Jean Brot

  • C'est une histoire étonnante et pourtant méconnue que celle des religieuses françaises qui, au nom de leur foi et par gout des défis, partirent par milliers à travers le monde au XIXe siècle. Avec cornettes et chapelets pour seul passeport, elles ont traversé les océans, affronté les jungles et les déserts, partagé la vie des «indigènes» de tous les continents. Parfois avant même les explorateurs et les colonisateurs.Ces femmes intrépides, intelligentes, courageuses et généreuses ont mis toute leur vie au service de leur pays d'adoption. Elles ont créé des écoles, des hôpitaux, des structures d'aide sociale... D'elles, il reste des lettres, des journaux de bord, des récits, et aussi, sur place, des traces encore vives dans les mémoires. Le récit de la vie palpitante de huit d'entre elles Suzanne Aubert, Lucile Mathevon, Marie-Rose Lapique, Jeanne-Marie Autin, Marie-Françoise Perroton, Marie-Jeanne Rumèbe, Sophie de Villèle et Aline Brel nous embarque dans une aventure humaine et spirituelle passionnante aux quatre coins du monde, de l'Amérique à la Chine, en passant par la Palestine et l'océan Pacifique.Diplômée de l'Institut d'études politiques de Toulouse, Agnès Brot est spécialiste de l'histoire de l'Église des XIXe et XXe siècles. Elle a aussi dirigé le Centre d'études Edmond Michelet.Guillemette de la Borie est journaliste. Elle a longtemps travaillé pour la presse jeunesse (Pomme d'Api, Phosphore) puis pour La Croix. Elle est aussi l'auteur d'essais sur l'éducation, de biographies, de nouvelles et de romans (Presses de la Cité).

  • Qui, en France, se souvient de Giorgio La Pira ? Et pourtant, cet acteur important de la vie politique italienne du siècle dernier reste un maître à penser dans la culture catholique européenne.Très investi auprès des pauvres, maire de Florence pendant de nombreuses années, l'admirateur de Dante et de Savonarole demeure un exemple de chrétien entré en politique, cohérent avec sa foi. Sa vie publique, témoignage de probité, de générosité et d'oubli de soi, a été celle d'un frère universel cherchant, envers et contre tout, le bien commun.Homme d'une foi profonde, nourri par une vie spirituelle intense, voire contemplative, le « saint maire » aura été un infatigable artisan de paix, réfléchissant et oeuvrant dans les débats de la politique internationale, du Moyen-Orient à l'Europe, des processus de décolonisation au conflit vietnamien. Contre vents et marées, sa vie fut une vivante illustration de sa devise : « Espérer contre toute espérance ». Son procès en béatification a été ouvert le 9 janvier 1986.Agnès Brot dresse un portrait original de ce témoin pour notre temps, mettant la pensée et l'action du tertiaire dominicain en résonance avec l'enseignement et le témoignage du pape François. Une autre façon d'affirmer, à la suite de Giorgio La Pira, qu'entrer en politique peut aussi être un chemin de sainteté.
    Diplômée de l'Institut d'études politiques de Toulouse, Agnès Brot a dirigé le Centre d'études Edmond Michelet. Elle est l'auteur, avec Guillemette de La Borie, de Héroïnes de Dieu. L'épopée des missionnaires au XIXe siècle (Artège Poche, 2016) et de À la recherche d'Edmond Michelet (Le Passeur, 2014).

  • La relation entre mondialisation et développement pose la question de la soutenabilité dans un contexte historique d'ouverture accrue des économies en développement et de libéralisation des flux de facteurs de production.
    L'environnement économique récent a fait naître des inquiétudes sur les bienfaits supposés de l'internationalisation des économies. Le ralentissement des grandes économies émergentes et les doutes exprimés sur les effets des programmes économiques à orientation libérale conduisent à une réflexion sur la conception des politiques de développement.
    La signature, fin 2015, du premier accord mondial à la Conférence des Nations Unies sur le climat (COP 21 à Paris) a marqué l'engagement des économies du Sud, tant l'insoutenabilité du modèle de croissance de ces dernières décennies devient de plus en plus évidente.
    Trois grandes thématiques sont présentes dans cet ouvrage qui s'inscrit dans le débat contemporain sur la soutenabilité d'un développement mondialisé :
    - Peut-on dire que nous allons vers une mondialisation durable ?
    - Quelles illustrations des convergences et divergences dans la mondialisation ?
    - Quelle problématique pour la soutenabilité sociale du développement ?

  • Quoique très uni, un travers original secouait de temps à autre le pays. D'un côté les partisans du Rouge, de l'autre ceux du Vert. Il eût été trop simple que Verts ou Rouges se recrutassent de préférence dans telle ou telle stratification sociale - non. On se déclarait d'un bord ou de l'autre... sans distinction de classe. Pour le simple goût de la querelle pour la querelle. Car c'était le peuple le plus chicanier de la terre. (extrait de « l'Ogre et la Princesse »)

