Eric Stalner

  • Le progrès et le savoir, des armes qui se sont retournées contre les hommes.Depuis 2019, 95% de la population britannique a disparu... En 2067, dans un village d'Angleterre, Lawrence est le seul à avoir déjà franchi les frontières du territoire, le seul encore à ne pas rejeter toutes les connaissances du passé. Il est craint et critiqué par les villageois, pour qui la disparition de l'ancien monde est due à l'orgueil des hommes et à leur mépris de Dieu... Malgré cela, Lawrence a une élève, la jeune Keira, à qui il essaie d'apprendre à lire et à écrire. Lorsque celle-ci disparaît avec deux de ses amis, après avoir subtilisé une des dernières cartes du pays, Lawrence se sent responsable. Il n'a plus le choix, il va devoir sortir de sa retraite et partir pour les sauver, affronter ce qu'il ne voulait plus revivre dans ce monde dévasté.Pour son grand retour en solo, Eric Stalner nous conte une fable d'anticipation S.-F. en quatre tomes, et y soulève des questions brûlantes d'actualité, sur le devenir de l'humanité.

  • Le silence est sa meilleure arme...Février 1892, New York. Ellis Island est le passage obligé des migrants vers les États-Unis. À peine débarqué sur le sol américain, le jeune Will Campbell voit sa mère mourir dans un attentat. Traumatisé par ce terrible drame, le garçon se mure dans un silence absolu, si bien qu'il est placé par erreur dans un établissement spécialisé pour sourds et aveugles. Dix ans passent : Will est devenu adulte. Livré à lui-même, il essaie à présent de découvrir les véritables circonstances de la mort de sa mère. Dans cette quête, il voit sa vie osciller entre un cabaret de freaks et des petites combines pour la mafia new-yorkaise. Car il a remarqué un fait intéressant : en sa présence, les gens ne se méfient pas et, certains d'avoir affaire à un sourd, parlent beaucoup. Beaucoup plus qu'ils ne le voudraient... Avec le temps, Will va apprendre à cultiver cet avantage, faisant de lui une sorte de super-héros de l'ordinaire.Éric Stalner nous décrit la quête de vérité d'un jeune garçon dans les faubourgs turbulents de New York à la fin du XIXe siècle : celle des grandes migrations et de la révolution industrielle.

  • Années 60. Alex, un espion russe, remonte la mythique route 66 qui traverse les États-Unis afin de rejoindre son contact, un dénommé Sacha, situé sur la côte ouest. Mais la route est longue et périlleuse pour un agent du KGB au coeur d'une Amérique marquée par le maccarthysme... Le voici cette fois dans le Kansas, troisième étape de son périple... Un polar particulièrement prenant signé Éric Stalner.

  • L'Illinois : ses vertes prairies, ses lacs paisibles, Chicago et sa pègre - grâce à laquelle John Fitzgerald Kennedy vient d'accéder à son job de président. Le 25 avril 1961, Alex Poliac enterre sa jeune femme, morte dans un accident de la route assez louche. Par ailleurs, un tueur baptisé le clown vient de faire quatre victimes, apparemment choisies au hasard. Mais Poliac, ingénieur et espion du KGB, sait ce qui les relie entre elles : toutes figurent sur la liste que lui a laissée son père, aussi compromettante pour le FBI que pour le KGB. Et c'est un homme traqué qui s'enfuit avec son fils Rob et prend la route 66 - la route légendaire construite dans les années 20, jadis évoquée par Kerouac et Steinbeck, qui traverse l'Amérique d'est en ouest. Si Poliac s'enfuit, c'est pour rejoindre son contact basé en Californie - un certain Sacha - et tenter de sauver les agents dormants qui vivent au bord de la route 66. Dans un décor de cinoche (vieux garage perdu au bord du désert, nuits sans lune, Cadillac des sixties) et une passionnante ambiance de road movie, Stalner nous décortique avec brio le délicat métier d'espion et le jeu trompeur des apparences. Entre autres, le double visage de l'Amérique - sa vitrine proprette, ses arrière-cuisines maffieuses - et les complexités de son héros : un homme attachant, censé être le méchant dans le contexte de l'époque, qui, de plus, joue un double rôle : le rôle ordinaire de papa affectueux - et l'autre, qui l'conduit à risquer sa peau à chaque carrefour, dans la plus grande solitude. L'épopée de La Liste 66 se déroulera sur huit albums, à raison d'un épisode par état traversé. Ce premier tome ayant généré un suspense à vous nouer les tripes, le lecteur a de beaux jours devant lui : il lui reste le Missouri le Kansas, l'Oklahoma, le Texas, le Nouveau Mexique, l'Arizona et la Californie.

