Religion & Esotérisme

  • Lire l'Évangile « à partir des plus pauvres » : telle est la voie à laquelle s'est attaché le Père Joseph Wresinski (1917-1988), le fondateur du mouvement « ATD Quart Monde », et c'est sur cette voie d'accès au mystère du Christ qu'il nous entraîne. Le Père Wresinski a compris et mis en oeuvre une « christologie des pauvres » dont on voudrait montrer dans cet ouvrage combien elle peut être d'une décapante « richesse ».La Bonne Nouvelle de l'Évangile doit être annoncée aux pauvres et, dans un même temps, les pauvres sont les premiers à l'annoncer ! Or, cette identification entre l'annonceur et le bénéficiaire du message évangélique s'accomplit dans la personne même du Christ : c'est bien parce que Jésus s'est fait « misérable », parce qu'il s'est identifié aux pauvres et « abaissé » jusqu'à eux, qu'il a pu bénéficier du salut qu'il leur annonçait.La présence d'un tel volume dans la collection « Jésus et Jésus-Christ » pourra surprendre, Joseph Wresinski n'ayant jamais eu la prétention de faire oeuvre de théologie. Ce choix éditorial entend précisément démontrer que l'expérience humaine aux côtés des plus pauvres peut devenir la source authentique d'une pensée proprement christologique.Une collection de référence en christologie sous la direction de Monseigneur Doré.

  • Si l'on peut parler d'un désir de Dieu inscrit dans le coeur de l'homme, qu'en est-il du côté de Dieu ? Dieu désire-t-il entrer en communion avec chacun de nous ? Y aurait-il du désir dans la Trinité sainte ? Après avoir élaboré une nouvelle conception du

  • Comment bien s'interroger sur l'intériorité aujourd'hui sans prendre appui sur l'expérience d'une des traditions spirituelles les plus vivantes du christianisme, le Carmel ? C'est tout le projet de cet ouvrage issu d'un colloque organisé par la province de France des carmes déchaux à l'Institut catholique de Paris les 13 et 14 octobre 2011. La première partie - historique - est consacrée à l'arrivée des carmes déchaux dans le milieu religieux et culturel du XVIIe siècle français, et à son influence. Cet événement participe d'un profond mouvement de renouveau humain et spirituel. Dans la seconde partie, les ressources de la théologie, de la philosophie et de la psychanalyse sont mobilisées pour répondre à une question plus large : comment comprendre aujourd'hui la relation personnelle à Dieu, qui est au coeur de la voie carmélitaine ? Cette relation personnelle n'est pas, à l'évidence, simple affaire d'intériorité. Mais c'est sur l'intériorité que l'accent se porte ici, pour mieux en situer les enjeux.

empty