Laurel

  • La vie n'est pas simple pour Cerise. Depuis qu'elle peut parler aux animaux, les enfants de sa classe la traitent en bouc émissaire. Mais Cerise a du caractère, un amoureux mystérieux et tous les animaux comme amis.

  • Cerise t.1

    Laurel

    Cerise aime beaucoup les bêtes. Et lorsqu'un garçon de son école s'amuse à écraser un escargot, elle n'hésite pas à lui rentrer dans le lard. Ensuite, elle tente de sauver le pauvre petit animal. Mais, il n'y a rien à faire, l'escargot ne survit pas au mauvais traitement du sale gamin. Avant de mourir, la bestiole lui transfère un super pouvoir qui permettra à Cerise de vivre bien des aventures.
    À moins que tout cela ne soit juste dans sa tête.

  • La vie n'est pas simple pour Cerise. Depuis qu'elle peut parler aux animaux, les enfants de sa classe la traitent en bouc émissaire. Mais Cerise a du caractère, un amoureux mystérieux et tous les animaux comme amis.

  • Il voulait se changer les esprits, le voilà servi !

    À l'aube de ses trente ans, Vivien réalise qu'il s'est lentement laissé engloutir par son travail. Bien décidé à profiter de la vie, il accepte de se rendre à la soirée d'Halloween organisée par son ami Cédric, réputé pour ses fêtes... inoubliables. Mais alors que l'ambiance est conviviale, d'étranges événements se manifestent auprès de Vivien.
    Attention, Vivien, il se pourrait qu'un des convives ait craqué sur toi ! Un invité dont le costume n'en serait peut-être pas un. Prends garde à ses crocs, car il pourrait ne faire qu'une bouchée de toi.

    #MM #Vampire #Comédie #Halloween #Humour

  • Ce livre retrace le quotidien de Laurel tel qu'on a pu le découvrir lors des deux dernières années.Sa fille, ses amours, son chat et ses amis émaillent cette vie ordinaire de dessinatrice habituée à défrayer la chronique par ses frasques internet.Le lecteur suivra les petites drames et grandes aventures qui surviennent à une jeune maman encore en quête du grand amour et dotée d'un fort caractère.Laurel y raconte avec son habituelle liberté de ton les évènements qui ont secoué sa vie durant les deux dernières années qu'ont pu suivre les dizaines de milliers de fidèles du blog de la demoiselle.Tantôt gai, tantôt grave, tantôt bluette, tantôt trash, ce livre à la sincérité désarmante prouve que Laurel n'est pas seulement une illustratrice talentueuse et l'une des plus célèbres blogueuses mais aussi un auteur à part entière.

  • Avec son esprit de déduction hors du commun et sa volonté de rendre justice coûte que coûte, Violette revient avec de nouvelles énigmes à résoudre ! La Sherlock Holmes du XXIe siècle va traquer les indices et aucun coupable ne pourra espérer couler des jours tranquille sans être confondu. Violette va toujours au bout de ses enquêtes. Mais toi ? Sauras-tu faire aussi bien qu'elle ?

  • Un père en cadeau

    Laurel Greer

    Il répond présent chaque fois qu'elle a besoin de lui. Depuis que Cadence a perdu son mari, Zach est un allié précieux, pour son fils et elle. Sa bienveillance, son sourire, tout chez lui l'aide à renouer avec la vie. Or, depuis quelque temps, Cadence éprouve pour son ami des sentiments intenses mais qu'elle préfère réfréner. Comment pourrait-elle mettre en péril la relation privilégiée qui s'est développée entre Zach et son petit Ben, pour une simple bouffée de désir  ?
     

  • "La série vedette du magazine Les P'tites Sorcières enfin disponible en album ! Un esprit de déduction hors du commun. Une volonté de rendre justice coûte que coûte. Voici Violette ! Avec cette Sherlock Holmes du XXIe siècle, aucun indice ne sera oublié, aucun coupable ne pourra espérer couler des jours tranquilles sans être confondu, car Violette arrive toujours au bout de ses enquêtes.Mais toi ? Sauras-tu faire aussi bien qu'elle ?"

