Entreprise, économie & droit

  • « Je me fous de ce qu'on pense de moi. »

    Ainsi parle Arnaud Lagardère. Il est beau, riche et règne sur un empire de 8 milliards de chiff re d'aff aires et plus de 20 000 salariés. Il dirige l'un des plus importants groupes de médias occidentaux et préside un fleuron de l'armement et de l'aéronautique. À cinquante et un ans, il s'apprête à épouser Jade Foret, un mannequin belge de vingt-deux ans, qui vient de lui donner une fille. Il est le fils d'une icône du monde industriel français, Jean-Luc Lagardère, un père solaire, décédé subitement en 2003. On le dit dilettante, insolent, inconséquent. On dit aussi qu'il est gravement endetté, que son groupe va mal, qu'un fonds qatari serait en embuscade. Qui est vraiment Arnaud Lagardère ? Il se comporte tantôt comme un ado versatile, allergique à son emploi, tantôt comme un patron séducteur, peu enclin à négocier avec ceux qui contrarient ses visées. Voici l'histoire d'un héritier devenu grand patron sans en avoir rêvé.

    Portrait d'Arnaud Lagardère © Thomas Samson / Gamma

empty