Langue française

  • Fatimzahra vit au Maroc. Un t, elle arrive en France pour faire la connaissance de son neveu qui vient de natre. Elle dcide de s'inscrire pour un mois l'cole franaise en attendant son retour au pays. Ces semaines vont changer sa vie... "Kanza s'agite dans tous les sens, elle sera bientt grand-mre. Sa fille ane Hayat vient de tlphoner de France. Elle va accoucher d'un instant l'autre ! Kanza secoue Fatimzahra : "Rveille-toi habibati, rveille-toi ! Tu vas bientt tre tante !"

  • Pourquoi Aimy vit-elle isolée des autres ?
    Aimy vit recluse dans les bois par la volonté de sa mère, Rose, qui tente de la protéger. Elle n'est jamais allée à l'école, ne sait ni lire ni écrire, ignore l'existence des villes, et ne se doute pas que son mode de vie sort de l'ordinaire. Mais un jour, Aimy prend conscience de l'ampleur du monde qui l'entoure. En être exclue la plonge dans une profonde nostalgie. Pourquoi Aimy vit-elle isolée des autres ? Réussira-t-elle à vaincre sa solitude ?
    Plongez dans l'histoire touchante d'Aimy qui prend conscience de sa solitude ainsi que de l'ampleur du monde qui l'entoure et dont elle ignore tout.
    EXTRAIT
    Ce soir-là, Rose et Aimy arrêtèrent de lire le conte à cet endroit car Aimy était fatiguée. Lire une histoire demande un gros effort quand on lit depuis peu et qu'on doit encore déchiffrer. C'est comme de faire une promenade quand on vient d'apprendre à marcher. Mais elles se promirent de poursuivre leur lecture le lendemain dès qu'elles pourraient. Elles trouvèrent du temps après le déjeuner. Rose tira les rideaux.
    « Normalement, expliqua-t-elle, les contes se lisent aux premières ou aux dernières lueurs du jour. Pour pouvoir mieux entrer dedans, il faut une certaine atmosphère... »
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Je suis tombé sous le charme de ce petit roman plein de douceur et d'humanité. Un texte qui lorgne du coté du conte avec une étonnante légèreté de ton. Un texte qui rappelle s'il en était encore besoin que la littérature peut changer la vie, que « pour être vraiment heureux, on a besoin d'être important pour quelqu'un » ou encore que l'on « ne s'épanouit pas tout seul à l'écart du monde, on a besoin de partager ». Finalement ce texte pour enfants est aussi un clin d'oeil aux parents surprotecteurs, une façon de leur dire : laissez donc vos bambins grandir par eux-mêmes et s'ouvrir aux autres, ils vous en seront à jamais reconnaissants. - D'une berge à l'autre
    L'histoire est bien menée avec ce qu'il faut de suspens et de mystère. Les deux héroïnes sont attachantes, touchantes. La couverture est déjà en soi intrigante, elle fait un peu penser à l'univers du petit Poucet, dixit ma fille de 7 ans, et donne envie de lire le roman. -
    Un début de vie simple pour Aimy et sa mère Rose dans une maison au milieu des bois. Puis un grain de sable ou plutôt une tasse, va commencer à modifier le cours de leur vie. La curiosité démange Aimy et c'est avec beaucoup d'amour que Rose va lui parler du "monde". C'est ensemble mais pas que, qu'elles vont trouver un troisième chemin ! - Elierim
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Kochka naît au Liban d'un père français et d'une mère libanaise. La guerre contraint sa famille à l'exil. Elle fait des études en France et devient avocate, mais l'écriture l'appelle. En même temps qu'elle écrit, quatre enfants entrent dans sa vie, puis un petit cinquième... Aujourd'hui elle aimerait conter. Cette nouvelle voie est peut-être pour elle une sorte de troisième chemin.

  • "Il y a des moments dans la vie où ce qu'on croyait solide s'effondre. Alors il faut faire son bagage. Où que la vie t'emmène, Nani, n'oublie jamais d'où tu viens, mais va !"
    La pluie ne cesse de tomber. Les eaux montent et la peur envahit l'île. Alors que le départ de sa petite-fille approche, Enoha se dépêche de lui écrire des lettres. Nani les emporte avec elle contre sa poitrine. Peu importe où elle ira désormais, elle part avec un trésor.

  • Le chant de Loon Nouv.

    Quand Henri Lajoie, botaniste passionné, rencontre Loon, autiste, sa curiosité s'enflamme.
    Aurait-elle une perception différente de la nature et de ses secrets ?
    Henri se donne alors une mission auprès de la classe de Loon : faire voir au-delà de la barrière de la différence, afin que chacun s'ouvre au monde.

    Après le succès de Frères d'exil, Kochka signe un merveilleux roman, lumineux et humaniste.

  • Ce nouveau texte de la collection du Yark, de La Boulangerie de la rue des dimanches, Vladimir et Clémence et Le Destin (presque) timbré d'Etienne Durillon parle avec poésie, douceur et espoir du quotidien d'une famille et de voisins réfugiés dans le sous-sol de leur immeuble pour se protéger de la guerre, dehors (Kochka a grandi au Liban). Une institutrice met tout le monde à contribution pour dessiner sur les murs et ainsi mettre à l'abri tous les animaux de la création...

empty