Dominique Manotti

  • Racket

    Dominique Manotti

    À Paris, un géant américain braque un joyau de l'industrie française : kidnapping, chantage, extorsion, meurtre.
    Le hold-up est presque parfait. Le gouvernement ne voit rien. Tout s'achète, et personne ne résiste à la menace. Sauf deux flics.
    Noria Ghozali, commandante au Renseignement intérieur. Un nom pas facile à porter en ces temps d'attentats islamistes. Et le commissaire Daquin, dont la carrière est derrière lui. Ils sont bien seuls à s'opposer à ce racket. Est-ce une raison pour renoncer ?
    Haletant et glaçant, Racket signe le grand retour de Noria Ghozali, l'héroïne fétiche de Dominique Manotti.

  • Or noir

    Dominique Manotti

    Marseille, 1973. Le commissaire Daquin, vingt-sept ans à peine, prend son premier poste au commissariat de l'Évêché, et découvre une ville ensanglantée par les règlements de compte qui accompagnent la liquidation de la French Connection, des services de police en guerre larvée les uns contre les autres, et la prolifération de réseaux semi-clandestins comme le SAC ou la franc-maçonnerie.

    Il enquête sur l'assassinat d'un ancien caïd de la drogue et de son associé, un vétéran des services secrets, tous les deux reconvertis dans les affaires ; assiste à la naissance mouvementée d'un nouveau marché des produits pétroliers, à l'ascension fulgurante des traders assoiffés d'argent frais qui le mettent en oeuvre ; et constate que les requins les plus dangereux ne sont pas ceux que l'on croit...

    Grand prix du Roman Noir (Festival du film policier de Beaune) 2016

  • La France connaît une série d'assassinats ciblés sur des Arabes, surtout des Algériens. On les tire à vue, on leur fracasse le crâne. En six mois, plus de cinquante d'entre eux sont abattus, dont une vingtaine à Marseille, épicentre du terrorisme raciste. C'est l'histoire vraie.
    Onze ans après la fin de la guerre d'Algérie, les nervis de l'OAS ont été amnistiés, beaucoup sont intégrés dans l'appareil d'État et dans la police, le Front national vient à peine d'éclore. Des revanchards appellent à plastiquer les mosquées, les bistrots, les commerces arabes.
    C'est le décor.
    Le jeune commissaire Daquin, vingt-sept ans, a été fraîchement nommé à l'Évêché, l'hôtel de police de Marseille, lieu de toutes les compromissions, où tout se sait et rien ne sort. C'est notre héros.
    Tout est prêt pour la tragédie, menée de main de maître par Dominique Manotti, avec cette écriture sèche, documentée et implacable qui a fait sa renommée. Un roman noir d'anthologie à mettre entre toutes les mains, pour ne pas oublier.

  • Le commissariat de Panteuil, banlieue nord de Paris, incarnation de la 'nouvelle politique de sécurité' du ministre de l'intérieur? C'est en tout cas ce que souhaite sa commissaire en cet été 2005. Ce haut fonctionnaire de la police ne manque pas d'ambition : sa politique de maintien de l'ordre dans les quartiers, radicale, théorisée, doit servir les objectifs du ministre et, en passant, sa propre carrière. Ses hommes, sur le terrain, s'y emploient à leur manière. Ils font comme ils peuvent, donnent des gages à la hiérarchie, s'arrangent avec les faits, avec les statistiques, avec les règles ils font le métier, quoi! dans un climat de tension, de violence et de mensonge, avec la population, avec les 'jeunes', avec les autres.
    Noria Ghozali, commandant aux Renseignements généraux, observe avec intérêt la vie et les soubresauts de ce commissariat, et notamment les contacts qui sont noués sans doute pour la bonne marche des enquêtes , entre certains policiers et certains grands voyous. Et puis, soudain, des squats, peuplés de travailleurs immigrés, brûlent...

  • À la fin des années 1980, Filippo, petit voyou italien, s'évade de prison avec Carlo, un ancien activiste des Brigades Rouges. Si Carlo est tué quelques semaines plus tard dans un braquage, Filippo, lui, arrive à Paris où il découvre le milieu des réfugiés politiques italiens et les zones d'ombre des Années de plomb, mais aussi les méthodes des polices française et italienne et des services de renseignements. Devenu veilleur de nuit, pour combler sa solitude, il commence à écrire et raconte son histoire, ou ce qu'il voudrait être son histoire...