  • Un esprit de déduction hors du commun. Une volonté de rendre justice coûte que coûte. Voici Violette ! Avec cette Sherlock Holmes du XXIe siècle, aucun indice ne sera oublié, aucun coupable de pourra espérer couler des jours tranquilles sans être confondu, car Violette arrive toujours au bout de ses enquêtes. Mais toi ? Sauras-tu faire aussi bien qu'elle ?


  • Une aventure d'Anita Blake, tueuse de vampires !

    La Floride est l'endroit rêvé pour le mariage d'Edward, marshal fédéral et meilleur ami d'Anita. C'est également pour elle et ses amoureux Micah et Nathaniel l'occasion de profiter de vacances bien méritées. Mais ce paradis tropical recèle aussi une nouvelle forme de lycanthropie, une malédiction qui accable une famille depuis plusieurs générations, réduisant le corps humain à une masse grouillante de serpents...
    Lorsqu'une dispute éclate parmi les invités du mariage et que plusieurs femmes disparaissent de l'hôtel, les amis et amants d'Anita figurent parmi les suspects principaux. Une force mystérieuse est à l'oeuvre, réduisant tous ses alliés à l'impuissance. Pour assurer leur survie, Anita est prête à tout, même à accepter une aide qui risque de s'avérer mortelle, et dont le prix à payer risque d'être bien plus lourd que prévu...

  • Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m'appellent « l'Exécutrice » et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c'était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n'est pas toujours très exaltant et mon patron m'exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s'en servir. Tuer des vampires, c'est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d'enfance. Depuis qu'ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il y en a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !

  • Savez-vous ce que c'est qu'une « chèvre blanche » ? Eh bien, en jargon vaudou, c'est un doux euphémisme pour désigner la victime d'un sacrifice humain. Et quand ces types sont venus me demander de relever un mort de deux cents ans et des poussières, j'ai tout de suite compris ce que ça impliquait. Je veux bien égorger des poulets, un mouton, voire un buffle dans les cas désespérés... mais ça, non ! Pas question... Mais je les ai envoyés promener, eux et leur chèque d'un million de dollars. L'ennui, c'est que tout le monde n'a pas mon sens moral. Que ces salauds vont bien dégoter quelqu'un pour faire le boulot. Qu'on va se retrouver avec un mort-vivant raide dingue, tout sauf végétarien, et semant la panique. Et que c'est encore la petite Anita qui va devoir se le coltiner ! Comme si je n'avais pas déjà assez de problèmes avec les vampires...


  • Une aventure d'Anita Blake, tueuse de vampires

    Il faut parfois se résoudre à essayer d'expliquer l'inexplicable, surtout lorsque l'amour de votre vie veut absolument comprendre... sous peine de vous quitter à jamais. Jason Schuyler est l'un de mes meilleurs amis et mon loup-garou favori. Et J.J. est sa raison de vivre, son amour d'enfance. Elle est heureuse, magnifique et folle de lui. Et puisqu'aucun d'entre nous ne veut d'une relation exclusive, qu'est-ce qui pourrait bien compliquer les choses ?

  • Sur le mont Gourougou nous fait entrer dans l'intimité d'un groupe de migrants d'Afrique noire, attendant à la frontière entre le Maroc et Melilla de pouvoir passer en Europe. Un roman étonnant qui tient autant de la fable que du récit de survie le plus réaliste.


    À la frontière entre le Maroc et l'enclave espagnole de Melilla s'élève le mont Gourougou, où sont réfugiés
    des centaines de migrants d'Afrique noire attendant de pouvoir poser le pied en Europe. De cette communauté improvisée, on découvre l'organisation du quotidien, les histoires échangées pour tromper l'ennui, les vices, les jeux, mais aussi la lutte pour échapper aux autorités.
    Jusqu'à l'explosion de ce fragile équilibre, quand certains commerces entre hommes et femmes, tenus secrets jusque-là, sont révélés au grand jour...



    Entre conte et récit de survie,
    Sur le mont Gourougou est un texte puissant et sans pathos, qui évoque l'immigration africaine en Europe en donnant la parole aux migrants eux-mêmes.