  • États-Unis, 1960. Après leur départ précipité de l'Illinois, Alex et son fils trouvent refuge dans la petite ville de Newton, dans l'Etat du Missouri. C'est là qu'Alex a décidé de prendre une nouvelle identité et d'attendre patiemment son heure. Pour Alex le problème est double : d'une part échapper au KGB et au FBI qui le traquent, inquiets de savoir la fameuse liste 66 en sa possession, une liste sur laquelle figurent des noms d'espions. D'autre part de mettre la main sur le clown, un tueur mystérieux qui se fait passer pour un serial killer - qui porte un nez de clown dont il affuble également ses victimes - mais qui est en fait chargé d'éliminer des espions disséminés sur la fameuse route 66. Ce tueur est un danger pour Alex, lequel décide donc de surveiller un espion, Holowitz, qui a été en contact avec Sacha, le chef du réseau. Alex est ainsi persuadé que Holowitz va recevoir la visite du clown et qu'il pourra à son tour se débarrasser de ce tueur. Mais au jeu du chat et de la souris, l'issue est parfois incertaine....

  • During the 1961 floods in Kansas, the Clown is searching a house,
    looking for important documents. When the police arrive, though, a
    shoot-out ensues that ends in the killer's apparent death. And yet ...
    By the time the owner of the house returns, along with Alex Poliac,
    the documents have disappeared, and Alex is convinced his old enemy
    is still alive. Meanwhile, FBI Agent Laura Kensington is arrested for
    treason ...

  • Années 1960, Etats-Unis. Traqués par le FBI et le KGB, Alex - qui détient une liste explosive contenant les noms d'agents infiltrés - et son fils Rob empruntent la mythique route 66 afin de rejoindre l'énigmatique Sacha, leur contact basé sur la côte Ouest, en Californie. Mais Sacha n'est pas celui que l'on croit et le clown, qui est en fait un tueur à la solde du KGB, a la ferme intention d'empêcher cette rencontre...Ce véritable road-movie sur fond d'espionnage et de guerre froide s'achève avec cet épisode qui offre aux lecteurs une révélation de taille !

  • Quatre années se sont écoulées depuis le précédent épisode. Rob a fui après avoir vu son père se faire abattre par le « clown », ce tueur implacable. Réfugié à Oklahoma City, Rob est étudiant et tente de se faire oublier mais le passé ressurgit vite : il « hérite » de la fameuse liste 66 sur laquelle apparaissent des noms d'espions soviétiques. A son tour, il devient une cible... Un récit d'espionnage et d'aventure passionnant qui met en exergue les années 60 aux Etats-Unis dans un contexte politique de guerre froide.

  • Aux frontières d'un monde mythique1947. Une tempête effroyable s'abat sur le village sicilien de Trentorino. Les habitants ont fui vers l'intérieur des terres. Seuls restent Giuseppe et ses amis Ernesto et Carlotta qui ne veulent pas l'abandonner. Les trimangres, ces monstres marins venus de l'autre côté, attaquent sans relâche les côtes. Giuseppe est de plus en plus ouvert sur l'autre monde. Il en ressent les appels. Ainsi, il brave tous les dangers pour rejoindre le père de Vito. Ce dernier lui donne un dernier film. Giuseppe doit accepter son statut, être un pont entre les deux rives, quelles que soient les conséquences pour lui et pour ceux qui l'aiment...Vito est la dernière série d'Éric Stalner, qui plus est en couleurs directes, qui revient au fantastique, genre qu'il n'avait pas abordé depuis le magnifique Roman de Malemort ! Un très beau voyage à la frontière entre le réel et le mythe, la limite invisible où tout est possible.

