Galeazzo Ciano

  • Gendre de Mussolini, ministre des Affaires étrangères depuis juin 1936, Ciano est un observateur de premier plan tant des relations internationales que du fonctionnement du régime fasciste dont il est un acteur majeur. L'époque concernée par ce premier volume aborde la fin de la guerre d'Espagne, l'Anschluss envers l'Autriche, la conférence de Munich et ses conséquences, l'annexion de l'Albanie, le rapprochement avec l'Allemagne, les relations avec les démocraties occidentales, la crise germano-polonaise de l'été 1939, le choix de la non-belligérance, et enfin la décision de déclarer la guerre à la Grande-Bretagne et à la France le 10 juin 1940. Le document éclaire également le fonctionnement de l'Italie fasciste : relation avec la monarchie, l'Église, les hiérarques, la législation antisémite. La présente édition offre une nouvelle traduction du Journal ainsi qu'un important appareil critique qui permet d'éclairer le texte et le confronter à diverses sources diplomatiques et aux Mémoires d'autres acteurs italiens et étrangers de la période.

  • Le 10 juin 1940, Mussolini déclare la guerre à la Grande-Bretagne et à la France. Malgré des réticences que tempèrent les victoires allemandes, Ciano reste ministre des Affaires étrangères. Le second volume de son Journal couvre la période de l'Italie fasciste en guerre jusqu'à son renvoi par le Duce le 5 février 1943. Précieux document, cette partie du Journal présente sans fard les déboires militaires italiens, les relations souvent complexes et ambiguës avec l'allié allemand, la progressive dégradation du fonctionnement de l'appareil du pouvoir fasciste et du consensus autour de celui-ci. Le Journal du comte Ciano est un document capital pour la compréhension du second conflit mondial et de la crise du régime fasciste. La présente édition offre une nouvelle traduction mais également un important appareil critique qui souhaite éclairer le texte et le confronter à diverses sources diplomatiques et aux Mémoires d'autres acteurs italiens et étrangers de la période.

  • Le journal d'un maudit ; la meilleure source publiée sur Mussollini et le déclin du fascisme.

    Tome II Septembre 1939-février 1943 Ce second volume raconte la tragédie de la guerre à laquelle l'Italie finit par se rallier alors qu'elle n'est pas prête. Ciano, qui la désapprouve, se détache lentement de Mussolini et multiplie les portraits, aussi talentueux qu'assassins, des hiérarques du nazisme, notamment Hitler, Ribbentrop et Göring qu'il rencontre à de nombreuses reprises. Le récit s'achève avec son renvoi, prélude à la tragédie qui le conduira à orchestrer la chute du Duce avant de finir exécuté sur l'ordre de ce dernier. Un témoignage exceptionnel sur le fond et dans la forme.
    Première édition intégrale et critique.
    />

  • Le journal d'un Maudit ; la meilleure source publiée sur Mussollini et le déclin du fascisme.

    Tome I Août 1937-septembre 1939 Gendre de Mussolini, marié avec sa fille Edda, ministre des Affaires étrangères, Ciano passe pour le favori du Duce. Écrit avec un rare talent, son journal conjugue une chronique du fascisme et l'histoire de sa dérive résultant de l'alliance avec Hitler dont Ciano a été le principal artisan avant de s'en mordre les doigts. Il " appartient à ce noyau de documents indispensables pour connaître les dessous diplomatiques de la Seconde Guerre mondiale ", résume Maurizio Serra dans sa présentation inédite.
    Première édition intégrale et critique.

empty