Jacques de Cauna

  • Toujours minimisée, sinon ignorée, telle est l´histoire de celle qui fut la « reine des Antilles » : Saint-Domingue, fleuron de l´empire colonial français au XVIIIe siècle. Saint-Domingue est devenue Haïti et, de ce fait, est tombée dans les oubliettes de l´histoire de France pour cause de décolonisation trop précoce et « politiquement incorrecte » à son époque...


    L´auteur se livre à une analyse approfondie des causes, des aspects et des interactions des révolutions française et dominguoise ; il éclaire d´un jour nouveau les destinées futures d´Haïti, la première république noire du monde, fondée et présidée par le fils mulâtre d´un colon bordelais après la désastreuse tentative de rétablissement de l´esclavage par Bonaparte. Primée par la Société haïtienne d´Histoire lors de sa première publication en Haïti, cette histoire de la décolonisation d´un pays hors du commun offre une vue claire et synthétique de ces événements complexes et permet, pour le public français, d´en comprendre l´évolution passée et actuelle.


    Né à Bordeaux, Jacques de Cauna a séjourné pendant vingt-cinq ans dans divers pays de la Caraïbe (Martinique, Haïti, Jamaïque et Bahamas...) où il a occupé des fonctions de diplomate, d´historien et professeur, et collaboré aux travaux et publications de nombreuses instances scientifiques nationales ou internationales (Cnrs, Pnud, Unesco...) qui lui ont valu, entre autres, d´être élevé au grade de commandeur de l´Ordre national Honneur et Mérite de la République d´Haïti en 1990 après avoir dirigé le Centre de Recherche Historique de l´Institut Français. Il est l´auteur de nombreuses publications et ouvrages sur l´histoire antillaise, notamment : Au temps des Isles à sucre, L´Eldorado des Aquitains, Toussaint Louverture et l´indépendance d´Haïti.

  • Comment les îles françaises d'Amérique ont-elles vécu la Révolution ? Comment Saint-Domingue a-t-elle enfanté de Haïti la première République noire du Nouveau Monde ? Comment la Martinique et la Guadeloupe sont-elles demeurées françaises ? Depuis deux siècles, les manuels d'histoire font silence sur ces questions et sur les événements tragiques qui ont conduit les révolutionnaires à libérer les Noirs bien avant 1848.

empty