  • Le silence est son arme...Will sait à présent que l'attentat dans lequel sa mère a disparu n'a pas été perpétré par un groupuscule anarchiste. Il cacherait des raisons beaucoup moins... idéologiques. C'est en tout cas ce que lui a révélé Charly, agonisant, avant d'ajouter une chose : le véritable responsable est bien au Pink Flamingo. Mais qui exactement ? Profitant de son « pouvoir » de sourd-muet, Will mène l'enquête en toute discrétion. Sauf que les membres du cabaret commencent à se méfier... Et s'il n'était qu'un simulateur ?Éric Stalner conclut son diptyque Un Long silence : la quête de vérité d'un jeune garçon dans les faubourgs turbulents de New York à la fin du XIXe siècle.

  • Alex Poliac and his son are still on the run, having evaded both the
    FBI and the Clown - the supposed serial killer who's actually a KGB
    hatchet man. Because Alex is in fact a Soviet sleeper agent, part of
    a network run by legendary spy Sasha, a shadowy figure among the US's
    most wanted list. He is also the only holder of the Route 66 List,
    which contains the names of every agent implanted in the States along
    the celebrated road - the same agents Sasha is now having killed.

  • Four years have passed since Rob Poliac fled the house where two FBI
    agents died and his father Alex was shot by the Clown - and his real
    boss, Laura Kensington. He now lives under an assumed name with Carl,
    an old friend of Alex's. But when his guardian dies, the young man
    finds himself the owner of the infamous List 66. Little by little,
    against his better judgement, he begins to investigate the names on
    it ...

  • In JFK's America, halfway between spy thriller and noir novel, the
    tragic road-movie of a father and his son, revolving around a
    mysterious list that everyone's willing to kill for. 1961, Illinois.
    Alex Poliac buries his wife Alice. That evening, he and his son flee
    their home. Not because he is a suspect in Alice's death, but because
    a serial killer - The Clown - is prowling the state, and Alex knows
    how he picks his victims. A rough meeting with Laura, a friend of his
    wife, brings more questions: was Alice hiding something, with her
    mysterious phone calls and unexplained absences? Was her death really
    an accident?

  • Rob's found his father, alive and moderately well after four years of
    physical and mental torture. But the happy reunion is cut short when
    the Clown makes contact with them. Unexpectedly, it's to offer them a
    deal: Alex will do one last job for him, then father and son can go,
    free and with the assurance of never being bothered by the KGB again.
    Inevitably, no one really believes the offer, and the last round of a
    deadly game begins ...

  • Moscou, septembre 1812. Le chaos règne et Jean-Baptiste Grassien, chirurgien de l'armée napoléonienne, est contraint de fuir la ville en compagnie des cinq blessés dont il a la charge, parmi lesquels figurent Philippe de Marcy, son ami de toujours, et Marouchka Protopkine. Faisant route pour rallier les rangs de la garde impériale, ils sont rejoints par un certain Charles Pietry et trois de ses hommes qui les laissent pour morts au bord de la Bérézina. Les ennuis ne font que commencer. Jean-Baptiste Grassien et deux de ses  compagnons sont capturés par les Cosaques alors qu'ils tentaient de fuir pour rejoindre l'armée française en pleine débâcle. Ils sont vendus à des fermiers et deviennent esclaves. Leur captivité, terrible et inhumaine, durera près de dix longues années, et ils n'auront cesse de vouloir s'évader...  
    Dans la même série : Tome 1 : Octobre 1812 Tome 3 : Paris 1820 Tome 4 : Rue Saint-Honoré Tome 5 : Omertà  

