Henri Pirenne

  • Sans Mahomet, Charlemagne n'aurait jamais été empereur ! De quand date vraiment la chute de Rome ? Pourquoi passe-t-on de l'Antiquité au Moyen Âge ? À ce vieux débat, Henri Pirenne apporte une réponse révolutionnaire  : au VIIe  siècle, la disparition du monde romain n'est pas le fait des invasions germaniques, mais de l'incursion de l'islam en Méditerranée, un nouveau pouvoir qui interrompt les échanges pluriséculaires entre Orient et Occident. Isolés, la papauté et le monde franc ont été contraints de se recomposer en chrétienté autonome. À la fois séduisante, provocatrice et accessible, la thèse de Henri Pirenne a suscité de nombreuses vocations chez les historiens, les archéologues ou les économistes. Adulée ou contestée, cette étude fondatrice, devenue un classique, alimente aujourd'hui plus que jamais le débat.

  • Aux alentours de 1285, date de l'avènement de Philippe Le Bel, le Moyen Âge se désagrège lentement, et tout ce qui caractérisait le monde médiéval se délite peu à peu : l'Église, l'Empire perdent de leur prestige, l'ordre social fondé sur la féodalité est en voie de transformation profonde, des idées nouvelles comme celle de l'État monarchique se précisent. Mais cette évolution n'ira pas sans deux cents ans de luttes, de crises, de guerres, de ruine économique, d'insécurité des échanges commerciaux, de faillite des industriesA partir de 1453, l'Europe cherche à fonder les principes de sa restauration. Les cadres politiques se précisent et se simplifient, les échanges commerciaux s'accélèrent, et la passion humaniste tente de ressusciter la splendeur de la civilisation antique.

  • Aux alentours de 1285, date de l'avènement de Philippe Le Bel, le Moyen Âge se désagrège lentement, et tout ce qui caractérisait le monde médiéval se délite peu à peu : l'Église, l'Empire perdent de leur prestige, l'ordre social fondé sur la féodalité est en voie de transformation profonde, des idées nouvelles comme celle de l'État monarchique se précisent. Mais cette évolution n'ira pas sans deux cents ans de luttes, de crises, de guerres, de ruine économique, d'insécurité des échanges commerciaux, de faillite des industriesA partir de 1453, l'Europe cherche à fonder les principes de sa restauration. Les cadres politiques se précisent et se simplifient, les échanges commerciaux s'accélèrent, et la passion humaniste tente de ressusciter la splendeur de la civilisation antique.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty