Laetitia Abad Estieu

  • Utilisées au quotidien, souvent comme un réflexe, nos insultes sont pourtant lourdement porteuses de sens. Sexisme, grossophobie, validisme ou LGBTphobie... Préjugés, oppressions et discriminations se dissimulent derrière nos jurons de prédilection.Sur un ton piquant et décomplexé, Alice (@je.suis.une.sorciere) décrypte et se réapproprie une vingtaine de nos insultes les plus courantes et Laetitia (@cestquoicetteinsulte) nous propose des alternatives non oppressives et bien plus savoureuses, à utiliser sans se priver !

empty