Louis Dallaire

  • Le jour où mon meilleur ami fut arrêté pour le meurtre de sa femme Nouv.

  • Je m'appelle Léo. J'ai 34 ans. Je suis musicien au chômage. A la grande satisfaction de mes parents, qui me l'avaient prédit. Je suis célibataire depuis peu. Sophie, qui payait le loyer de notre minuscule appart au sous-sol d'un triplex, vient de me larguer. Pour aller vivre dans un loft perché au sommet d'une de ces tours pour riches du centre-ville. Pour compléter cette présentation de mon illustre personne, si ma proprio se fâche, je passerai bientôt du statut de candidat à l'itinérance à celui de clochard diplômé. Bref, ma vie n'est qu'une longue suite de fausses notes...
    Ah, c'est vrai, j'oubliais : j'ai mes guêpes. Certains ont des intuitions, d'autres ont des anges gardiens. Moi, j'ai mes guêpes. Non, je ne suis pas fou. Je e suis pas enclin aux hallucinations, non plus. Et que les mauvaises langues se taisent : mon cerveau n'est pas ruiné par des substances illicites! Je n'ai jamais vu l'ombre d'un hippopotame rose dansant sous une pluie de violettes. Je vous rassure : je ne vois pas mes guêpes, je SAIS qu'elles ne sont pas réellement là. Elles sont mon signal d'alarme. Certains ont des ulcères d'estomac... moi j'ai mes guêpes.
    En fait, je suis un pessimiste chronique. J'estime que si on s'attend toujours au pire, on n'est jamais pris au dépourvu par les revers du destin. Je vous l'accorde, ma théorie est foireuse. Et comme pour la mettre à l'épreuve, mon frère Etienne, qui est responsable d'une bonne partie de mes déboires, me tends soudain la main sans raison apparente.
    Il y a aussi ce groupe de musiciens prometteurs, qui me font une place dans leur vie... Sans parler d'Elise, artiste talentueuse mais pas branchée, avec qui tous les espoirs semblent permis... Et si les choses se mettaient enfin à bien aller pour moi?
    Attention : guêpes en états d'alerte!

  • À travers une vision systémique, cet ouvrage présente différents aspects et paramètres à prendre en compte dans l'élaboration, la mise en ouvre et la gestion des partenariats qu'ils soient privés, public-public, public-communautaire. S'appuyant sur des pratiques inspirées du secteur privé, il explore différentes options permettant de réaliser des équipements et des services collectifs en gérant mieux leurs ressources, particulièrement financières. Il propose quelques exemples d'application qui intéresseront certainement les élus, les gestionnaires des réseaux, les professionnels et les étudiants soucieux d'approfondir leur réflexion autour des partenariats.

  • Tu es d'une rigidité sans bornes, papa, a-t-elle marmonné en se dirigeant vers sa chambre. Avec toi, il faudrait toujours que les choses soient les mêmes qu'il y a cinquante ans. Merci pour la pizza, j'attraperai plutôt quelque chose en route avant de rejoindre Thierry-Martin.
    Je suis resté dans la cuisine, frappé une fois de plus par ma maladresse et par mon apparente incapacité à communiquer adéquatement avec... en fait, avec l'ensemble de mon entourage. Ève avait raison : je n'étais qu'un vieux croûton ranci. Il n'y avait rien d'étonnant à ce que mes enfants m'évitent.
    J'ai composé le numéro de téléphone de la pizzeria et j'ai commandé ce qu'on y servait de plus grand, en demandant d'ajouter du bacon, dans l'espoir de convaincre ma fille de souper avec nous. J'étais peut-être d'une rigidité sans bornes, mais j'étais encore en mesure de me souvenir de ce qui faisait plaisir aux miens.

empty