Hélène Thiollet

  • Migrants, migrations

    Hélène Thiollet

    L'espace Schengen est-il une passoire ? Y-a-t-il de plus en plus de migrants ? L'ouverture des frontières crée-t-elle un appel d'air pour l'immigration ? La population européenne va-t-elle être remplacée ? Le modèle d'intégration français marche-t-il ? Les jeunes issus de l'immigration sont-ils moins patriotes que les autres ? L'immigration crée-t-elle du chômage ? L'immigration coûte-t-elle chère ? La crise qui touche l'Europe depuis 2015 a radicalisé les positions politiques et les discours sur les migrations, l'asile et l'immigration... Pour ne plus se contenter des idées reçues, les auteurs dissipent les malentendus et répondent aux 50 questions essentielles.

  • La mort de migrants et de réfugiés tentant d'atteindre les portes de l'Europe par la Méditerranée a mis en évidence les contradictions et la fragilité de l'Europe face aux crises qui touchent le Moyen-Orient et l'Afrique, dans un contexte marqué par une récession économique globale. À travers ses diverses contributions, cet ouvrage rappelle que l'Europe forme, avec la rive sud de la Méditerranée, un espace migratoire régional, où chaque État est pays de départ, d'accueil, de transit, et souvent tout cela à la fois. En Méditerranée, trois espaces migratoires se structurent autour de trois types de mobilités : des migrations de travail, des migrations de transit, et des migrations forcées des demandeurs d'asile. L'analyse des pratiques des migrants et des politiques de contrôle de la mobilité dans une région qui constitue l'une des plus grandes lignes de fracture du monde, est au coeur de cet ouvrage. En identifiant les éléments de continuité et de rupture, les auteurs interrogent l'évolution des systèmes migratoires sur la longue, moyenne et courte durée, les transformations des formes de mobilité, ainsi que les changements institutionnels, culturels, politiques, économiques et sociaux qui les accompagnent et les déterminent. Ils reviennent sur les effets de frontières, de géographies et d'histoires migratoires, les appartenances et les identités locales, nationales, régionales et transnationales, tout en proposant de dépasser une vision euro-centrée. Un éclairage précieux sur la crise migratoire.

empty