Jean Lessard

  • La conservation des grains après la récolte est une problématique essentielle dans la lutte contre les pénuries alimentaires et contre la faim. Pour les céréales, ces pertes peuvent atteindre 30 % de la production brute en raison de mauvaises conditions de conservation, au cours du stockage ou de déprédations diverses. Cet ouvrage, véritable référence pratique pour tous ceux qui oeuvrent sur le terrain pour réduire les pertes post-récolte, aborde les différents aspects de la conservation des grains : séchage, stockage, lutte contre les insectes et les rongeurs.

  • Que VLB adore fréquenter les habitués des sommets, la preuve en est établie. Nietzsche faisait antichambre en attendant son tour. Laurent Laplante nous livre ses commentaires de lecture sur ce « non-livre » de près de 1400 pages dans lequel VLB déploie une liberté créatrice quasi-totale, fusionnant fiction et réalité, abolissant l'autobiographie connue pour retoucher le récit de son parcours et usant d'un humour qui ne doit rien à Zarathoustra. Le dossier de cette édition porte sur les romans et les essais témoignant des grands conflits de l'Histoire, de la Première Guerre mondiale à la guerre au terrorisme et au djihadisme, en passant par le nazisme. Ailleurs dans la revue, la chronique consacrée aux écrivains franco-canadiens dresse le portrait du franco-manitobain J.R. Léveillé, auteur d'une trentaine d'oeuvres diversifiées et exigeantes, et Diane Vincent nous parle de Dante, son écrivain jamais lu.

  • C'est à la marche que se consacre le numéro d'août de la revue Relations. Que ce soit sous la forme de promenades, flâneries, randonnées, pèlerinages ou manifestations de rue, la marche occupe une place centrale dans l'existence humaine. « Elle porte l'espoir des multitudes de migrants et de réfugiés jetés sur les routes ; elle trace le chemin invisible et millénaire des peuples nomades ; elle est au coeur de l'expérience des personnes itinérantes et mène le pèlerin sur des chemins d'humanité. » (extrait de la présentation). À lire également, l'éditorial de Catherine Caron qui parle du manifeste « Une vie sans art, vraiment ? », un texte sur la crise du logement par Véronique Laflamme ainsi qu'un débat sur Airbnb rassemblant Gabrielle Renaud, Amir Khadir et Marlène Lessard. Retrouvez également la chronique poétique d'Olivia Tapiero, un texte de Julien Simard sur le vieillissement dans une société libérale, puis quelques recensions de documentaires et de livres.

  • À la une du numéro d'hiver de la revue Nuit blanche, retrouvez Dominique Fortier, autrice et traductrice dont les écrits, maintes fois primés, naviguent entre le roman et l'essai. Michèle Bernard l'a rencontrée. Découvrez ensuite la réédition du Canadien français et son double (2018 [1972]) de Jean Bouthillette, un essai dépeignant l'aliénation d'un peuple vers sa reconquête, la vie littéraire de l'auteure prolifique et éclectique Aline Apostolska et deux récentes parutions du Cheval d'août : Créatures du hasard de Lula Carballo et Les fins heureuses de Simon Brousseau, toutes deux imprégnées d'une poétique du prosaïsme. Puis, Gérald Baril retrace les critiques adressées au marxisme pour mettre au jour la dimension écologiste du programme émancipateur élaboré par Marx. Enfin, retrouvez plusieurs critiques d'ouvrages récemment parus, un article sur Le dernier chalet d'Yvon Rivard par Jean-Paul Beaumier, ainsi que « Pourquoi a-t-on décerné le prix Nobel à Bob Dylan ? » par Yves Laberge.

  • Nous constatons l'essor constant de cette technique qui compte de plus en plus d'adeptes enthousiastes. De nombreux professionnels ajoutent cette corde à leur arc et ce , dans des secteurs de travail très diversifiés. Ces textes vous permettront de découvrir les praticiens et les facettes de cette technique aussi efficace qu'enrichissante.

    Voyez ce qu'offre un hôpital de Québec aux enfants cancéreux. Constatez l'évolution d'un module de zoothérapie dans un hôpital de Montréal. Apprenez comment la zoothérapie joue un rôle auprès de patients en soins palliatifs à Ottawa. Découvrez comment le cheval constitue le pivot et l'axe de changement dans une démarche d'appropriation de la sensibilité sensorimotrice, affective et sociale. Voyez comment adapter la zoothérapie à diverses démences dégénératives.

    /> En Belgique sont nés plusieurs programmes de zoothérapie suite à des interventions en prévention des morsures et suite à des ... promenades ! Et comment est vue la médiation animale en France ? Elle chemine aussi au Mexique dans un ferme éducative à vocation écologique au milieu de la faune sylvestre. Dans une école de Montréal, zoothérapie et cyno pédagogie servent les enfants déficients. Enfin, amusez-vous de quelques observations : le chien et l'humain sont-ils faits pour vivre ensemble ?

    Ces témoignages et ces projets stimuleront la créativité de tout intervenant désireux d'évoluer dans cet univers en ébullition !

empty