  • Jean-Baptiste Grassien, ancien médecin de la Grande Armée de Napoléon, retrouve la France en 1820. Ses sept années de captivité en Russie l'ont détruit. Voir ses compagnons mourir les uns après les autres n'a eu pour effet que d'exacerber son désir de vengeance : il veut détruire Morlaix de Guérigny. Mais son pays natal est lui aussi transformé. Napoléon est exilé à Sainte-Hélène et Louis XVIII règne. Les soldats de l'Empire sont dorénavant suspects. Esseulé dans un Paris étranger, Jean-Baptiste retrouve des Bonapartistes rescapés des champs de bataille. Ces derniers ont choisi le vol comme moyen de subsistance : on ne veut plus d'eux dans cette société, cette société le paiera ! Mais Vidocq, le chef de la sûreté, ne partage pas leur conception de la reconnaissance...   Dans la même série : Tome 1 : Octobre 1812 Tome 2 : Novgora Tome 4 : Rue Saint-Honoré Tome 5 : Omertà

  • Après huit ans passés en Russie et quelques mois en France, Jean-Baptiste Grassien, ancien médecin de la Grande Armée napoléonienne, a enfin retrouvé la trace de Morlaix, devenu Baron de Gensac, financier et homme influent sous Louis XVIII. À présent accompagné par une bande de joyeux Bonapartistes et leur ancien commandant corse qui préfèrent voler que mendier, il ne laissera pas sa vengeance lui échapper. Mais Jean-Baptiste n'a pas été le seul à mener des recherches : la comtesse russe Maryana est à Paris et n'est plus très loin de son sauveur...   Après Octobre 1812, Novgora et Paris 1820, le cycle s'achève avec ce dernier opus. Mais un nouveau cycle commence avec Omertà...

  • 1837 en Corse, terre d'accueil pour une nouvelle vie. Dix-sept ans se sont écoulés depuis que Jean-Baptiste Grassien a assouvi sa vengeance : Clara et lui se sont mariés et ont eu trois enfants. Le commandant Joseph Colombani, toujours bonapartiste, se révèle un oncle parfait. Cependant, les injustices ne sont pas plus acceptées en Corse qu'à Paris ou en Russie. Alors, quand un homme veut mourir sur ses terres et qu'il n'en a pas le droit, les réseaux se reforment... Et Joseph n'hésitera pas à confier ce "vieux bandit" aux bons soins de sa nièce Eugénie. Mais le vieil homme mourant n'est pas forcément celui qu'il paraît être, et la police du roi n'oublie pas si facilement ses ennemis...   Dans la même série : Tome 1 : Octobre 1812 Tome 2 : Novgora Tome 3 : Paris 1820 Tome 4 : Rue Saint-Honoré

  •   La Corse, terre d'accueil pour une nouvelle vie. 1837, dix-sept ans se sont écoulés depuis que Jean-Baptiste Grassien a assouvi sa vengeance : Clara et lui se sont mariés et ont eu trois enfants. Le Commandant Joseph Colombani, toujours bonapartiste, se révèle un oncle parfait. Cependant, les injustices ne sont pas plus acceptées en Corse qu'à Paris ou en Russie.
    Alors, quand un homme veut mourir sur ses terres et qu'il n'en a pas le droit, les réseaux se reforment. Joseph n'a pas hésité à confier ce « vieux bandit », l'Empereur !, aux bons soins de sa nièce Eugénie ! Sachant sa fille en danger, Jean-Baptiste se voit contraint de renouer avec le passé et ses valeurs auxquelles il ne croit plus...  

