Langue française

  • Pour la première fois, le directeur d'un EHPAD témoigne Pendant près de trois ans, Jean Arcelin a dirigé un EHPAD dans le sud de la France, avant de renoncer, épuisé par un trop-plein d'émotions et révolté par la faiblesse des moyens mis à sa disposition. Il a côtoyé le pire mais aussi le beau : l'existence de vieilles personnes isolées, le plus souvent sans visites, qui s'accrochent à la vie, se réconfortent, reconstituent des parcelles de bonheur.
    Des femmes et des hommes qui l'ont ému aux larmes, l'ont fait rire aussi, et dont il raconte avec tendresse le quotidien.
    En refermant ce livre, on pensera longtemps à cette vieille dame apeurée, atteinte de la maladie d'Alzheimer, qui vit une histoire d'amour magnifique avec un homme handicapé ; un homme qui lui dit pour la rassurer : " Je serai ta tête, tu seras mes jambes ! "
    On s'insurgera surtout contre ces entreprises qui, par souci d'économie, laissent " nos vieux " trop souvent seuls, livrés à eux-mêmes faute de personnel, humiliés par le manque de soins et d'attention. " Comme si la société tout entière, affirme Jean Arcelin, voulait les enterrer vivants... "
    Un récit tendre et glaçant.
    En 2018, 1,4 million de Français étaient en situation de dépendance. Nous serons 5 millions en 2060.
    En fin d'ouvrage, des conseils pour choisir un EHPAD et des solutions concrètes pour relever l'un des plus grands défis de nos sociétés vieillissantes.

  • L'ange de Pigalle

    ,

    • Xo
    • 11 Mars 2021

    " Je ne suis pas une pute, je suis une fillette des Ardennes qui s'est perdue, une femme, une mère, avec un coeur, une âme, qui s'est prostituée pendant plus de cinquante ans. " Linda a aujourd'hui soixante-dix-sept ans. Enfant, elle a grandi dans une maison sans eau, sans électricité... sans argent. Lorsqu'un garçon la séduit et la conduit dans sa Buick à Paris, l'innocente se rêve une autre vie.
    Mais en cet hiver 1963, Gérard l'oblige, à tout juste dix-neuf ans, à se prostituer. De morsures en caresses, il l'enchaîne à ce métier. Une plaie s'ouvre, qui ne se refermera jamais.
    À travers la voix de linda qui se livre à coeur ouvert, c'est le parcours de toutes les infortunées qui se raconte de l'intérieur - l'extrême violence des débuts, l'engrenage de l'argent, les avortements, les demandes sexuelles les plus effrayantes, mais aussi d'infinis moments de tendresse avec certains clients.
    Ce livre, Linda l'a écrit pour sa fille, à qui elle a toujours caché son métier. Une manière de se réconcilier avec elle-même et avec les siens.
    Elle l'a aussi écrit pour toutes les adolescentes à qui l'on promet, un jour, de l'argent facile. À ces dernières, elle dit : " On ne s'élève jamais en vendant son corps, au contraire, on descend toujours plus bas, parfois jusqu'aux ténèbres... "
    Le témoignage de Linda a été écrit avec jean Arcelin.

empty