  • L'Homme qui lisait est inspiré d'un court récit d'Arthur Schnitzler. Pendant la guerre d'Indochine, un jeune officier français est fasciné par un prisonnier condamné à mort qui passe ses derniers instants à lire. Victoire est un monologue. Sa rivale vient de lui ravir le dernier deux cents mètres de sa carrière internationale. Depuis l'âge de 15 ans, elle a tout donné au sport et doit maintenant tirer un trait sur son histoire.


  • Une aventure d'Anita Blake, tueuse de vampires

    Damian est mon serviteur, mais c'est aussi mon amant et mon ami. Aussi, lorsque celle qui l'a créé le torture à l'aide de violents cauchemars, je suis prête à tout pour le sauver, y compris m'envoler vers la terre la plus inhospitalière qui soit pour une nécromancienne et un vampire : l'Irlande. Sa maîtresse, l'une des plus redoutables vampires de l'Histoire, a fait trembler l'humanité sous les noms de Moroven, Nemhain ou M'Lady, et semble à présent échapper à tout contrôle. Heureusement, j'ai mon propre atout à jouer : à mes côtés se trouve Edward, l'homme que l'on surnomme la Mort...
    Court extrait :
    Je commençais à m'assoupir, bercée par leur respiration régulière, quand mon téléphone se remit à sonner. Cette fois, il joua un autre morceau : Bad to the Bone de George Thorogood. C'est la sonnerie personnalisée d'un de mes meilleurs amis, Edward, assassin de morts-vivants et, comme moi, marshal fédéral sous le nom de Ted Forrester. Pensez Clark Kent et Superman.
    Je repoussai les couvertures et, dans ma hâte de ramasser mon téléphone dont l'écran brillait au milieu d'un tas de vêtements, tombai par terre à côté du lit. J'appuyai sur le bouton vert.
    - Je suis là !
    - Anita, ça va ? lança joyeusement Edward, ce qui m'apprit qu'il était avec d'autres officiers de police qui devaient entendre notre conversation.
    - Ouais, ouais. Tu as l'air drôlement guilleret pour 5 heures du matin, grognai-je en m'efforçant de dissimuler que je commençais déjà à me cailler hors de la chaleur de notre lit.
    Je farfouillai dans le tas de vêtements en quête de quelque chose qui m'appartenait, mais ne réussis qu'à pêcher une fringue masculine après l'autre.
    - Ici, il est 11 heures.
    Donc, il n'était pas chez lui, dans le Nouveau-Mexique.
    - Où es-tu ?
    - À Dublin.
    - Dublin où ?
    - Dublin en Irlande.
    Je m'assis par terre, nue et frissonnante, m'enfouissant dans le tas de vêtements tel un oiseau qui tente de se confectionner un nid, et m'efforçai de réfléchir. N'y arrivant pas, je demandai :
    - Qu'est-ce que tu fous à Dublin, en Irlande?
    - C'est justement la raison de mon appel.
    - Mais encore ?
    Je tentai de réprimer mon irritation grandissante parce que ça n'aurait fait qu'amuser Edward, et que Ted met toujours plus longtemps à me raconter les choses. Edward est beaucoup plus direct. Oui, ils ne font qu'une seule et même personne, mais Edward est un acteur adepte de la méthode de Stanislavski, et il n'aime pas sortir de son personnage.
    - Je chasse les vampires.
    - Il n'y a pas de vampires en Irlande. C'est le seul pays au monde où on n'en trouve pas.
    - C'est ce qu'on pensait tous jusqu'à il y a six semaines.
    - Que s'est-il passé il y a six semaines ? demandai-je en tentant de me pelotonner au milieu des vêtements en tas sur le sol pour me réchauffer.
    Quelqu'un me lança mon peignoir depuis le lit.
    - Merci, dis-je à celui des deux léopards-garous qui avait eu pitié de moi.
    - Ils ont découvert leur première victime de vampire.
    © Bragelonne 2017


