Florence Giust-Desprairies

  • Le métier d'AMP est emblématique du travail social, particulièrement auprès des personnes en situation de handicap. Ce livre issu d'une recherche-action effectuée par une chercheuse en psychologie sociale dans le cadre d'établissements employant des AMP auprès de personnes polyhandicapée, donne à voir comment toute une profession constuit son identité dans l'espace d'une pratique qui se situe au point d'articulation des commandes instutionnelles et de la réalité de l'accompagnement de la fragilité humaine vécu au quotidien.

  • Ce livre est le résultat d'une recherche-action menée avec des directeurs d'établissements spécialisés dans la prise en charge de personnes polyhandicapées. Sa visée est d'éclairer la complexité de la place qu'ils ont à tenir pour constituer leurs établissements comme des lieux de vie pour les résidents, dans le respect de leur spécificité et de leur dignité. Il s'adresse à tous ceux qui se sentent concernés par la place faite aux personnes polyhandicapées.

  • Psychosociologue clinicienne, pratiquant la recherche et l'intervention depuis de longues années dans différents milieux professionnels, Florence Giust-Desprairies nous propose ici une théorisation originale de la notion d'imaginaire collectif, référée à une pluralité d'auteurs mais articulée directement à son expérience des groupes et des organisations. Comme le dit Eugène Enriquez dans sa préface, elle nous plonge dans l'univers « des écoles, des centres de formation, d'une entreprise industrielle, à la rencontre de sujets saisis individuellement ou en groupe. On les voit s'affronter, agencer les éléments pertinents de leurs constructions collectives, découvrir des scénarios méconnus qui fondent leurs actions, élaborer de nouvelles significations... L'auteur sait nous rendre proches ces sujets qui bougent, désirent, se protègent, s'affrontent devant nous dans de véritables courts-métrages où l'on voit se faire et se défaire " l'imaginaire collectif". » Florence Giust-Desprairies, professeur des universités exerçant à l'université Paris 8, est psychosociologue clinicienne

  • De Platon à Rousseau, nombre d'utopies pédagogiques ont formalisé le rêve d'une éducation idéale. La force de ces utopies ne tient pas tant à la rationalité de leur construction ou à la cohérence de leur conception qu'à la mise en scène de personnages dans un décor, de séquences d'action, bref à une dramatique immédiatement mobilisatrice d'idées et de projets, dramatique capable de stimuler et d'enrichir l'imaginaire collectif et individuel des éducateurs. C'est cette dimension souvent négligée dans les recherches en éducation qu'aborde ici l'auteur à travers la monographie d'une "école nouvelle" aujourd'hui. Un ouvrage qui méritait d'être à nouveau édité.

  • L'examen des traits culturels dominants du système scolaire montre que ce dernier est bousculé dans sa fonction structurante. A partir de son expérience, l'auteur dégage les constructions intérieures qui se révèlent dans le malaise, comment s'opère pour les enseignants la perte d'un espace familier et les significations sociales qui sous-tendent les représentations de cette perte.

  • Entre la recherche clinique et la clinique de la recherche, cet ouvrage explore et décrit une certaine façon d'être chercheur, une conception particulière du travail scientifique dans laquelle l'implication et la distanciation se combinent en permanence. Cet ouvrage rend compte du travail du chercheur. Il décrit les ficelles du métier. Il raconte également une aventure intellectuelle et institutionnelle au sein du laboratoire de changement social : trois générations de chercheurs apportent ici leur contribution à la construction d'une orientation scientifique singulière qui prétend combiner deux postures a priori étrangères l'une à l'autre : une démarche méthodologique d'inspiration clinique, une démarche théorique inscrite dans les sciences sociales.

  • En publiant un numéro spécial sur l'histoire du LCS, le souhait des auteurs est double : transmettre un témoignage qui exprime leur gratitude vis-à-vis de ceux qui ont initié une orientation de recherche singulière qui s'est affirmée au sein de l'université autour de la sociologie clinique, et donner le goût à des jeunes chercheurs de poursuivre cette oeuvre, de s'inscrire dans la continuité de cet héritage, de le faire fructifier et de le transmettre à leur tour.

empty