H.G Wells


  • « Personne n'aurait cru dans les dernières années du XIX e siècle que les choses humaines fussent observées, de la façon la plus pénétrante et la plus attentive, par des intelligences supérieures aux intelligences humaines et cependant mortelles comme elles ; que, tandis que les hommes s'absorbaient dans leurs occupations, ils étaient examinés et étudiés d'aussi près peut-être qu'un savant peut étudier avec un microscope les créatures transitoires qui pullulent et se multiplient dans une goutte d'eau. Avec une suffisance infinie, les hommes allaient de-ci, de-là par le monde, vaquant à leurs petites affaires, dans la sereine sécurité de leur empire sur la matière. Il est possible que, sous le microscope, les infusoires fassent de même ».

    La Guerre des Mondes, est dans doute le roman de Science Fiction, le plus connu au monde, notamment pour son adaptation cinématographique. Cependant, à la croisé des chemins entre peut être anticipation et science-fiction, l'auteur, nous livre un roman, bien plus critique sur sa société que sur l'invasion extra-terrestre.

  • L'Homme Invisible

    H.G Wells


    « L'étranger arriva en février, par une matinée brumeuse, dans un tourbillon de vent et de neige. Il venait, à pied, par la dune, de la station de Bramblehurst, portant de sa main couverte d'un gant épais, une petite valise noire. Il était bien enveloppé des pieds à la tête, et le bord d'un chapeau de feutre mou ne laissait apercevoir de sa figure que le bout luisant de son nez. La neige s'était amoncelée sur ses épaules, sur sa poitrine ; elle ajoutait aussi une crête blanche au sac dont il était chargé. ».

    Mondialement connu, ce roman a été mainte fois adapté au cinéma, et pour cause, il aborde des sujets tels que la moralité, la science, le pouvoir, le terrorisme. Bien qu'il y ait une dimension philosophique et morale, ce livre est un réel plaisir de science-fiction, dont tout un chacun s'en amusera.

  • À la fin du XIXème siècle, dans la campagne anglaise, au nord de Londres, débarquent les Martiens. La curiosité attire d'abord la foule, puis c'est la panique quand les envahisseurs se révèlent être des colonisateurs. Un des premiers romans de Science Fiction moderne aux multiples adaptations cinématographiques. Pas une ride derrière ces lignes qui en 1937 sous la langue de l'autre Welles, Orson, paniquèrent la population des États-Unis. Bonne lecture.

  • Londres, à l´extrême fin du xixe siècle. Dans la maison d´un savant, un groupe d´amis écoute celui qui prétend être le premier voyageur du temps narrer ses aventures. Le voyageur du temps commence son récit en décrivant le monde de l´an 802 701. La Terre est habitée par les Éloïs, descendants des hommes. Androgynes, simplets et doux, ils passent leur temps à jouer tels des enfants et à manger des fruits dans le grand jardin qu´est devenue la Terre. À la surface de celle-ci, ne subsiste plus aucune mauvaise herbe, ni aucune autre espèce animale. Le monde semble être devenu un paradis. Seulement l´explorateur du temps ne tarde pas à se rendre compte que cette apparente harmonie cache un terrible secret. Des puits menant à des systèmes d´habitations souterraines sont répartis un peu partout, et un bruit de machine s´en échappe. C´est sous terre que vit une autre espèce descendante aussi des hommes, les Morlocks, sortes de singes blancs aux yeux rouges ne supportant plus la lumière à force de vivre dans l´obscurité. La nuit, ils vont et viennent à la surface en remontant par les puits, pour kidnapper des Éloïs dont ils se nourrissent, devenus ainsi leur bétail à leur insu. L´explorateur, dont la machine à voyager dans le temps a disparu, va devoir descendre sous terre affronter les Morlocks, s´il veut pouvoir retourner chez lui. Entre temps, il va se lier avec une Éloïe, Weena.

  • (...) Par delà le gouffre de l´espace, des esprits qui sont à nos esprits ce que les nôtres sont à ceux des bêtes qui périssent, des intellects vastes, calmes et impitoyables, considéraient cette terre avec des yeux envieux, dressaient lentement et sûrement leurs plans pour la conquête de notre monde (...)

