Francis Pornon

  • Colomba, pauvresse devenue servante, vit à la fois le sort d'une femme ordinaire au Moyen Âge et une exceptionnelle ascension sociale, aventures incroyables dans un monde troublé de guerres et de croisades. Elle côtoie Azalaïs de Burlatz, la Dame de Toulouse, avec sa Cour et accède à la poésie amoureuse courtoise. On la suit dans les péripéties d'une femme de son temps, amour et maternité, rencontres avec amis et amants, fréquentation de poètes, hommes et femmes comme Raimon de Miraval et Azalaïs de Porcairagues.
    Porté par le désir et l'énergie de Colomba, l'auteur fait partager les états d'âme de l'héroïne et entraîne le lecteur en aventures, moments graves ou festifs ainsi que chevauchées depuis la haute Ariège et la vallée de l'Aude jusqu'à Toulouse, Carcassonne, Béziers, Montpellier et même la Catalogne. De quoi revivre la grande richesse de l'histoire occitane et européenne d'alors.

    Comme Les Dames et les aventures du troubadour Raimon de Miraval et La Dame de Toulouse, Azalaïs de Burlatz, ce livre se lit d'un souffle et nous propulse au Moyen-Âge comme si l'on y était.

  • Les mystères deToulouse ; de rose et de noir Nouv.

    Le cadavre d'une jeune réfugiée est découvert dans un squat incendié. Des particuliers presque ordinaires, pas vraiment concernés par le drame, se lancent pourtant dans une enquête en amateurs. Leurs investigations vont interroger leurs parcours, leurs amours, leurs convictions... et se heurter à un réseau mafieux. Qu'importe le danger : l'intrigue se poursuit dans les rues, les bistrots, les caves... dans la mémoire et dans l'oubli, à la rencontre de l'Occitanie. Résistance, Guerres de religion, Croisade contre les Albigeois... L'Histoire balise une enquête contemporaine et périlleuse. Mais on peut être un simple civil et avoir du coeur, du courage et même une certaine force d'âme. Aimer l'action et la cantilène, les troubadours comme les mercenaires. Il y a tant de poésie dans cette ville où même les mémés aiment la castagne...

    Francis Pornon, auteur notamment de La Dame de Toulouse, revient au XXIe siècle dans la capitale occitane. Ce polar atypique, généreux, mêle l'aurore au crépuscule dans un style riche et lumineux. Un roman rose et noir.

  • La dame de Toulouse

    Francis Pornon

    Azalaïs de Burlatz, une des premières femmes « li­bérées », a marqué son temps à la fin du XIIe siècle, une période où les grands seigneurs se disputaient les terres du Sud. Indépendante malgré ses charges - fille du comte Raimon V et épouse du vicomte de Carcassonne Rogier II - elle fut la protectrice des poètes-chanteurs (troubadours) et vécut des aventures romantiques, notamment avec le roi d'Aragon Alfonso II.
    Porté par l'énergie et le désir d'Azalaïs, l'auteur fait partager les états d'âme de son héroïne et entraîne le lecteur en aventures, moments graves ou festifs ainsi que chevauchées depuis Toulouse vers Albi et le Tarn, Carcassonne et l'Aude, le Languedoc et la Catalogne jusqu'à Barcelone, et même Saragosse. De quoi revivre la grande richesse de l'histoire occitane et européenne d'alors !
    Un roman qui se lit d'un souffle et nous propulse au Moyen-Âge comme si l'on y était.

  • Nous sommes aux XIIe et XIIIe siècles, durant la « première renaissance » européenne des lettres et de l'amour. Raimon de Miraval, poète itinérant, exerce son art à la cour des plus illustres personnages de l'époque : vicomtes Trencavel, comtes de Toulouse, rois d'Aragon... Pour ce troubadour, un des premiers amoureux modernes, la quête de la Dame prime sur tout. Au détour d'une rencontre ou d'un fastueux repas ou bien confronté à une impitoyable croisade, il fréquente des femmes d'exception qui découvrent en ce temps-là leurs droits et pouvoirs : Azalaïs de Toulouse, Ermengarda de Castres, « Loba » (la Louve), Leonor d'Aragon... Porté par l'inspiration et le désir de Raimon, l'auteur entraîne le lecteur en chevauchées vers Carcassonne et Castres, Toulouse et Narbonne et même Barcelone et l'Aragon, faisant ainsi revivre la grande richesse de l'Histoire occitane et européenne d'alors. Francis Pornon (auteur de romans, poèmes, carnets de voyage, chansons, pièces de théâtre et reportages) revient avec ce livre au roman historique.

