La Gibecière à Mots

  • Honoré de Balzac (1799-1850)
    "Madame Vauquer, née de Conflans, est une vieille femme qui, depuis quarante ans, tient à Paris une pension bourgeoise établie rue Neuve-Sainte-Geneviève, entre le quartier latin et le faubourg Saint-Marcel..."
    "Le père Goriot est la première histoire d'une trilogie tournant autour du bagnard Vautrin. Les deux autres titres sont : "Illusions perdues" et "Splendeurs et misères des courtisanes".
    Eugène de Rastignac, étudiant noble mais désargenté, est prêt à tout pour réussir dans la haute société. Son destin va croiser le père Goriot dont les deux filles semblent bien installées dans cette société parisienne.

  • Honoré de Balzac (1799-1850) "Si tu me possèdes, tu posséderas tout, mais ta vie m'appartiendras"... Raphaël, jeune homme ruiné aux jeux, a décidé de se suicider. Mais suite à la rencontre d'un étrange antiquaire, il entre en possession d'une peau de chagrin qui exhaussera tous ses désirs... non sans une certaine contrepartie... Avec "la peau de chagrin", Balzac signe l'un de ses meilleurs romans. Fantastique et réalité se côtoient dans ce qui reste tout de même une ode à la vie, avec des descriptions dont lui seul a le secret. Une étude philosophique sur le "pouvoir", le "vouloir" et le "savoir' dans laquelle le héros est le petit frère de Faust et Dorian Gray.

  • 1799. Aux marches de la Bretagne, les chouans harcèlent une troupe républicaine commandée par Hulot. La noblesse française, installée en Angleterre, complote pour le retour du Roi. Elle envoie en Bretagne comme chef charismatique celui que l'on nomme le "Gars". Marie de Verneuil, espionne du ministre de la police, Fouché, est chargée par celui-ci de séduire le "Gars" afin qu'il tombe dans un piège tendu par Corentin, un émissaire du ministre ambitieux et sans scrupule. C''est sans compter sur l'attirance amoureuse qui s'exerce entre le "Gars" et Mlle de Verneuil. Edité en 1829, "Les chouans", que Balzac considérait comme une cochonnerie de jeunesse, est plus qu'un roman historique ou politique, plus qu'une histoire d'amour ou une tragédie ; c'est une véritable peinture réaliste.

empty