Jean Le May

  • Alors qu'une épidémie sans merci a séparé la capitale britannique du reste du monde, alors que le Premier ministre lui-même vient de mourir, un ouvrier découvre sur le chantier ce qu'il reste du corps d'un enfant. MacNeil, l'homme qui a décidé de quitter la police, est envoyé sur les lieux. C'est lui, le policier désabusé, qui va devoir remonter la piste d'une machination abominable, dans une ville en butte aux pillages où les soldats en patrouille font la loi. Et alors qu'il apprend que son fils unique, Sean, est contaminé à son tour, n'ayant qu'une chance infime d'en réchapper.

  • L'inspecteur Fin McLeod, meurtri par la disparition de son fils unique, est de retour sur son île natale, en Écosse. Chaque année, une douzaine d'hommes partent en expédition à plusieurs heures de navigation pour tuer des oiseaux nicheurs. Sur fond de traditions ancestrales d'une cruauté absolue, Peter May nous plonge au coeur de l'histoire personnelle de son enquêteur Fin McLeod. Fausses pistes, dialogues à double sens, scènes glaçantes... l'auteur tient le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page.

  • En rupture de ban avec son passé, Fin Macleod retourne sur son île natale de Lewis. La mort tragique de son jeune fils a pulvérisé son mariage. Impuissant et résigné, il a quitté la police. La lande balayée par les vents, la fureur de l´océan qui s´abat sur le rivage, les voix gaéliques des ancêtres qui s´élèvent en un chant tribal : il pense pouvoir retrouver ici un sens à sa vie.
    Mais alors que Fin rentre au pays, on découvre le cadavre d´un jeune homme, miraculeusement préservé par la tourbière. Les analyses ADN relient le corps à Tormod Macdonald, le père de son amour de jeunesse Marsaili, et font de celui-ci le suspect n°1. C´est une course contre la montre qui s´engage alors pour découvrir la vérité : l´inspecteur principal est attendu sur l´île pour mener l´enquête et il n´épargnera pas le vieil homme, atteint de la maladie d´Alzheimer.
    Au rythme des fulgurances qui traversent l´esprit malade de Tormod, le passé ressurgit, douloureux, misérable, dramatique et permet l´identification du cadavre, mettant fin à des décennies de vengeance.
    Après L´île des chasseurs d´oiseaux, on retrouve ici avec bonheur la figure d´un enquêteur entier et émouvant, indécis à la croisée des chemins, tenté de construire son avenir sur les cendres du passé. L´Écosse mystérieuse, majestueuse et sauvage est un écrin de rêve pour ces vies dans la tourmente, magistralement orchestrées par Peter May.

  • Whistler était le plus brillant des amis de Fin. Le plus loyal. Par deux fois, il lui a sauvé la vie. Promis au plus bel avenir, il a pourtant refusé de quitter lîle où il vit aujourdhui comme un vagabond. Sauvage. Asocial. Privé de la garde de sa fille unique. Or voici que Fin doit prendre en chasse les braconniers qui pillent les eaux sauvages de Lewis. Et Whistler est, dentre tous, le plus redoutable des braconniers.

  • Niamh Macfarlane a créé avec son mari Ruairidh une entreprise de textile renommée, Ranish Tweed, qui fournit de somptueuses étoffes aux plus grands couturiers. Alors qu'ils sont à Paris, Niamh voit son mari monter dans la voiture d'Irina Vetrov, une célèbre créatrice de mode, avec laquelle elle le soupçonne d'entretenir une liaison. Tandis que Niamh se lance à leur poursuite, la voiture explose sous ses yeux.

  • Une année, avec ses joies et ses peines, de la vie de Meg, Jo, Beth et Amy March, quatre soeurs âgées de onze à seize ans. Leur père absent - la guerre de Sécession fait rage et il est aumônier dans l'armée nordiste -, elles aident leur mère à assumer les tâches quotidiennes. Ce qu'elles font avec leur caractère bien différent : Meg, la romantique, qui va éprouver les émois d'un premier amour ; Jo, qui ne se départit jamais d'un humour à toute épreuve ; la généreuse Beth ; la blonde Amy, enfin, qui se laisse aller parfois à une certaine vanité...

  • Un homme reprend connaissance sur une plage, là où l'ont rejeté les vagues, presque paralysé par le froid, en état de choc. Il ne sait pas où il se trouve. Il ne sait pas même qui il est. Seul subsiste dans sa conscience un sentiment d'horreur, insaisissable, obscur, terrifiant. Revenant à l'île de Lewis où il a situé sa trilogie écossaise, Peter May nous emporte dans la vertigineuse quête d'identité d'un homme sans nom et sans passé.

