Faouzi Bensebaa

  • C´est à l´examen des contributions principales de Williamson que se consacre ce texte. Si l´économie des transactions a pu être considérée comme une rupture par rapport aux enseignements de la théorie néoclassique de la firme, il s´agit aujourd´hui de cerner l´ensemble des apports de Williamson, notamment aux sciences de gestion. La réflexion portera, dans un premier temps, sur la présentation des fondements ayant permis l´émergence de l´économie des coûts de transaction. Elle se consacrera, ensuite, à l´étude des caractéristiques principales des travaux de Williamson. Elle traitera, dans un troisième temps, des principaux apports théoriques de Williamson. L´accent sera ainsi mis sur sa théorie « réaliste » de la firme, sur la place des coûts de transactions dans les décisions des firmes, sur sa prise en compte de l´impact des droits des contrats sur les choix entre les différentes structures organisationnelles, etc. Elle analysera, enfin, les critiques adressées aux contributions de Williamson, tant sur les difficultés d´opérationnalisation de l´approche que sur l´absence de liens solides entre coûts de transactions/institutionnalisme et management/stratégie, ainsi que les réactions qu´elles ont suscitées tant de la part de Williamson lui-même que d´autres chercheurs.

  • L´objectif de ce texte est d´examiner les apports, tant théoriques que méthodologiques, de Pettigrew aux sciences des organisations et du management. Après la description des caractéristiques principales de sa démarche dont la finalité est l´appréciation des changements et des bouleversements que connaissent les organisations, nous exposerons dans la deuxième partie ses contributions méthodologiques les plus novatrices. La troisième partie est consacrée aux quelques insuffisances de ses travaux, à ses recherches récentes et aux perspectives qu´elles laissent entrevoir.

  • Tout est vendable, tout est échangeable, tel est le credo des "drôles de marchés". Parmi eux, les "marchés sans foi ni loi". Jetant aux orties le sacré, contournant la règle ou profitant de ses imperfections, ils sont peu visibles du grand public. Pourtant, les pratiques que l'on y découvre sont inédites et permettent souvent à des acteurs situés à la marge du système de se rencontrer. Ces "marchés sans foi ni loi" peuvent tout aussi bien être facteurs de désordre et de transgression que sources de créativité.

  • Le changement est la préoccupation première des dirigeants d´entreprise et des managers qui y voient un instrument au service de la performance et de l´adaptabilité de l´organisation (contraintes environnementales, innovation, dynamique entrepreneuriale). Beaucoup d´écrits ont été réalisés sur les fondements du changement (pourquoi changer) et sur les outils de la conduite du changement, mais peu de choses existent sur la façon de penser le changement avant son déploiement. Cette réflexion ex ante permet de rendre le changement compréhensible et bien accepté par ceux qui le subissent. L´ouvrage propose une méthodologie permettant de définir la stratégie, illustrée de nombreux cas réels détaillés.

empty