Jean-Louis Lebreux

  • Au fil du temps, la Gaspésie a vu naître de nombreux artistes et en a attiré tout autant. Dans Pleins feux sur l'art, découvrez de nombreux talents d'ici et d'ailleurs qui ont immortalisé la péninsule.

    Apprenez comment le peintre Frederick James tombe sous le charme de Percé et y érige sa villa en 1888. Il est suivi par Hoyland Bettinger qui y tient une galerie et une école. Puis, découvrez la personnalité de Marc-Aurèle Fortin qui fera cinq séjours en Gaspésie dans les années 1940. Faites aussi un tour du monde avec Simone Aubry Beaulieu, une femme au parcours peu banal. Pour sa part, l'inclassable Kittie Bruneau revient chaque année en Gaspésie depuis 60 ans. À Gaspé, explorez le parcours d'Ilu Bernard tandis qu'à Belle-Anse, c'est Owen Chicoine qui vous ouvre son atelier. Enfin, voyez comment Claude Paquette devient le premier peintre résident et galeriste en Haute-Gaspésie. C'est aussi l'histoire du Musée Le Chafaud à Percé qui vous est racontée, sans oublier le lien entre l'art et le territoire qui est au coeur de la Biennale Barachois In Situ.

  • La Gaspésie se révèle un territoire particulièrement fertile aux histoires fantastiques, c'est pourquoi le Magazine Gaspésie consacre son numéro avril-juillet aux « Fabuleuses légendes » gaspésiennes. Le vent du grand large apporte son lot de mystères... Sur terre, il est parfois question de trésor perdu ou de phénomènes inexpliqués alors que sur mer, entre les pirates et les naufrages, les récits populaires se multiplient qu'il soit question de vaisseaux fantômes ou de l'origine du Rocher Percé. Ce numéro propose à la fois des légendes populaires et des récits méconnus, alternant entre la mémoire des anciens, la narration littéraire, l'imagination des jeunes et même le point de vue scientifique. Pour les illustrer, la revue a fait appel au public et ce dernier a répondu, en témoignent les nombreuses réalisations artistiques qui parsèment les pages de ce numéro imprimé exceptionnellement tout en couleur.

empty