  • Dix ans se sont écoulés depuis Le rêve de Jo March. À côté de Plumfield se dresse désormais une véritable petite université dans laquelle on vient de loin pour étudier. Si les garçons de Jo sont de solides gaillards égaillés de par le monde, ils n'oublient pas pour autant Plumfield ni bien sûr Mme Jo, plus que jamais de bon conseil dans les moments délicats : ceux où les coeurs encore tendres connaissent leurs premières épreuves !

  • Un chef mythique est assassiné alors qu'il avait convoqué la presse dans son restaurant trois étoiles. Quelle révélation s'apprêtait-il à faire ? Sept ans plus tard, le mystère reste entier. Le célèbre enquêteur écossais, Enzo MacLeod relève le défi et relance l'enquête. Une épouse jalouse, une maîtresse abandonnée, un frère envahissant, un critique acerbe : il ne tarde pas à plonger dans l'arrière du décor de la grande gastronomie à la française.

  • Kirsty Cowell a-t-elle poignardé son mari à mort, cette nuit tourmentée sur Entry Island, à l'extrême-ouest du Canada ? Tous le croient, tout l'accable et pourtant Sime Mackenzie, l'enquêteur chargé de l'interroger, ne peut se résoudre à l'accuser. Mais cet étrange sentiment de familiarité qu'il éprouve à son égard n'est-il pas une arme dangereuse offerte à une femme manipulatrice ? À moins que les rêves étranges qui le ramènent à la vie de son aïeul, émigré des Hébrides en terre de Québec au dix-neuvième siècle, ne recèlent une part du mystère ?

  • Premier titre d'une série de six romans policiers nous offrant une véritable découverte de la vie quotidienne dans la Chine du XXIe siècle à travers le regard d'un Chinois. Chaque roman est en même temps l´occasion d´aborder des sujets d´actualité tels que les OGM, l´émigration clandestine, le dopage... Dans Meurtres à Pékin, le cadavre carbonisé d´un homme est découvert un matin dans un parc de Pékin...

  • Cinquante ans après un crime resté impuni, trois vieux Écossais s'échappent de Glasgow en compagnie d'un jeune geek obèse. Revenant sur les pas de leur adolescence et de la fugue qui les mena, à dix-sept ans, jusqu'à Londres, ils vont remonter jusqu'à la nuit terrible qui vit mourir deux hommes et disparaître pour toujours la jeune fille qui les accompagnait. Peter May signe un grand polar mélancolique autour des promesses non tenues de l'adolescence.

  • « L'abeille a plus peur que toi, dit-il. Est-ce que tu peux t'imaginer être si petite dans un monde si grand ? » Oui, je le pouvais.  Alors qu'elle n'avait que cinq ans, Meredith et son petit frère furent abandonnés par leurs parents. Leur père partit de l'autre côté du pays. Leur mère s'enfonça, à force de médicaments et d'autres abus, en elle-même, dans des contrées inaccessibles.Ce n'est qu'en entrant pour la première fois dans le vieux bus réaménagé par son grand-père, un apiculteur excentrique, que Meredith comprit qu'elle n'était pas seule : le monde merveilleux de la ruche l'attendait depuis toujours.Cocon familial. Compassion et sacrifice. Amour inconditionnel. Tout ce qu'elle n'avait jamais connu, elle le découvrit en observant les abeilles. Quand son grand-père lui montra les sacrifices que faisaient celles-ci pour sauver leur colonie et les liens qu'elles liaient avec leur apiculteur, elle sut enfin ce qu'était une famille.  L'histoire vraie d'une petite fille qui a été sauvée par la nature - et par un des plus petits êtres vivants du monde : les abeilles.Traduit de l'anglais par Alice Seelow

  • Trois ans ont passé depuis l'épilogue des Quatre filles du docteur March. Les quatre soeurs sont aujourd'hui des jeunes femmes. Meg épouse «son» John et s'épanouit dans son rôle de mère au foyer, Jo continue à écrire et à publier ses nouvelles dans des journaux, Beth toujours aussi discrète et de santé fragile puise dans le quotidien et l'affection des siens la force de vivre tandis qu'Amy, la charmeuse, virevolte tel un papillon et fait battre les coeurs.

  • L'infatigable Jo March a enfin la vie dont elle rêvait. Sa grande maison - presque aussi grande que son coeur - est toujours ouverte aux enfants défavorisés. Que d'aventures, que de petits drames, que de situations drôles et cocasses ! Quand une bonne douzaine de jeunes garçons vivent ensemble sous la houlette d'une femme telle que Jo, on ne risque guère de s'ennuyer !

  • Le carnaval des animaux sud-américains ! Nouv.