  • Le savant Griffin, après quinze ans de recherches et des dépenses qui l'ont ruiné, invente une formule pour devenir invisible. Après avoir fait l'expérience sur le chat de sa voisine, il décide d'expérimenter la formule sur lui-même, notamment pour fuir ses créanciers. Il devient alors totalement invisible, et sombre progressivement dans la folie.

  • Unique survivant d'un naufrage, Edward Prendick est secouru par Montgomery, passager d'un navire faisant route vers une île tropicale avec une cargaison d'animaux. Montgomery est l´assistant du docteur Moreau, un scientifique obsédé par la vivisection et la transfusion sanguine. Prendick découvre avec effroi que, depuis dix ans, les deux hommes se livrent à des expériences sur les animaux, en réalisant des greffes et de multiples interventions chirurgicales, afin d'en faire des hommes capables de penser et de parler...

  • Cavor, un scientifique, met au point la cavorite, un métal révolutionnaire qui crée l'apesanteur, avec lequel il construit un astronef. Accompagné par Bedford, un jeune aventurier voulant faire fortune, il se dirige vers la Lune où ils découvrent la civilisation souterraine des Sélénites.

  • L'Homme invisible

    H.G Wells

    Qui n'a jamais voulu être invisible et découvrir les secrets les plus intîmes de ses voisins et amis? Suite à une expérience scientifique.... H.G.Wells nous entraîne dans une fantastique aventure originale où le héros n'est pas la cible, un roman culte mêlant humour et spectre, revanche et mélancolie

  • L'île semblait un hâvre de paix après toutes ses aventures. Mais soudain des cris trompèrent la quiétude de la nuit et même si le Dr Moreau paraissait calme, la souffrance transpirait dans chaque intonation de ce cri d'alarme animal, ou humain ?

  • Grand classique de la littérature fantastique, La Machine à explorer le temps, se déroule dans un avenir très lointain où les classes laborieuses et les oisifs qui les exploitent finissent par dégénérer en deux types humains clairement distincts : les Éloïs, descendants des oisifs de la « surface de la Terre », et les Morlocks, avatars dégénérés des esclaves désormais adaptés à leur habitat souterrain, qui chassent les premiers la nuit afin de s'en nourrir. Dans les deux cas, l'humanité paie l'immoralité de la structure sociale, d'une régression intellectuelle et morale irréversible. Les deux races côtoient des ruines de somptueux édifices publics, métaphore classique de la décadence de la civilisation. L'explorateur, dont la machine à voyager dans le temps a disparu, va devoir descendre sous terre affronter les Morlocks, s'il veut pouvoir retourner chez lui. Entre temps, il va se lier avec une Éloïe, Weena.

  • Une Utopie moderne

    H.G. Wells

    Quittant le domaine des rêves, les Utopies en viendront à se dessiner en projets d'exécution, et l'humanité entière façonnera l'État Mondial définitif, l'État Mondial juste et beau, vaste et fécond, qui ne sera plus une Utopie, puisqu'il sera notre monde. - H. G. WELLS
    Avec ses scientific romances, H.G. Wells a imposé de grands thèmes classiques de la science-fiction : le voyage temporel dans La Machine à explorer le temps, les manipulations génétiques dans L'Île du docteur Moreau, l'invisibilité dans L'Homme invisible, l'invasion extraterrestre dans La Guerre des Mondes ou encore l'exploration spatiale dans Les Premiers hommes sur la Lune. L'essai romancé Une Utopie moderne (1905) synthétise toutes les idées politiques, économiques et sociales qui imprègnent la production romanesque d'H.G. Wells. Il projette deux touristes terriens sur un double de notre planète sur laquelle s'est développée une Utopie Moderne. Continuateur de Platon, il décrit sa société idéale de l'avenir gouvernée par un État mondial où les femmes sont émancipées, le racisme est refusé, la machine libère l'homme, l'économie est contrôlée.
    Ce texte est réédité pour la première fois depuis 1907 en langue française.
    « Un ouvrage fondamental » Joseph Altairac

  • Ce recueil de nouvelles est une pépite d'humour, de sciences-fiction, de fantastique et de tout ce qui fait le charme de H.G.WELLS. Des hommes perdus dans une quatrième dimension, des adultes à la recherche de la magie de leur jeunesse, des rêves plus vrais que la vie... Le charme opère encore et toujours.

