mais bien ceux avec qui ils partagent une frontière du côté de Rivière-Beaudette, sur la route 401 ?

    L'Ontario... Pour certains Québécois, ce nom provoque ennui ou irritation. Pour d'autres, il suscite l'envie. Une chose est sûre, l'Ontario grandit, grossit, prospère et fait maintenant pencher le balancier dans l'échiquier canadien. Mais en dépit de son poids économique et politique, la province est peu ou pas connue des Québécois, qui y sont pourtant intimement liés. En effet, l'Ontario constitue notre premier client commercial après les États-Unis, et un très grand nombre des sociétés du Québec inc. ont désormais pignon sur rue en Ontario. Au fil des ans, le flux migratoire conduit un nombre appréciable de Québécois à s'installer dans la province voisine.

    L'essai Chers voisins prend l'allure d'un grand reportage sur la société ontarienne d'aujourd'hui, ses enjeux et ses défis pour les décennies qui viennent. Car l'Ontario est notre voisin... et le restera. L'ouvrage propose donc de mieux le connaître pour mieux le comprendre et, peut-être, s'en inspirer.

  • «There's class warfare, all right, but it's my class, the rich class, that's making war. And we're winning.»

    «Bien sûr qu'il y a une lutte des classes, mais ç'est ma classe, la classe des riches, qui la mène. Et nous la gagnons. »

    Warren Buffet

    Dans ce dossier extrait de la revue Liberté 302, nous nous demandons si le dessin d'une société découpée entre prolétaires et bourgeois peut en effet paraître aujourd'hui obsolète, il est peut-être prématuré, si ce n'est trompeur, d'affirmer que les tensions et la violence qui caractérisaient les rapports de classes au dix-neuvième siècle ne sont plus que des reliques du passé. Quant à la classe moyenne, la seule que l'on ose encore considérer comme une classe et nommer ainsi, elle semble désormais contenir en son sein pratiquement tout et son contraire. C'est sans doute pourquoi on ne se prive pas d'annoncer, à plus ou moins long terme, son éventuelle disparition.

    Avec des textes de Alain Deneault (auteur, entre autres, de Gouvernance, Noir Canada et Off Shore), Éric Pineault (sociologue, professeur à l'UQAM et chroniqueur à l'émission Médium Large), Julia Posca (doctorante en sociologie à l'UQAM) qui discuteront sur le statut de la classe moyenne de Gabriel Nadeau-Dubois et de Jean Pichette, ainsi qu'une entrevue avec Louis Roy, Le syndicalisme désemparé

  • Jules Roy, écrivain, héros engagé, fut statufié de son vivant. Ses amis le nommaient Julius. Sa belle gueule captait la lumière. Aviateur glorieux, poète, conjuguant ambition et précaution, travail et faveur des astres, il était un père craint et jalousé. Le fils raconte Julius, leur vie, difficile avec lui et loin de lui; ils s'affrontent ou se renforcent l'un l'autre. Mémoire retrouvée. Jules Roy disparu laisse en creux un double.

  • Le Pèlerin noir

    Jean-Louis Roy

    Voici une histoire singulière dont quelques éléments sont connus avec certitude. En 1323-1324, un jeune aristocrate africain, le Kankan Moussa, roi de Niani, accomplit le pèlerinage à la Mecque avec une suite de huit mille hommes, douze mille selon certains. L'aventure est sans précédent. Cette longue traversée du monde est marquée d'événements imprévus : certains d'ordre personnel, d'autres liés aux aléas d'un si long voyage...

  • Tirs

    Jean-Louis Du Roy

    • Le cri
    • 2 Novembre 2015

    Un thriller psychologique qui ne manque pas de souffle
    Lorsqu'un psychanalyste freudien déprimé voit entrer dans son cabinet la belle Francesca Neumann, championne du monde de tir au pigeon, il est loin de se douter que sa patiente va l'emmener dans un cauchemar qu'il mettra de longues séances à décoder. Au fil de sa cure, il va tenter de comprendre la relation impossible de Francesca avec son soupirant. D'où viennent les morts qui parsèment les rencontres de sa cliente avec Raphael di Portaluppi, un aristocrate vénitien désargenté ? Est-elle une schizophrène intraitable ou, plus simplement une manipulatrice dont il serait la dupe inconsciente ? Quel est le rapport entre le bijoutier de Marrakech, le châtelain du Condroz et le moine de l'abbaye d'Orval ? Quand le psychanalyste comprendra enfin, il sera trop tard : son passé l'aura rattrapé.
    Dans ce suspense-prétexte passionnant, avec une guerre des psy en arrière-fond, l'auteur nous emmène dans un univers impitoyable. Scandé au rythme lancinant du quartette de Schubert La jeune fille et la mort, l'intrigue ne lâche pas le lecteur un seul instant.
    Avec son rythme effréné, cette fiction ne vous laissera pas sans reste
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    - "Un roman trouble et troublant" (La Libre Belgique)
    - "Le lecteur ne sera pas déçu" (L'Evénement)
    - "On y trouve tous les ingrédients qui font les excellents suspense" (Ciné Télé Revue)
    - "Habilement ficelé" (Le Vif-L'Express)
    A PROPOS DE L'AUTEUR
    Jean-Louis du Roy, né à Etterbeek (Bruxelles) en 1945 est licencié en sciences politiques et sociales (U. C. L. ) et Maître en management public (Solvay U. L. B. ). Il a occupé des fonctions dirigeantes dans le secteur financier et se consacre aujourd'hui à l'écriture.
    EXTRAIT
    Cela faisait des années que j'étais assis dans ce fauteuil à écouter leurs histoires impossibles et j'étais las. Je ne savais qui, de mon fauteuil ou de moi-même, avait le ressort le plus détendu, qui, de mes patients ou de moi-même, était le plus déprimé. Mes analysants, comme on les appelle aujourd'hui, m'irritaient et m'épuisaient. Le processus de leur cure était invariablement le même. Je les voyais entrer dans mon cabinet, inquiets, le regard vague échoué sur le bout de leurs souliers, gênés, gauches et silencieux ; puis, après cinq ans de séances éprouvantes avec cris, pleurs et silences pesants, ils finissaient peu ou prou par donner du sens à ce qu'ils n'avaient pas digéré une ou plusieurs décennies plus tôt : une mère possessive leur donnait des angoisses rétrospectives, un père paranoïaque qui aurait mieux fait d'assumer son homosexualité les empêchait d'exister...

empty