  • Ce témoignage de première main, aussi fort qu'émouvant, relate de l'intérieur et pour la première fois le roman familial d'un grand homme d'État de l'après-guerre, qui fut aussi un chrétien exemplaire.
    En 1943, Edmond Michelet (1899-1970), chrétien et l'un des chefs du mouvement de la Résistance, compagnon de route du général de Gaulle, est déporté à Dachau. Il y survit grâce à une foi inébranlable et apporte son soutien à ceux qui subissent l'horreur des camps à ses côtés. Après la guerre, il est reconnu Juste parmi les Nations et sera plusieurs fois ministre d'État. Son procès en béatification s'est ouvert en 1976.
    À travers des souvenirs et documents familiaux inédits, sa petite-fille Agnès Brot nous révèle la vie quotidienne, intérieure et spirituelle de cet homme éminent. Christiane, fille aînée d'Edmond Michelet et mère de l'auteur, adresse à l'arrière-petit-fils d'Edmond une longue lettre, en guise d'héritage. Par la mémoire, elle convoque la figure de son père, celui qui vécut la perte d'un enfant, les affres de la guerre, l'arrestation par la Gestapo, l'enfer de la déportation puis une longue vie d'homme d'État.
    Aussi fort qu'émouvant, ce texte relate avec profondeur et justesse le roman familial d'un chrétien exemplaire.

  • L'or des fous

    André Brot

    Quelque part en France, juste après la guerre de 1870, un savant à demi fou, un paysan miséreux et un bourgeois replet rêvent de toute puissance. Complètement dissemblables par leurs motivations et leur origine sociale, tous ont un point commun : leur fascination pour l'or qui cristallise leur passion du pouvoir et prend possession de leur âme.

  • Le petit Paul décrit l'enfance et l'adolescence de l'auteur dans un quartier populaire de Marseille des années d'après-guerre. Il pousse comme il peut, dans un logement insalubre, face à une mère volage et alcoolique. Empli de tendresse et de compassion pour ses parents, il nous fait partager avec humanité les moments phares de sa vie : les vacances au camping, l'entrée au lycée, les virées dans les rues de Marseille avec son seul ami Gérard, sa passion pour les chevaux de course, ses amours...

  • En dépit des moyens financiers mobilisés en faveur des infrastructures économiques et sociales, certains choix se sont traduits par des bilans contrastés, notamment dans les pays en développement. Cela est-il dû à des options techniques? A l'insuffisante appréciation des besoins ? A de mauvais choix d'investissements ? A des carences de suivi ? La question centrale des infrastructures porte sur les finalités des politiques adaptées en termes de localisation des activités, de croissance économique et/ou de lutte contre la pauvreté.

  • Petit Paul est devenu grand, et il nous entraîne dans sa volonté de réussir. Nous vivons les péripéties du service militaire, l'installation à Paris, le besoin d'amitié, la naissance de son fils, le retour à Marseille, le combat pour asseoir son entreprise, la perte de sa mère... Nous découvrons aussi sa face plus sombre : le donjuanisme, l'égoïsme, le sentiment de ne pas être en phase avec la société. Les adeptes du premier récit ne seront pas déçus.

  • Qui n'a pas rêvé un jour de « franchir le miroir » en communiquant avec ceux qui ont fait l'histoire. C'est pourtant ce qui m'est arrivé lorsque j'ai rencontré Mei kuei Lin. Les révélations que nous firent les plus grands, sur les mystères de leurs époques où sur ce qui nous attend dans le futur nous stupéfièrent. Alors, patiemment nous avons structuré leurs réponses au fil d'une enquête répondant aux grandes énigmes de notre histoire. Et ce que nous avons appris sur l'Atlantide, l'Égypte, les Templiers et même sur le futur, nous éclaire d'un jour nouveau, sous l'oeil bienveillant d'Edgar Cayce, Nikola Tesla, Jules Verne et de bien d'autres qui vous surprendront.

    Daniel Brot, l'auteur, a étudié l'astrologie puis différents courants de la spiritualité d'où sont sortis six essais et romans. Mei Kuei Lin médium, a été choisie par les « Grands » pour communiquer, et son talent s'est même étendu à nos animaux familiers... Leurs réponses sont merveilleuses.

  • Face au désengagement des États depuis les années 1990, la société civile s'est développée, tant au Nord qu'au Sud. Cet ouvrage se penche sur le rôle croissant qu'elle joue depuis dans des domaines aussi divers que la santé ou le mouvement paysan, et sur les conséquences de l'émergence de ce nouvel acteur économique et politique.

  • L indicible beaute

    Daniel Brot

    Les histoires vraies qui sont contées dans ce livre, tant au niveau des prodiges de la nature que des avancées scientifiques, sont annonciatrices d'un monde nouveau et plein d'espérance. Dans sa démonstration, l'auteur nous entraîne successivement à la rencontre du monde animal et de sa surprenante conscience immortelle, puis sur les traces des progrès qui vont bercer le prochain millénaire, ainsi que sur les pas de personnages à la vie bien étrange. Un petit détour dans le monde de la géobiologie et des énergies subtiles, et le décor est en place.
    Les Traditions sur la théorie des Âges et celle des Ères nous aident alors à comprendre, très simplement, comment les civilisations des six derniers millénaires se sont déroulées selon un ordre "déterminé". Reste alors à imaginer ce que sera ce monde nouveau qui commence et qui nous inquiète. Fustigeant la morosité médiatique, les témoignages des grands esprits, Kardec, Cayce, Tesla etc. nous proposent une autre lecture, celle de l'Indicible beauté de ce qui nous entoure.

empty