Gérard Delaisement

  • Francis est un grand roman d'amour de Paris. D'emblée, Gérard Delaisement rejoint la constellation des glorieux écrivains adorateurs de Paris. D'un saut de son Francis, son gamin de la Butte, désormais inséparable de l'épopée de Montmartre. Vous serez bouleversés comme moi par la profondeur, la vérité, la saveur des personnages, par le style puissant, tendre, précis, vibrant de musique. Tout l'air de Paris est ici, comme dans les chansons d'autrefois qui hantent notre coeur. Quels superbes tableaux ! Le grand-père ébéniste, l'amour du métier, la richesse des outils et des bois, les promenades de l'aïeul et du petit-fils dans les lacis des rues de Montmartre. Ce chef-d'oeuvre : l'apprentissage de la lecture. Les aventures avec les copains : Aigle Noir et les Visages Pâles. Et les bateleurs du boulevard Rochechouart. Et Médrano, le Cirque d'Hiver. Et la cartomancienne, le rémouleur. Et les études loin de Paris. Enfin, le retour à la Butte, avec la nostalgie des jours enfuis, et le vieillissement des choses. Admirable livre, palpitant d'émotion, de vie, de regrets. Un des hymnes les plus déchirants à Paris, à Montmartre, à toute une tendresse chaude, familière, qui ne reviendra plus.

  • Francis est un grand roman d'amour de Paris. D'emblée, Gérard Delaisement rejoint la constellation des glorieux écrivains adorateurs de Paris. D'un saut de son Francis, son gamin de la Butte, désormais inséparable de l'épopée de Montmartre. Vous serez bouleversés comme moi par la profondeur, la vérité, la saveur des personnages, par le style puissant, tendre, précis, vibrant de musique. Tout l'air de Paris est ici, comme dans les chansons d'autrefois qui hantent notre coeur. Quels superbes tableaux ! Le grand-père ébéniste, l'amour du métier, la richesse des outils et des bois, les promenades de l'aïeul et du petit-fils dans les lacis des rues de Montmartre. Ce chef-d'oeuvre : l'apprentissage de la lecture. Les aventures avec les copains : Aigle Noir et les Visages Pâles. Et les bateleurs du boulevard Rochechouart. Et Médrano, le Cirque d'Hiver. Et la cartomancienne, le rémouleur. Et les études loin de Paris. Enfin, le retour à la Butte, avec la nostalgie des jours enfuis, et le vieillissement des choses. Admirable livre, palpitant d'émotion, de vie, de regrets. Un des hymnes les plus déchirants à Paris, à Montmartre, à toute une tendresse chaude, familière, qui ne reviendra plus.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Personnage hors du commun, la Païva est plus qu'une grande courtisane, elle symbolise le second Empire, son goût du luxe et de la fête, des arts et de l'argent.

empty