  • Une aventure d'Anita Blake, tueuse de vampires

    Je suis une nécromancienne accomplie et un marshal fédéral, et j'ai exécuté plus de vampires que n'importe qui dans ce pays. Mais depuis que Jean-Claude m'a demandée en mariage, aux yeux de tous, je ne suis plus que sa fiancée. Difficile de passer pour une dure à cuire dans ces circonstances...
    Heureusement, je suis toujours l'autorité en matière de zombies, et le FBI a besoin de moi. La pornographie zombie, c'est déjà dérangeant, mais le pire, c'est que l'âme des victimes est toujours prise au piège de ces corps pourrissants. Là, ce n'est plus à la nécromancie que j'ai affaire, mais aux maléfices vaudous les plus sinistres, et si je n'y prends pas garde, je pourrais bien y laisser mon âme...
    Court extrait :
    Zerbrowski dit tout haut ce que je pensais tout bas.
    - Je croyais que les fédéraux n'admettaient jamais qu'un truc les perturbait.
    L'agent Brent secoua la tête d'un air las. Des rides que je n'avais pas vues jusque-là se creusèrent autour de ses yeux, et me firent ajouter trois à cinq ans à l'âge que je lui donnais.
    - Je fais ce boulot depuis six ans. Je croyais avoir tout vu jusqu'à ce que je mate ça.
    J'effectuai un rapide calcul mental et conclus qu'il devait avoir la trentaine, comme moi, à ceci près que j'avais perdu mon bel éclat depuis un bail.
    - Je croyais que c'était juste un citoyen surnaturel qui avait pété les plombs comme les autres, dis-je.
    - Pas tout à fait, me détrompa-t-il.
    - Je n'aime pas les mystères, agent Brent. Je ne suis là que pour rendre service au FBI, et parce que le capitaine Storr me l'a demandé.
    - Nous apprécions, marshal, et nous ne vous aurions pas fait intervenir en aveugle si nous ne pensions pas que moins de gens seront au courant des détails de cette affaire, mieux ça vaudra.
    - Génial, mais les préliminaires commencent à me lasser, et il n'y a personne d'autre que nous quatre dans cette pièce. Alors, qu'y a-t-il sur cette vidéo ?
    - Vous êtes toujours aussi agressive ? demanda Manning.
    Zerbrowski éclata d'un rire qu'il ne chercha même pas à contenir.
    - Oh ! agent Manning, ma partenaire peut faire tellement pire en matière d'agressivité.
    - Nous avons entendu parler d'elle, et vous avez raison, Blake. En arrivant, je m'attendais à ce que cette demande en mariage vous ait radoucie par rapport à votre réputation. Je ne pensais pas être encore aussi nunuche, et, si cela vous a radoucie, vos collègues masculins doivent vous rendre la vie... difficile.
    Ce fut mon tour de m'esclaffer.
    - C'est une façon de présenter les choses, mais, honnêtement, le plus gros problème, c'est que parce que mon fiancé est un vampire, et mes collègues se demandent maintenant dans quel camp je suis.
    - Les vampires sont des citoyens américains légaux, avec tous les droits que ça implique.
    - Théoriquement, oui, mais les a priori ne s'envolent pas parce qu'une loi a été votée.
    © Bragelonne 2016

  • Je vous le dis franchement : je stresse ! Nous vivons vraiment dans un univers IM-PI-TOYABLE ! Prenez par exemple Jean-Claude, propriétaire, entre autres, du Cirque des Damnés, une boîte branchée des plus rentables. Eh bien, il n'est entouré que de gens qui veulent soit lui faire la peau, soit prendre sa place, voire les deux. Tous des vampires, bien sûr, avec des dents qui rayent le parquet. Vous me direz que, même s'il a le sens de l'humour, J.-C., lui aussi est un vampire et que sa principale ambition semble être de faire de moi son esclave. Peut-être finalement devrais-je laisser les loups-garous et autres se dévorer entre eux. Et plutôt me consacrer à empêcher mes chers zombies de nuire...

