Lise Tremblay

  • « J'avais été heureux, comblé et odieux. En vieillissant, je m'en suis rendu compte, mais il était trop tard. Je n'avais pas su être bon. La bonté m'est venue après, je ne peux pas dire quand exactement. »
    C'est le jour sans doute où un vieil Indien lui a confié ce chiot, Dan. Lorsque Benoît Lévesque est rentré à Montréal ce jour-là, il a fermé pour de bon la porte de son grand appartement vide. Ce n'était pas un endroit pour Dan, alors Benoît est allé s'installer dans son chalet du Saguenay, au coeur du parc national.
    Mais quand vient un nouvel automne, le fragile équilibre est rompu. Parce que Dan se fait vieux et qu'il est malade. Et parce qu'on a aperçu des loups sur le territoire des chasseurs. Leur présence menaçante réveille de vieilles querelles entre les clans, et la tension monte au village...
    Au-delà des rivalités, c'est à la nature, aux cycles de la vie et de la mort, et à leur propre destinée que devront faire face les personnages tellement humains de ce roman au décor grandiose.

  • Lise Tremblay brosse un tableau du Québec rural d'après la Révolution tranquille, un Québec en pleine effervescence, où de nouvelles valeurs font leur chemin mais où la tradition s'accroche encore. Fine observatrice de l'humain, l'auteur de La Héronnière fait revivre ces années à travers le regard d'une fillette qui sera une adolescente avant la fin de l'été. C'est du grand art [...]. Jamais l'écriture de Lise Tremblay ne nous a paru aussi sobre, minimaliste, épurée. Et concrète. Jamais le regard lucide, et ironique, qu'elle pose sur le monde de livre en livre ne nous a paru aussi authentique [...]. On en vient à penser que La Soeur de Judith pourrait être le livre fondateur de Lise Tremblay.
    Danielle Laurin, Le Devoir

  • Entrevous inaugure un nouveau sous-titre: « revue d'arts littéraires ». Au sommaire: cinq sections et de très nombreuses contributions. 1. Le laboratoire de création Troc-paroles de la Société littéraire de Laval, où sont expérimentées diverses techniques d'écriture : «Le brunch des espions» (micronouvelles), «Les listes de choses (prose poétique brève à la manière de Shonagon)» et «À la manière nippone» (haïku, tanka). 2. Mots sur image: où la poésie s'amalgame à l'art visuel et à la photographie d'art. 3. L'art du pastiche: après l'autofiction et le potluck littéraire, Entrevous poursuit dans la stimulation de la créativité par la contrainte volontaire et se livre à l'art du pastiche (de Vincent Delerm, Jun'ichiro Tanizaki et Jean de la Fontaine). 4. Lieux de mémoire littéraire: texte poétique lu à l'inauguration de la place Anne-Marie-Alonzo et visite de la bibliothèque de Nemo sur le Nautilus. 5. Une dernière section toute en interdisciplinarité, La littérature est partout: au cinéma (la romancière dans Le Violon rouge), au concert (poésie de Patrick Coppens et chambristes de l'Orchestre symphonique de Laval; poèmes du domaine public sur les gitans et Orchestre tzigane de Montréal), à l'opéra (Journées de la culture chez Béatrice Picard) et au théâtre (Festival des Molières).

  • Autour des composantes que sont l'espace, le corps et la filiation, le dossier de ce numéro de la revue Voix et images étudie l'oeuvre de Lise Tremblay pour confirmer sa pertinence et son originalité dans le paysage littéraire québécois actuel. Les tensions entre les trois pôles évoqués permettent de poser, entre autres, l'enjeu d'une violence larvée du cadre québécois qui n'est pas si fréquemment révélée. Même si Lise Tremblay publie peu, ses livres constituent des jalons dans une démarche concertée et cohérente pour mettre en forme des mémoires oubliées du Québec contemporain autour de protagonistes complexes à la conscience blessée, mais perçante. L'oeuvre de Lise Tremblay aborde à la fois des histoires intimes et collectives ; elle dépeint les espaces tant de la forêt, de la ville, que de la banlieue. Il apparaît dès lors plus que nécessaire de dresser un réel premier bilan de cette oeuvre phare de la littérature québécoise qui se déploie depuis près de 30 ans. (source : Voix et images)

empty