Jean-Baptiste de Froment

  • SE POURRAIT-IL QUE L'AVENIR DE L'OCCIDENT MODERNE SE DÉCIDE DANS UN CLUB DE VACANCES, AU BORD DE LA PISCINE ?
    Antoine Galland se retrouve un jour dans un hall d'aéroport, en partance pour un club de vacances en Égypte. Madeleine, sa femme, l'a quitté et, pour les vacances, lui a confié leurs deux petites filles.
    Antoine a bien besoin de vacances. Il reste éprouvé par son divorce, mais aussi par l'agitation de ces derniers mois, où lui, l'homme discret, maladroit, féru de littérature arabe, s'est retrouvé, bien malgré lui, embrigadé dans une grande opération de communication du jeune Président de la République, Célestin Commode, qui, cherchant la synthèse parfaite pour réconcilier villes et banlieues, jeunes et vieux, modernes et réactionnaires, en même temps qu'une astuce pour relancer la diplomatie arabe de la France, a décidé de remettre au goût du jour Antoine Galland, l'illustre homonyme de notre héros, et traducteur des célèbres Mille et une nuits.

    Mais notre Antoine, dans ce club de vacances, se retrouve pris dans un jeu mystérieux qui consiste à identifier, cachée parmi les vacanciers, la femme parfaite : Badroulboudour.

    Fable faussement naïve sur ce que nous gardons du passé, ce que nous lui imposons aussi - roman drôle, malicieux et magique, Badroulboudour est aussi un éloge lucide d'Antoine Galland (1646-1715), parti de la Somme vers le monde arabe, revenu ensuite l'esprit et le coeur plein de contes merveilleux. Un homme qui aura fait cette chose extraordinaire et altruiste, de chercher à comprendre l'autre.
    Jean-Baptiste de Froment est né en 1977. Son premier roman, État de nature, a été salué par la presse comme une fable brillante sur la comédie du pouvoir.

  • « Jean-Baptiste de Froment dévoile, à travers une uchronie burlesque, une anatomie grinçante de la France » - Livres Hebdo, Sean James Rose
    « Le résultat, très prenant, oscille entre la satire du pouvoir et le jeu d'imagination comme une hybridation du Rivage des Syrtes et de la série Les Hommes de l'ombre.(...) C'est enlevé, habile, fin et fort prometteur » - Le nouveau Magazine Littéraire, Bernard Quiriny
    Qui n'a jamais rêvé d'être reconnu à sa juste valeur ? Claude est un homme qui a longtemps été discret. Il fait bien son travail, mais manque d'éclat. Quand la retraite de sa supérieure approche. Il se décide à briguer son poste.
    Mais une jeune femme dont la valeur est plus grande que le nombre de ses années, va se placer sur son chemin. C'est une histoire mille fois entendue : l'ambition contrariée.
    Sauf que Claude n'est pas n'importe qui. C'est un des plus hauts personnages de l'État. Sa supérieure, c'est la présidente de la République. Et son ennemie, c'est une jeune préfète, séduisante et charismatique - son contraire en tous points.
    Commence alors un duel politique et médiatique pour le contrôle d'un pays, d'un peuple, d'un Ètat.
    « État de nature raconte comment Claude, qui oeuvre dans l'ombre d'une présidente vieillissante, se lance dans la course à l'Élysée, alors qu'une révolte de sans-culottes agite le shaker d'une galerie de personnages fortement dessinés. Un récit brillant et visionnaire promis au succès » - Le Parisien
    « Un roman romanesque, une qualité assez rare ces temps-ci. Il est précis. Il est drôle. Il est méchant. » - France culture, Christophe Ono-dit-Biot

empty