Sciences humaines & sociales

  • La Grande Guerre et la révolution du printemps 1917 ont permis aux Bolcheviks, groupe très minoritaire mais bien organisé, de réussir un coup d'État débouchant sur l'imposition d'un régime totalitaire. Pour industrialiser à n'importe quel prix, fût-ce en provoquant des famines, les Bolcheviks font appel à des entreprises américaines ou allemandes : le capitalisme franco-russe d'avant-guerre a vécu. L'autre partie de l'Europe orthodoxe - les Balkans -, bénéficiant de l'effondrement austro-hongrois, sort renforcée de la guerre et échappe, pour peu de temps, à l'emprise d'un système totalitaire. Cet ouvrage est le troisième opus de la tétralogie L'Europe byzantine, cette deuxième Europe dont le substrat religieux est l'orthodoxie.



empty