Langue française

  • L'amour guerrier
    qui jette sur le fer
    les camarades du voyage du sommeil
    les frères errants et les chiens maigres
    s'efforce à mouiller rouge la terre
    on le regarde au loin entraîner les saisons
    on refuse sa croisade d'enfants mal enchantés

  • Environ 6 millions de Français consomment des psychotropes, mais seuls 2 millions en ont vraiment besoin !
    Jetons un pavé dans la mare de l'industrie pharmaceutique : la plupart des névroses d'angoisse (insomnie, anxiété, phobies, crises dans un couple) ne sont que des manifestations naturelles qui ne nécessitent aucun médicament. L'ambition de l'auteur de ce livre est donc de nous expliquer certains mécanismes psychologiques qui aboutissent à des effets perçus comme pathologiques, mais qui ne le sont pas. Au terme de notre lecture, tous nos petits soucis n'auront pas disparu, mais nous serons convaincu d'une chose : l'homme est une formidable machine à faire face aux aléas de la vie, sans l'aide du moindre somnifère et ni du plus faiblement dosé des anxiolytiques...
    L'auteur expose, de manière accessible et par le biais de l'humour, une thérapie originale et efficace, basée sur un simple constat : nous sommes des mammifères...
    EXTRAIT
    « Docteur, je viens vous voir car je ne vais pas tarder à craquer !
    - Vraiment ?
    - Oui. Je n'en peux plus !
    - Allons, allons ! Racontez-moi ce qui vous arrive.
    - Eh bien ! voilà... Je suis infirmière dans un centre paramédical. Les journées y sont si éprouvantes que j'ai l'impression parfois d'étouffer. Et puis je suis effrayée à l'idée de commettre une erreur, ce qui pourrait avoir des conséquences désastreuses sur la santé de mes patients...
    - Et tout ça vous rend anxieuse, n'est-ce pas ?
    - Très anxieuse...
    - Madame, j'ai une très bonne nouvelle pour vous : vous n'avez aucun problème ! Je dirais même que vous êtes en parfaite santé ! »
    Cette patiente en plein désarroi assise devant moi depuis cinq bonnes minutes me regarde d'un air ahuri. Elle répète :
    « En parfaite santé ? »
    Je confirme :
    « En parfaite santé ! »
    À PROPOS DES AUTEURS
    Passionné depuis l'enfance par l'histoire, l'archéologie, l'anthropologie, voyageur curieux, monogame heureux, psychiatre libéral exerçant depuis près de 40 ans, Jean-Yves Pérol a orienté sa pratique professionnelle en fonction de nouvelles connaissances apportées par les neurosciences.
    Romain Allais a obtenu une maîtrise en paléo-anthropologie et Préhistoire en 2000. Journaliste à Ouest France puis à Presse Océan, il a aussi contribué au magazine Sciences Ouest, mensuel basé à Rennes.
    Isha (Isabelle Colin) explore divers métiers liés au dessin. Elle a participé à la création de personnages pour des séries animées (Tristant et Iseult, Fish'n'Chips, la saison 2 des Mystérieuses Cités d'or).

  • This book explores the unfinished India-Pakistan Trade normalisation agenda (building upon the themes covered in the book "India-Pakistan Trade: Strengthening Economic Relations" published by Springer in 2014) and discusses the steps that must be undertaken in order to move the bilateral engagement forward. Given the commencement of bilateral state-level talks and the Indian government's emphasis on South Asian integration, it adds impetus to the trade liberalisation process, while also providing essential recommendations for policymakers in both countries. The unfinished agenda faces obstacles such as the list of items for which export from India to Pakistan continues to be restricted; lack of land borders and seamless cross-border transport services, which hampers the realisation of trade potential; negative reporting in the media, which influences traders' perceptions; and the continued occurrence of informal trade resulting from inadequacies of formal trade relations. The book examines various sectors, including the agricultural, textiles, automotive and pharmaceutical industries, given their predominance on the list of restricted items for bilateral trade. It also covers studies on unconventional and under-researched themes concerning informal trade, informational barriers to India-Pakistan trade, and opening new land borders for trade - all of which can play a facilitating role in realizing the untapped trade potential between India and Pakistan. The book also includes the second round of the India-Pakistan trade perception survey, which identifies impediments to India-Pakistan bilateral trade and assesses the change in traders' perceptions since the first round of the survey, which was published in 2014.

  • This book focuses on the latest advances and challenges in interregional migration research. Given the increase in the availability of "big data" at a finer spatial scale, the book discusses the resulting new challenges for researchers in interregional migration, especially for regional scientists, and the theoretical and empirical advances that have been made possible. In presenting these findings, it also sheds light on the different migration drivers and patterns in the developed and developing world by comparing different regions around the globe. The book updates and revisits the main academic debates in interregional migration, and presents new emerging lines of investigation and a forward-looking research agenda.

  • « Déposer ma langue sur un crochet, crier enfin : "je suis rentrée à la maison!" » scande le numéro hivernal de la revue Moebius. « Le crochet c'est naturel pour le manteau, ça lui va. Tandis que la langue... Encore faut-il pouvoir séparer son muscle le plus puissant du corps, la couper cette langue bien pendue, muer le secret des portes closes en parure. À quelle nudité, pure ou honteuse, nous oblige le silence ? [...] » (liminaire, extrait) En poésie, lisez Laurence Gagné, Martin Hervé, Marise Belletête, et Anthony Lacroix. En fiction, lisez Kaliane Ung, Louis-Philippe Labelle, Mahité Breton, Francis Paradis, Mathieu Villeneuve et Diane-Ischa Ross. Voyez à travers « les yeux fertiles » de Guylaine Massoutre et Martina Chumova. Aussi, « Penser la création avec Stéphane Martelly » avec Stéphane Martelly, Catherine Mavrikakis écrit une « Lettre à Forest », Lucile de Pesloüan est l'écrivaine en résidence et Julie Delporte l'artiste ayant reçu la mission d'illustrer les numéros de l'an 2019.

  • Il y avait deux filles, l'une au ras de la ville, l'autre dans le puits, et chacune voyait ses étoiles, et la nuit protégeait leur privauté. Ça aurait pu bien tourner, mais la peur et la peur d'avoir mal de soi blessant l'autre et blessée, et le sentiment au carré d'avoir un pauvre amour minable et fautif, la peur mura le puits de l'une et cacha l'autre, heureuse ma foi mais embarrassée par des tristesses ravageuses, dans la ville, aux franges d'icelle.

  • Les jours tigrés sont la chronique d'un double deuil, chacun raidissant la douleur de l'autre, l'empêchant de se liquider dans la vie qui reste. Mais il faut penser à l'avenir, le sentir, le refaire et accueillir toutes les bouées de vigueur, d'émerveillement retrouvé, les souligner. La poésie est un piège et un miroir à émerveillement, à extase et comme une façon de maganner la peine comme la salade, pour qu'elle parte, de guerre lasse, quand on trouve la formule magique, l'équation. Laisser passer aussi : l'écriture agit comme l'eau.

empty