Lambros Couloubaritsis

  • Lambros Couloubaritsis est né en 1941. Professeur à l'Université Libre de Bruxelles, il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles. Il est également l'éditeur de la Revue de philosophie ancienne.

    Dans la meilleure tradition des manuels d'histoire de la philosophie, ce livre souhaite offrir à l'étudiant autant qu'à l'homme cultivé un certain profil des penseurs illustres qui tracèrent les multiples itinéraires philosophiques grâce auxquels s'est édifiée la modernité.
    De la pratique généalogique du mythe jusqu'à Pléthon, dernier pendu Moyen Age, qui associe encore mythe généalogique et métaphysique, c'est le foisonnement varié de la pensée qui y est décrit, en fonction de l'idée d'une promotion de certaines pensées qui se sont imposées au détriment de la profusion des expériences philosophiques des hommes, dont la plupart sont perdues à jamais alors que d'autres demeurent encore dans l'ombre.
    Plus qu'un panorama de philosophes juxtaposés, cette histoire de la philosophie amorce une nouvelle méthode de lecture du passé, en alliant approche pédagogique et rigueur philosophique.

  • Dans Soi-même comme un autre, Paul Ricoeur propose une reconstitution réflexive du « soi » dans son rapport à autrui. Le concept du soi qui se dégage ainsi permet de penser la responsabilité éthique tout en évitant les illusions de la métaphysique du sujet. Pour y parvenir, l'herméneutique de Ricoeur trace une voie médiane entre l'autoposition du sujet de la tradition cartésienne et sa déconstruction par la critique nietzschéenne et post-nietzschéenne. Dans cette perspective, deux thèmes s'imposent comme fil conducteur à l'interprétation du livre : d'une part, la dualité entre l'identité-idem et l'identité-ipse ; d'autre part, la reprise du concept de sujet sous le primat de la question éthique. Fruit d'un séminaire franco-belge associant l'Université Lille 3, l'Université Libre de Bruxelles et l'Université de Liège, ce livre propose des contributions sur ces deux thèmes.

empty