Jean-Claude Lauret

  • La presse Française a parlé, avec discrétion, de la Foire du Sexe qui s'est tenue à Copenhague en octobre 1969. Avec discrétion et sans objectivité. À moins d'appeler objectifs des comptes rendus qui développaient sur cet événement toutes sortes de points de vue sociologiques, moraux, voire politiques, évitant ainsi de parler de la chose même.

  • L'épopée des aviateurs américains du général Claire Lee Chennault est peut-être la plus grande aventure de ces dernières années. Tout commence en 1937. Le Japon, qui a déjà annexé la Mandchourie, se lance à la conquête de la Chine. Chiang Kai Shek, dont les troupes mal aguerries refluent devant un ennemi puissamment armé, et qui dispose de la maîtrise absolue du ciel, demande l'aide des États-Unis. Mais Washington hésite à défier Tokyo. C'est alors qu'intervient un ancien pilote des forces aériennes américaines, capitaine mis à la retraite pour son non-conformisme en matière de stratégie aérienne. Rameutant ses anciens compagnons, il forme, sous l'autorité directe de Chiang Kai Shek, une escadrille privée de volontaires : 80 pilotes, 150 rampants qui - luttant à un contre dix - affronteront, souvent victorieusement, l'aviation japonaise. Après Pearl Harbor, l'Amérique - à son tour - entre en guerre, et Chennault est réintégré dans l'U.S. Air Force, avec le grade de général. Mais la guerre, qui fait rage dans le Pacifique, ne permet pas aux Américains de venir en aide à leurs alliés chinois. Chennault reste donc seul et face à une redoutable aviation japonaise. Il n'en poursuit pas moins la lutte. Ses vieux avions, aux gueules de tigres peintes sur les fuselages, attaquent sans répit les colonnes japonaises en marche. Jamais celles-ci ne pourront franchir l'Irrawady. L'Inde et la Chine du Sud-Ouest seront sauvées.

  • Cet ouvrage collectif a été envisagé afin de penser les questions majeures soulevées par l'histoire et les traumatismes du XXe siècle, à l'issue des deux grandes Guerres mondiales. À l'aube du XXIe siècle, et surtout à partir de 2015, une série d'attentats a bouleversé le monde. Ces attentats, perpétrés par de jeunes terroristes en plein Paris puis en France et ailleurs, le furent au nom d'une Guerre contre l'Occident, qui a débuté en 2001 avec la destruction des Twin Towers à New York. Ces événements et leurs effets ne peuvent qu'encourager les psychanalystes à prendre la parole. La communauté analytique, quand elle fait oeuvre et pensée commune, peut se faire entendre au sein de la cité, de façon à pouvoir penser notre civilisation et tenter d'éviter qu'elle ne devienne au XXIe siècle, celle de la « dévastation ».
    Les événements traumatiques de l'histoire du XXe siècle, qui ont amené Freud à conceptualiser la pulsion de mort, ouvrent sur des problématiques au niveau du sujet, de ses idéaux, de ses oeuvres, de la civilisation et de l'histoire de sa culture dont la psychanalyse hérite et tente ici de rendre compte. Cet ouvrage fait suite à un congrès qui s'est déroulé à Vienne, la ville de naissance de Freud, fin 2014. La culture et la civilisation sont dans une croisée, nous sommes face à des questions dont les réponses seront décisives pour le futur, engageant parallèlement l'avenir de la psychanalyse.

  • L'affaire de Bruay-en-Artois n'est pas seulement l'histoire d'un crime. Le meurtre passe au second plan. Les passions, les idéologies, les fantasmes s'en emparent. Tous les 10 ou 20 ans, un fait divers fascine l'opinion publique, moins par la qualité des victimes que par les circonstances dans lesquelles se déroule l'enquête. Une enquête qui, bizarrement, concerne petit à petit tous les Français et qui leur permet de se déterminer selon leur classe sociale et leur inconscient.

empty