Francois Rochon

  • Sous le sceau de la performance énergétique, nos logements se modernisent avec l'affirmation des normes environnementales. Le chez-soi constitue le laboratoire individuel et collectif de nos modes de vies, le lieu privilégié où peut s'inventer la citoyenneté écologique. Par la transition énergétique, la France enclenche un processus stratégique complexe qui vient articuler changements de pratiques, redéfinition du confort, projet industriel, investissement financier, aménagement urbain...

  • Le logement, préoccupation constante des Français, trouve difficilement sa place dans le débat public.
    Nonobstant, convaincu de son importance et conscient de ces limites, un cycle de concertation a été mis en place sur cinq ans, mobilisant mille acteurs en quelque douze étapes, partant d'Aubagne, passant par Arles, Avignon, Lyon et Paris - à l'Assemblée nationale et au Sénat.
    Il en ressort une expérimentation unique. Résolue à porter une contribution à l'échelon national, la démarche invente un cheminement original. À travers la figure d'un citoyen actif, s'appropriant son rôle, ce livre en présente les résultats et les nouvelles perspectives. Il explore un enjeu de société majeur, qui nous rassemble tous, sans exclusive.

    François Rochon diplômé de l'École d'urbanisme de Paris, est cofondateur du Laboratoire français pour la politique de l'habitat.

  • C'est un lieu commun de dire que la Révolution tranquille a divisé l'histoire du Québec en un « avant » et un « après ». Un avant irrémédiablement marqué par le sceau de l'Église catholique et un après... moderne? Libre et émancipé? Si les recherches récentes démontrent combien des aspects de notre société restent façonnés par le catholicisme, les études littéraires ont jusqu'à présent peu exploré l'héritage religieux dans l'oeuvre des auteurs contemporains. Avec son numéro 123, la revue Voix et Images a justement l'ambition de remédier à cette lacune et d'explorer les Destins de l'héritage catholique : « Force est de constater, en relisant quelques oeuvres modernes et contemporaines, que le matériau catholique occasionne un ensemble de représentations et de détournements qui témoignent d'un désir de s'approprier les signifiants d'une histoire, pour les inscrire dans la fiction et les enjeux fantasmatiques qu'elle suscite ». La publication explore les complexes dualités filiation/rejet qui caractérisent l'écriture des cinquante dernières années, par-delà la rupture : des textes de Jaques Ferron au cinéma de Bernard Émond, un dossier passionnant.

empty