  • Bertrande Guerre

    Francis Pornon

    • Ska
    • 1 Décembre 2015

    Bertrande Guerre accepte avec délectation la supercherie. Les caresses de ce vrai-faux Martin Guerre la comblent au-delà de la raison. Francis Pornon poursuit ses incursions sur le terrain historique qu'il ponctue de récits élégants et sensuels. Il nous conte ici l'histoire connue du retour de Martin Guerre dans son village après moult années d'absence. S'agit-il du véritable Martin ou d'un imposteur ? Un roman érotique dans la grande tradition du genre ! EXTRAIT Ils se sont réveillés en silence, de crainte d'avoir dérangé la maisonnée. Il ne faut rien gâcher. Il lui murmure des mots tout doux à l'oreille. Les mots d'après. Comme jamais il ne l'avait fait autrefois. Elle, ayant repris ses esprits, doute à nouveau. Comment l'homme qui ne l'avait jamais fait jouir pouvait-il être ainsi transformé ? Comment être tout à fait sûre qu'il s'agit bien de Martin ? Si ce n'est lui, c'est terrible ! Mais pourquoi douter ? Il l'aime et le lui prouve. Pourquoi rompre le charme ? A PROPOS DE L'AUTEUR Ex enseignant, toujours aventurier, auteur « tout terrain » de poésie, polar, théâtre, roman et essais, plus sensible au vent du Sud qu'à celui des States, passionné par les troubadours plus que par les serial killers, Francis Pornon se sent chez lui à Toulouse, Alger ou Madrid plutôt qu'à Paris, amateur de Montalban, Villon, Boudou... Un martien en littérature, recordman des livres épuisés et inédits, incorrigible hétéro, ayant plaisir à flanquer des coups de coeur à ses pairs de plume.

  • Akli

    Francis Pornon



    Les guerres ne finissent jamais vraiment. A preuve, les plaies de la guerre d'Algérie sont encore ouvertes...

    Un jeune s'est approché de moi. Akli, d'origine algérienne, pas du tout le genre loulou de banlieue, avocat de formation, conseiller au cabinet du procureur au tribunal pénal international à La Haye. J'écoutais d'abord d'une oreille distraite. Les jeunes mecs, tout dans la tchatche et rien ailleurs ! Il faisait étouffant. On sortit sur le balcon. En bas, la ville couvait, obscure vers la zone de l'usine explosée, poudrée de lucioles et d'étoiles sur les coteaux. Le vent avait tourné à l'ouest d'une caresse frigide pas nette. Je refermai mon blouson sur mon décolleté. L'air d'un regret, il laissa perdre ses yeux au loin. Des yeux vert agate.

    Francis Pornon, puisant dans son vécu la matière de ses nombreux romans, expose comment les séquelles de la guerre, entre vengeance et amour, conduisent parfois à renoncer à ses principes.

  • La jeunesse a la fougue, l´âge a l´expérience. En plaisir, c´est un alliage idéal pour faire l´éducation sensuelle d´un innocent.




    [...] JE CONSTATAI QUE LE GARÇON manifestait à nouveau des signes évidents du plus grand intérêt pour mon manège. J´apparus dans mon corset et sollicitai son aide pour le délacer par derrière. Il s´exécuta, libérant alors ma poitrine qui pointa. Je fis volte-face afin d´exposer à sa vue mes appâts que je sais encore fort appétissants.


    - Cela vous semble-t-il intéressant ? dis-je en soulevant un sein vers lui de la façon que l´on présente un fruit mûr.


    - Heu... Madame...


    - Je dois vous montrer comment débuter avec les dames. Sucez, s´il vous plaît !






