Frédéric Bourdier

  • Au cours des années soixante, la province septentrionale de Ratanakiri, majoritairement habitée par des populations autochtones, devint un théâtre d'affrontement acharné entre l'armée régulière du prince Norodom Sihanouk et les dissidents ultramaoïstes cambodgiens. Les maquisards cambodgiens, futurs leaders d'un régime de terreur, surent habilement tirer parti de ces révoltes locales et leur conférer un tout autre sens, dissimulant aux populations de la province leur intention d'instaurer un régime totalitaire. C'est à Ratanakiri que s'établit, dès 1970, la première assise khmère rouge. Bien après la guerre civile, les populations autochtones seront associées sans discernement au génocide khmer rouge. Un tel contre-sens méritait qu'on leur rende justice en restituant cette histoire.

  • Ratanakiri signifie en khmer : "la montagne aux pierres précieuses". L'ouvrage réunit une série de documents pour la plupart inédits concernant les interactions entre écosystèmes sociaux et écosystèmes naturels chez les populations indigènes de la province du nord-est cambodgien. Des changements irrémédiables nécessitent d'urgence un dialogue entre acteurs du développement et les populations.

  • Cet ouvrage résulte d'une étude menée en Amazonie entre 2000 et 2002. Elle révèle que les migrations en Amazonie brésilienne et française constituent en elles-mêmes, par tous les facteurs qui les caractérisent : pauvreté, précarité économique et familiale, isolement social, insécurité, vulnérabilité affective, etc. ; un indicateur de risque pour la propagation du virus du sida.


    La problématique des interactions entre mobilité spatiale, diffusion de l'épidémie, accès aux systèmes de santé en général et recours thérapeutique fait appel à une réflexion générale où s'articulent les considérations ethnologiques et géographiques dont les analyses se renforcent mutuellement. Deux échelles d'analyse, correspondant à deux démarches méthodologiques, sont appliquées conjointement. Dans cette perspective, l'auteur démontre à partir d'exemples précis que la progression de l'épidémie dans la région amazonienne, au confluent du monde caraïbe et latino-américain, est en grand partie conséquente à la circulation migratoire des dernières années entre l'Amapá et la Guyane française. Elle est également liée à l'attitude des gouvernements locaux qui montrent dès le début des années 80 une certaine hésitation à se concerter ainsi qu'à s'engager dans une véritable politique de lutte intégrée, non discriminatoire (entre les groupes sociaux et au niveau des relations de genre), plus avenante et originale dans le cadre du sida.

  • Aujourd'hui plus que jamais, face aux problèmes auxquels sont confrontées nos sociétés contemporaines, se font évidentes les limites du morcellement et de la spécialisation des domaines du savoir. Des questions vers la science émergent de l'arène sociale, sous l'effet de crises, de contradictions, de défis pratiques aussi bien que conceptuels qui les font naître. De ce métissage des origines, ces problèmes tirent leur caractère hétérogène, leur complexité. Le seul regard d'une discipline ne peut suffire à les embrasser. Leur traitement exige le croisement des angles d'approche, l'articulation des niveaux d'analyse, la collaboration des compétences.
    Parmi ces questions, celles qui touchent au développement des sociétés humaines apportent une illustration exemplaire de cette hybridation, de cette complexité. L'idée même de développement entraîne dans son sillage des considérations économiques, techniques, environnementales, sanitaires, politiques, culturelles, éthiques. La pratique interdisciplinaire constitue par conséquent un enjeu majeur dans ce champ de réflexion et de recherche.
    Réunis par une même filiation intellectuelle, par un lien partagé avec une expérience institutionnelle pionnière, les auteurs de cet ouvrage témoignent, par leurs réflexions théoriques, par leurs recherches, par leurs innovations pédagogiques, de la fécondité de l'idée interdisciplinaire et de la constance de son cheminement, par-delà les obstacles que sa mise en pratique rencontre, bien qu'elle soit, depuis longtemps déjà, un sujet majeur de la réflexion scientifique et pédagogique.

  • La pandémie de sida, qui a constitué l´un des défis majeurs dans le champ de la santé à la fin du xxe siècle, a donné lieu à une importante mobilisation de la société civile, au Nord dans un premier temps, relayée et incarnée ensuite dans les pays du Sud. Pour la première fois, un ouvrage est consacré aux mobilisations collectives face au sida, en Afrique, en Asie, en Amérique latine. Il décrit comment émergent et s´organisent ces mobilisations à la fois au niveau local et global, et rend compte également des mutations sociologiques qu´elles induisent. Les auteurs décryptent le mouvement social transnational de lutte, et en particulier les positions spécifiques des associations dans les pays non occidentaux. Ils mettent en valeur les dynamiques de cette mobilisation et les formes de la solidarité entre associations du Sud et du Nord, avec leurs succès et leurs contradictions. Ils présentent également les arguments économiques pour améliorer l´accès aux traitements pour les populations du Sud ainsi que les positions contrastées des associations du Nord face à la complexité des situations au Sud. À travers ce prisme des mobilisations et le large éventail des situations géographiques, sociales et politiques présentées, l´ouvrage est révélateur du bouleversement global qui traverse nos sociétés contemporaines, face à une maladie qui constitue à la fois un marqueur des inégalités mais également de la solidarité de la société civile à l´échelle mondiale.

  • Philippe Schar était convaincu que la géographie ne saurait exister sans la dimension du temps et la profondeur de l'histoire, seules capables de mettre pleinement en lumière le présent et de le restituer dans toutes ses dimensions. On retrouve en filigrane dans ses recherches concises et pointues la volonté de replacer les opérations de développement à l'interface des logiques promues par les décideurs d'un côté et par les populations de l'autre. Cet ouvrage présente une sélection de ses écrits.

empty