  • Voici l'incroyable et drôlatique récit des vacances cyclistes dans le Sud de l'Angleterre de M.Hoopdriver, employé modeste. Ce grand-père anglais de M.Hulot, maladroit et parfois ridicule, témoigne dans ce récit de l'évolution de la société anglaise en ce début du XXème siècle. Moderne, ce texte nous raconte les difficiles débuts de l'émancipation des femmes et de la prise de conscience sociale des employés.


  • « M. Smallways faisait cette remarque longtemps avant le début de la guerre dans les airs, accoté contre la palissade, au bout de son jardin, et, d'un regard qui n'exprimait ni louange ni blâme, il contemplait la vaste usine à gaz de Bun Hill. Au-dessus des gazomètres pressés les uns contre les autres, trois formes étranges apparurent, grandes vessies flasques qui se balançaient lourdement, devenaient plus rondes et plus énormes, des ballons que l'on gonflait pour les ascensions hebdomadaires de l'Aéro-Club. »

    Ce roman de science-fiction est davantage à classer dans la partie Anticipation, tant l'histoire lui donnera par la suite raison, sur les évènements des débuts du XXe siècle. HG Wells nous place ici dans un roman, avec une narration presque historique.

  • La Machine à explorer le temps, est sans doute la nouvelle post-modernisme, la plus élaborée de H.G Wells. Ce roman a accompagné plusieurs générations de fan de science-fiction.
    L'histoire nous propulse dans le futur en 802 701, dans un monde post apocalyptique où l'espèce humaine a détruit toute forme de vie animale, afin de retrouver sur Terre, l'Eden original. Mais ce paradis cache bien des secrets peu avouables, que le protagoniste principal va apprendre à découvrir rapidement...

  • « Qu'importe ce qui brille dans le ciel, quand les hommes meurent de faim sur la terre ! »


    Au temps de la comète est une oeuvre de science-fiction, de HG Wells, parue en 1906, qui remportant un franc succès, tant son oeuvre est à la fois tragique et optimiste sur l'humanité. Il y met en scène, un jeune homme rêvant désespérément d'accomplir de grandes choses. Il ferra la rencontre de Nettie, qui chamboulera sa conception de la vie, alors qu'au même moment un danger menace la survit de l'humanité. L'apparition d'une comète se dirigeant vers la Terre, entraîneront dans son sillage bien des déconvenues.

  • B. J. Harrison Reads The Invisible Man and The Time Machine Nouv.

    B. J. Harrison reads two late 19th-century science fiction classics by H. G. Wells.
    "The Time Machine," an ultimate classic, introduced the term "time machine" as we now know it. A man referred to as the Time Traveller moves hundreds of thousands of years ahead in time and finds Earth battling against the sun for survival .
    In "The Invisible Man," a scientist invents a way to become invisible and successfully applies this procedure on himself. The problem is that he does not know how to undo the process, which leaves an invisible and extremely violent man on the loose. Both stories have made it into film and television versions, most notably the Oscar-nominated film The Time Machine (1960) directed by George Pal and the film The Invisible Man (1933) directed by James Whale.

    B. J. Harrison started his Classic Tales Podcast back in 2007, wanting to breathe new life into classic stories. He masterfully plays with a wide array of voices and accents and has since then produced over 500 audiobooks. Now in collaboration with SAGA Egmont, his engaging narration of these famous classics is available to readers everywhere.

    Herbert George Wells (1866-1946), aka H. G. Wells, was an English writer and social critic. Wells wrote in a variety of genres and styles, most famously science fiction. Once called "the Shakespeare of science fiction", his works are full time travel, mad scientists and alternate universes. Wells' short stories and novels have appeared on the screen countless times as film and television adaptations. One of these is "War of the Worlds" (2005) starring Tom Cruise, a film version of Wells' novel The War of the Worlds.

empty