    Ce texte charmera son lecteur par sa légèreté et sa sensualité : le siècle des lumières a eu de bien bons professeurs d´amour !

  • Aux temps des Belles

    Francis Pornon

    • Ska
    • 1 Janvier 2016

    Evocation à travers le temps de ces dames au coeur généreux et à la cuisse légère... Elle lui prit la main, s'engagea dans l'escalier, monta prestement. Dès qu'elle eut refermé sa porte, elle se retourna. Cette fois ce fut elle qui le plaqua contre la cloison. Comme il restait inerte, elle plongea sa langue dans la bouche, ses doigts dans les cheveux. Enfin, il se décida à soulever son pull, glisser la main dans son soutien-gorge... Ska rassemble dans ce recueil les nouvelles érotico-historiques de Francis Pornon dont le style délicat fait merveille pour évoquer ces dames du temps jadis, qu'elles soient dame de cour ou membre d'un réseau de résistance. EXTRAIT Le souverain vint séjourner chez nous pour résoudre le problème des contributions de la ville au royaume. Imagine-toi que, le jour même de l'entrée du monarque en notre cité, je me trouvais à la fenêtre de l'hôtel de mon beau-frère, en compagnie de ma fille. Quand je perçus chez notre jeune Guilhelma un émoi inhabituel, je me penchai pour observer la foule amassée dans la rue dans le but de voir passer le cortège royal. Et que vis-je ? Un jouvenceau bien découplé mais vêtu très humblement de braies et d'une chemise, qui fixait son regard en direction de notre fenêtre en nous adressant même un léger signe de main. A PROPOS DE L'AUTEUR Ex enseignant, toujours aventurier, auteur « tout terrain » de poésie, polar, théâtre, roman et essais, plus sensible au vent du Sud qu'à celui des States, passionné par les troubadours plus que par les serial killers, Francis Pornon se sent chez lui à Toulouse, Alger ou Madrid plutôt qu'à Paris, amateur de Montalban, Villon, Boudou... Un martien en littérature, recordman des livres épuisés et inédits, incorrigible hétéro, ayant plaisir à flanquer des coups de coeur à ses pairs de plume.

  • Hôtel du canal

    Francis Pornon

    Dans les tourments de la guerre, la résistance est aussi celle des coeurs.








    Elle glissa à son oreille :


    - Vous êtes probablement repéré. Je dois vous intercepter. Nous sommes un couple, en route pour Toulouse...


    Calmement, il cueillit son visage entre ses mains et piqua un bécot sur ses lèvres. Puis, comme se ravisant, il plongea longuement ses yeux noirs dans le gris bleu de ceux de Rosette. Alors, il pencha la tête et lui donna un long baiser. Elle voulut recevoir la caresse froidement, les lèvres closes. Mais l´eau de toilette musquée, la tendresse de l´étreinte et surtout le manque d´amour, eurent raison de sa réserve. Elle se surprit à ouvrir la bouche à une langue chaude et humide. Le baiser dura.







    Francis Pornon narre avec élégance et sensibilité une brève idylle de deux inconnus au cours de la 2eme guerre. Dans la tourmente et l´angoisse, la pulsion de vie se révèle la plus forte quand la chair exige de vivre malgré tout.

  • Merlinette

    Francis Pornon

    Brève d´amour pour une fille d´Algérie combattant aux côtés des soldats de la liberté.



    DERRIERE LES JALOUSIES qui empêchaient de voir, on entendait parfois l´Algérie bruissant des carrioles et des ânes, des appels à la prière ou des sonneries de clairon, des disputes au marché. Angèle, une copine aussi seule dans la vie que moi, avait adouci ma dernière année de recluse en venant me rendre visite dans ma chambre avec des cigarettes. J´étais une fille sérieuse, mais avec elle j´avais découvert que de tendres caresses peuvent apaiser le mal de vivre en rendant les nuits moins sombres.


    L´écriture de Francis Pornon est toujours chargée des souvenirs d´outre-Méditerranée, c´est consubstantiel à son oeuvre. Avec délicatesse il nous livre une brève d´amour d´une engagée volontaire au sein de la troupe des vainqueurs du nazisme. Evocateur et délicat.

empty