  • Moscou, septembre 1812. Le chaos règne et Jean-Baptiste Grassien, chirurgien de l'armée napoléonienne, est contraint de fuir la ville en compagnie des cinq blessés dont il a la charge, parmi lesquels figurent Philippe de Marcy, son ami de toujours, et Maryana Anatolievna Gorlanov. Faisant route pour rallier les rangs de la garde impériale, ils sont rejoints par un certain Charles Pietry et trois de ses hommes, qui les laissent pour morts au bord de la Berezina. Mais leurs ennuis ne font que commencer...   Dans la même série : Tome 2 : Novgora Tome 3 : Paris 1820 Tome 4 : Rue Saint-Honoré Tome 5 : Omertà

  • Aux frontières d'un monde mythiqueGiuseppe est projectionniste itinérant, sillonnant les routes de Sicile dans sa Dodge de l'armée. On lui remet un jour la bobine d'un film amateur intrigant : on y voit un centaure et un faune des plus réalistes, surpassant largement les effets spéciaux dernier cri ! Il se met alors à diffuser régulièrement ce petit film, qui attire fortement l'attention d'un jeune spectateur, Vito. Giuseppe se prend d'affection pour lui, et tente à la fois d'en apprendre plus sur son histoire et de le protéger de ses mystérieux poursuivants... Cette amitié sera un pas décisif vers un univers fantastique dont Giuseppe ne soupçonnait pas l'existence !
    Vito est la nouvelle série d'Éric Stalner, qui plus est en couleurs directes, qui revient au fantastique, genre qu'il n'avait pas abordé depuis le magnifique Roman de Malemort ! Un très beau voyage à la frontière entre le réel et le mythe, la limite invisible où tout est possible.

  • Vito t.2

    Eric Stalner

    Aux frontières d'un monde mythiqueSicile, 1947. Voilà six mois que Giuseppe est sans nouvelles de Vito. Quelques jours après la disparition du jeune garçon, le projectionniste avait trouvé sur le siège de sa Dodge deux films. Le premier, tout le monde l'a vu. Il a attiré beaucoup de spectateurs et lui a même permis de s'acheter une maison sur la ville côtière de Trentorino. Le deuxième, Giuseppe a décidé de ne pas le montrer. On y découvre Vito en compagnie de la petite fille et du centaure du vieux film qui lui avait été confié précédemment. Or ces derniers ne semblent pas avoir vieilli...Vito est la nouvelle série d'Éric Stalner, qui plus est en couleurs directes, qui revient au fantastique, genre qu'il n'avait pas abordé depuis le magnifique Roman de Malemort ! Un très beau voyage à la frontière entre le réel et le mythe, la limite invisible où tout est possible.

  • Anthéa et ses compagnons ont réussi à échapper aux griffes de l'Inquisition. Mais Aymon de Montgarac, le grand inquisiteur, n'a qu'un but : éliminer le comte Colbus qu'il poursuit de sa haine depuis plus de trente années.Alors que la grande hérésie cathare s'est éteinte dans les flammes après Montségur et que périrent ceux qui osèrent s'opposer au roi et à l'église, Aymon est prêt à rallumer les bûchers pour assouvir sa vengeance.Mais Colbus de Malemort a choisi les ténèbres. Maudit des hommes et de Dieu, il n'a plus sa place parmi les vivants. Anthéa doit choisir : elle doit vaincre sa peur et accepter Colbus tel qu'il est, animal, être maléfique, vampire. Pourra-t-elle le transformer, lui redonner vie, ou le rejoindra-t-elle dans la nuit ? Si la belle choisit la bête, elle devra accepter le prix de leur liberté.

  • Un an s'est écoulé depuis qu'Alixe et Baldus ont quitté l'Italie à la
    recherche du labyrinthe qui les obsède. En pleine guerre de Cent Ans,
    ils traversent le royaume de France, de la cité des papes en Avignon
    jusqu'à Strasbourg, ville marchande momentanément épargnée par
    l'épidémie. Tandis que Baldus s'enfonce dans sa folie et ses
    obsessions, Alixe veille sur lui. Ils doivent faire face à un danger
    bien plus grand que la peste : la vindicte et la rage du redoutable
    Roland de Nerville. Suite et fin du diptyque historique d'Eric
    Stalner et Cédric Simon.

empty