Laurent Arnaud

  • François

    ,

    Jorge Bergoglio est d'abord un garçon comme les autres, qui aime le foot et les copains, tombe amoureux, rêve de tango et hésite à devenir médecin. Un jour de 1954, il se sent appelé à devenir prêtre. Dans l'Argentine des années 70, entre la répression militaire et la violence de la « libération marxiste », il promeut une « théologie du peuple », au nom du Christ. Il parcourt les favelas, défend les pauvres, les victimes de la dictature... Une fois élu, le pape François se bat sur tous les fronts. Il prend position pour l'écologie, la biodiversité ou l'accueil des réfugiés. Il critique les excès de la mondialisation, interpelle à chaque occasion les puissants de ce monde, sans oublier sa propre administration, qu'il entend réformer. Voici l'histoire de l'un des plus grands porte-parole de notre temps.

  • Cabotant sur les rives de l'Adriatique, de la Mer Égée et de la Mer Noire, Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin remontent le fil des mémoires du continent européen. Rythmé par la voile de la petite embarcation, leur récit est celui de cette errance entre les sédiments du passé, à la rencontre des habitants, nostalgiques ou visionnaires, des marges de l'Europe.
    Une ville sans cimetière, une langue comprenant quatre-vingt-trois consonnes, une marina qui n'existe pas sur les cartes, d'anciens sous-marins soviétiques à vendre, des frontières que seul un aveugle peut traverser, des vallées perdues et des fronts de mer reconquis, des jeunes radicalisés et des vieux-croyants...
    Sur les marches de l'Europe, des Balkans au Caucase, s'étendent des espaces incertains, broyés dans les rouages d'une interminable " transition ", mais propices à des rencontres improbables. Comprendre où va aujourd'hui l'Europe demande d'embarquer à bord d'une histoire des confins : à la fois récit de voyage et reportage d'après guerres, où l'on croise aussi bien les spectres de Tito et d'Enver Hodja que les figures réelles de révolutionnaires non repentis ou de mafieux imaginatifs.
    Dans ce texte où l'ambition littéraire se conjugue à un savoir panoramique, afin de remonter le fil des mémoires du continent, Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin ont caboté sur les rives de l'Adriatique, de la mer égée et de la mer Noire. Ce trajet est celui des minorités oubliées, des pays qui n'existent plus ou pas encore, des migrations sans cesse recommencées et des rendez-vous toujours ratés.
    Le rythme de la voile raconte ce cheminement de la côte Adriatique aux rivages caucasiens d'Adjarie et d'Abkhazie, de la Crimée à la Transnistrie. Jusqu'au delta du Danube, là où le fleuve et toutes les poussières de l'Europe viennent se mêler aux eaux de la mer.

  • Placées chez Berthe, une vieille guérisseuse engagée dans la résistance, Ada et Luçja, devenues Camille et Alice, vont une fois de plus être obligées de fuir pour survivre. Elles croient trouver la paix en zone libre dans une colonie d'enfants juifs protégés par le docteur Zimmerman. Malheureusement, en cet hiver 1942, les blindés nazis traversent la ligne de démarcation... Un magnifique point final à la fresque historique sensible en deux cycles de Laurent Galandon sur la déportation d'enfants juifs.

  • 1941. Jeune orphelin fasciné par les oiseaux, Simon vit dans une petite commune de campagne éloignée de la tourmente. Pourtant, comme une maladie que l'on ne sent pas venir, l'antisémitisme s'insinue jusque dans son quotidien pour lui rappeler qu'il est juif.



    Confronté à la bêtise humaine, Simon va devoir fuir. Pourtant, où qu'il se trouve, la Dame Blanche apparaît : prédateur de mauvais augure ou ange gardien nocturne ?



    De son village, en passant par un orphelinat, la fuite de Simon l'emmènera jusque dans les montagnes où il trouvera, auprès d'une étrange famille, un nouveau temps de paix. Mais la gangrène se propage rendant toujours plus provisoires les moments de répit.



    /> Et ce que Simon croyait être une descente aux enfers ne fait que commencer...

  • Comme des milliers d'autres, Ada et Lucja sont soeurs. Comme des milliers d'autres, Ada et Lucja sont juives. Comme des milliers d'autres, elles furent arrêtées avec leurs parents lors de la terrible rafle du Vel d'hiv', le 16 juillet 1942. Commence alors leur course effrénée pour la survie. Une aventure où, pour fuir la réalité et garantir leur sécurité, Ada invente à Lucja un monde où les princesses échappent aux loups à bottes cloutées... Mais jusqu'à quand ?...

  • 1941. Simon, un jeune orphelin juif fasciné par les oiseaux, est rattrapé par l'antisémitisme qui sévit jusqu'au fin fond des campagnes françaises. Capturé par la milice après avoir aidé des résistants, il fait connaissance de la jeune Ada dans le train qui les mène aux camps de la mort. Mis en cage au beau milieu de l'enfer, à l'instar des rapaces du commandant nazi dont il aura la charge, Simon devra s'accrocher à la moindre étincelle d'espoir pour survivre... et retrouver un jour Ada.

  • « Pourquoi eux et pas nous ? » est un livre qui répond à la difficulté des couples ne parvenant pas à avoir un enfant. Dans son approche inédite de l'infertilité issue de la longue expérience de deux praticiens confrontant leurs pratiques, ...

  • De toute sa vie Gabriel ne setapos;est jamais plaint. Il netapos;a jamais osé se poser de questions non plus. Qui étaient ses vrais parents, par exemple ? Pourquoi en 1945 a-t-il été adopté par un couple de paysans de la Creuse ? Pourquoi un flic le traite-t-il un jour de etquot;rejeton de Bocheetquot; ? Pour Gabriel, il est temps detapos;explorer ses origines.En fouillant son histoire, letapos;etquot;etquot;enfant mauditetquot;etquot; va fouiller des épisodes obscurs de letapos;Histoire de France. Et detapos;ailleurs, en même temps que Gabriel, le pays entier se remet en question. Car ce moment, cetapos;est mai 68...

  • De toute sa vie Gabriel ne setapos;est jamais plaint. Il netapos;a jamais osé se poser de questions non plus. Qui étaient ses vrais parents, par exemple ? Pourquoi en 1945 a-t-il été adopté par un couple de paysans de la Creuse ? Pourquoi un flic le traite-t-il un jour de etquot;rejeton de Bocheetquot; ? Pour Gabriel, il est temps detapos;explorer ses origines.En fouillant son histoire, letapos;etquot;etquot;enfant mauditetquot;etquot; va fouiller des épisodes obscurs de letapos;Histoire de France. Et detapos;ailleurs, en même temps que Gabriel, le pays entier se remet en question. Car ce moment, cetapos;est mai 68...

  • La mondialisation devrait faire disparaître les frontières et les territoires rendus obsolètes ou contre-productifs. Pourtant, le territoire persiste, ou mieux se déplace : il reste l'outil privilégié d'organisation et de contrôle de l'espace. Ces articles montrent ce qu'il y a de culturel et de stratégique dans le territoire.

empty