    Le héros comprend le langage des animaux. Un condor lui demande un jour de réunir les animaux d’Amérique du Sud qui souffrent d’être trop isolés. Un grand carnaval se prépare à Rio qui va réconcilier les toucans, lamas, dauphins roses et bien d'autres dans un hommage vibrant à la liberté et à la solidarité…
    Un conte musical trépidant imaginé par Carl Norac et Ezequiel Spucches pour plonger au cœur de l’Amérique du Sud et de son histoire souvent violente (conquistadors, dictatures). Porté par un comédien flamboyant, Elliot Jenicot, et une musique bariolée interprétée par l'ensemble Almaviva, tantôt joyeuse et rythmée, tantôt lancinante et tendre.

  • On retrouve l'inspecteur Li-Yan et Margaret Campbell qui vont devoir comprendre pourquoi 4 crimes semblables se produisent en peu de temps à Pékin. Chaque fois, la victime a été droguée et décapitée. L'épisode sanglant de la révolution culturelle chinoise sert de toile de fond à ce roman passionnant.

  • Cristina Sánchez Pradell, flic à Marviña, dans la région de Malaga, est de garde cette nuit-là. Quand la police est appelée pour un cambriolage, elle accepte de remplacer l'un de ses collègues. Sans imaginer un seul instant que sa vie va basculer irrémédiablement et qu'elle va désormais craindre sans relâche non seulement pour sa vie, mais pour ceux qui lui sont chers. Après les Hébrides, Peter May s'empare d'une autre région qui lui est chère, celle qui, à l'extrême sud de l'Espagne, voisine avec Gibraltar, infime possession britannique dans la péninsule Ibérique.

  • Troisième volet de la « série chinoise » de Peter May, Les Disparues de Shanghai est un thriller passionnant qui aborde le problème des trafics d'organes, de la corruption, et celui des avortements auxquels la politique de l'enfant unique pousse de nombreuses Chinoises.

  • Lucie Martin avait disparu depuis 1989 lorsqu'un promeneur a découvert son corps dans un lac asséché par la canicule de 2003. Alors que son squelette porte des stigmates rapprochant sa mort de celle des victimes d'un serial-killer, la police n'est jamais parvenue à confondre celui-ci, protégé par un alibi en béton. Enzo MacLeod reprend l'enquête sans se douter qu'il ouvre une véritable boîte de Pandore.

  • Sixième et dernier volet de sa « série chinoise » dans lequel nos deux héros, l'inspecteur chinois Li Yan et Margaret Campbell, médecin légiste américaine, vont devoir affronter un tueur en série habité par une haine féroce. Ses victimes sont jeunes et ravissantes. Il nargue la police de Pékin en copiant à la lettre les crimes vieux de plus d'un siècle, d'un célèbre tueur en série anglais surnommé « l'éventreur ». Et il semble s'en prendre tout particulièrement à l'entourage de l'inspecteur Li Yan...

  • Vivre avec une endométriose est loin d'être une partie de plaisir. Entre l'errance médicale et la difficulté à maintenir une vie sociale, l'endométriose est un véritable bouleversement. 
    Malgré les épreuves et les absurdités de certaines situations, on peut trouver de l'espoir et de l'humour dans cette vie avec l'endométriose. 
    C'est ce que Fanny Robin et May Fait Des Gribouillis, toutes les deux atteintes de cette maladie chronique, ont décidé de raconter dans cette BD.

  • Voilà vingt ans qu'Adam Killian a été assassiné sur l'île de Groix. Et depuis vingt ans rien n'a été déplacé dans son bureau, là où le défunt a laissé des indices qui permettraient à son fils de confondre son meurtrier, sans imaginer que celui-ci trouverait la mort quelques jours après lui. Tenu par sa promesse d'élucider cette affaire, Enzo Macleod, le spécialiste des scènes de crime, débarque sur la petite île bretonne. Dans le bureau d'Adam Killian l'attendent un étrange rébus et les plus insondables secrets de la vie d'un homme.

  • May Picqueray (1898-1983) n'a loupé aucun des grands rendez-vous de l'histoire du XXe siècle. Dès 1921, elle proteste contre la condamnation à mort de Sacco et Vanzetti. En novembre 1922 elle est mandatée au congrès de l'Internationale syndicale rouge, à Moscou. Elle monte sur la table pour dénoncer un congrès en train de se goberger pendant que les ouvriers russes crèvent de faim, chante Le Triomphe de l'anarchie et refuse de serrer la main de Trotski. Pendant la guerre, elle fabrique des faux papiers. Puis s'investit dans les mobilisations de mai 1968, du Larzac, de Creys-Malville, oeuvre en faveur des objecteurs de conscience. Rien ne prédisposait cette petite Bretonne ayant commencé à travailler à 11 ans à côtoyer Nestor Makhno, Emma Goldman, Alexandre Berkman, Marius Jacob, Durruti...

    May Picqueray (1898-1983) fut l'une des grandes figures féminines du mouvement libertaire français du XXe siècle.

empty