  • Eliza, la rebelle
    Dublin, fin du XVIII siècle. Le pays se révolte contre la tyrannie britannique. Alors qu'Eliza Blacknall se bat aux côtés des indépendantistes, son amour d'enfance, Will, a rejoint les rangs de l'armée anglaise. Bien que leur passion soit plus forte que jamais, résistera-t-elle à l'effondrement de leur monde ?
    Anna, la bohème
    À Dublin, Anna Blacknall s'introduit à l'Olympian, un club où l'on donne ce soir-là un bal masqué. Sous le loup de son cavalier, elle reconnaît Conlan McTeer, un duc irlandais et ennemi juré de sa famille. Anna sait qu'une jeune fille de la noblesse anglicane ne peut s'éprendre d'un catholique indépendantiste. Mais la passion n'a jamais obéi aux lois de la prudence...


  • Une aventure d'Anita Blake, tueuse de vampires

    Il y a des zombies qu'on relève. D'autres qu'il faut abattre. Jusqu'à maintenant, j'ai toujours considéré les zombies comme un peu dérangeants, mais pas comme dangereux. Jamais je n'avais entendu dire qu'ils pouvaient provoquer la mort dans d'atroces souffrances. Mais tout vient de changer. Le père de Micah est mourant, atteint d'une maladie étrange que les médecins hésitent encore à appeler « zombification ». Les zombies sont mon gagne-pain, mais ceux-là ne ressemblent à rien de connu. Ils chassent en plein jour et sont aussi forts et rapides que des vampires. S'ils vous mordent, vous devenez comme eux...
    Jusqu'où ça ira ? Même moi, je l'ignore.


  • Une aventure d'Anita Blake, tueuse de vampires

    Une série de meurtres aussi spectaculaires que répugnants secoue le nord-ouest du pays. En tant que marshals spécialistes du surnaturel, Edward et moi avons été appelés par la police locale pour enquêter. Mais même si peu de choses nous effraient, nous craignons les Arlequin : ces créatures de cauchemar au service de la première vampire. Cette dernière a toujours besoin d'un nouveau corps. Et quel que soit le nombre de victimes qu'elle devra faire pour parvenir à ses fins, elle est bien décidée à éliminer Edward et à s'emparer de moi...
    Jusqu'où ça ira ? Même moi, je l'ignore.

  • Captive de l'oubli, Andrea LaurenceAidan Murphy est le père de son enfant. Cela ne fait plus aucun doute. En voyant le séduisant bénévole pénétrer dans son bureau pour négocier un contrat, Violette est assaillie par des flashs de plus en plus violents qui la ramènent tous au souvenir de cette nuit délicieuse dans les bras de Murphy. Mais à en croire Aidan, qui ne dissimule pas sa colère, le moment est inopportun pour lui confesser la vérité...  Seconde noce pour l'amour, Laurel GreerTavish, dans son lit ? En s'éveillant aux côtés de son ex-mari, Lauren se remémore ses actions de la veille. Le mariage de sa soeur, la présence chaude et rassurante de Tavish, l'étincelle de passion entre eux...Une délicieuse sensation qu'elle avait oubliée depuis maintenant quelques années et à laquelle elle ne doit pas reprendre goût. À moins de vouloir subir de nouveau les affres qui les ont conduits tous deux au divorce.


  • Une aventure d'Anita Blake, tueuse de vampires

    Quand une jeune fille de 15 ans est enlevée par des suceurs de sang, c'est à moi, Anita Blake, U.S. Marshal, que revient l'enquête. Mais sa disparition va me mettre sur la piste d'un phénomène bien plus étrange : un groupe de personnes effroyablement ordinaires - enfants, grands-parents, mères de familles - tous récemment transformés et préférant mourir plutôt que de se soumettre à la hiérarchie vampirique. Mais même les vampires ont leurs croque-mitaines, et je suis l'un d'entre eux...

  • Google, Apple, Facebook et Amazon (les GAFA) détiennent des milliards de données personnelles qui, filtrées par des algorithmes et l'intelligence artificielle, sont vendues à des entreprises comme les assureurs auxquelles elles servent de levier commercial ciblé. Les plus grands assureurs sont contraints d'acquérir ces données pour leurs campagnes de marketing et le développement de nouvelles garanties et de nouveaux services. Il importe de prévenir toute velléité de domination "à outrance" des GAFA.

empty