  • 1944, dans Paris occupé par les troupes allemandes, entre le débarquement des Alliés en Normandie et la libération de la ville deux mois et demi plus tard.
    L'ordre nazi imposé par l'occupant est le désordre absolu. La SS allemande, qu'on appelle le corps noir, et son auxiliaire, la Gestapo française, règnent encore, à coups de meurtres, de rapines, de corruption. Tout leur est dû, et elles prennent tout.
    Autour d'elles, avec elles, industriels, banquiers, artistes, écrivains s'enrichissent et font la fête. Mais les plus perspicaces sentent le vent tourner et préparent la suite.
    Dominique Manotti, avec la précision de l'historienne et l'efficacité de la romancière qui, jusqu'ici, a porté au plus haut le roman noir français, raconte la décomposition et la chute de ces groupes de mort, coincés entre la pression des Alliés à l'ouest, la déferlante des troupes soviétiques à l'est et l'action des résistants dans la ville même.
    Écrit comme un thriller, voilent comme un coup de point, ce roman peint ceux qui perdent, ceux qui s'en sortent, et ceux qui se retrouvent toujours, quoi qu'il arrive, dans le camp des vainqueurs.

  • Le "rêve" de Madoff ou comment entrer dans la peau d'un personnage voué à la vindicte populaire. Voilà un "je" qui dérange. Issu d'une famille modeste, Madoff incarne l'American Dream. Fondateur de sa propre société d'investissements en 1960, il flirte volontiers avec l'illégalité pour exaucer son rêve : devenir riche et influent. Appâté par le gain facile, il multiplie les risques. Mais bientôt, la crise des subprimes survient. Jugé coupable, Madoff écope de 150 années de prison. A la fois vainqueur et victime ? L'auteur montre que l'époque ne pouvait que favoriser ce type d'escroquerie. Sous la présidence de Reagan, le capitalisme financier triomphe. Reclus en prison, Madoff déroule sous forme de flash-back sa vie, qu'il aura voulu être celle d'un aventurier.

  • Un jour du printemps 1980, une jeune Thaï est trouvée morte dans un atelier de confection du Sentier. Banale histoire de prostitution ? Pas tout à fait. Le décor va se préciser : un club vidéo pour le moins spécial, des députés, des diplomates, des hauts fonctionnaires et banquiers, certains d'entre eux mêlés, parmi d'autres choses, à un vaste trafic d'héroïne en provenance d'Iran via la Turquie... Dans un Sentier secoué par les manifestations et les grèves de milliers de clandestins qui réclament leur régularisation, le commissaire Daquin peut compter sur son bel indic, avec lequel il a plus que des relations d'affaires...
    Et le nettoyage commence.

  • À la veille de l'élection présidentielle, des cambrioleurs dérobent l'ordinateur de Benoît Soubise, responsable de la sécurité au Commissariat de l'énergie atomique. Les choses tournent mal, Soubise est tué. Mais une webcam a filmé toute la scène... Le commandant Pâris de la Brigade criminelle se lance sur la piste d'un groupuscule 'écoterroriste', tandis qu'en haut lieu on le presse - un peu trop - de conclure son enquête.

    "Quand deux excellents écrivains unissent leur talent pour nous proposer une histoire haletante et critique envers l'État. Un roman inclassable, où l'action le dispute à l'aventure, servi par des personnages plus vrais que nature."
    Marc Fernandez, Alibi

  • Retrouvez dans ce dossier les premiers chapitres de dix polars incontournables de la collection Folio Policier : Ingrid Astier (Quai des enfers), Tonino Benacquista (La maldonne des sleepings), Thomas H. Cook (Les feuilles mortes), DOA (Citoyens clandestins), Caryl Férey (Zulu), Thierry Jonquet (Mygale), Dominique Manotti (Bien connu des services de police), Elsa Marpeau (Les yeux des morts), Jo Nesbo (Le léopard), Kjetil Try (Noël sanglant).

    Vous pouvez accéder directement à chaque extrait par la table des matières de ce dossier ou lire les extraits à la suite. Tous ces livres numériques sont en vente chez votre libraire.

  • À l'occasion des 70 ans de la "Série Noire", retrouvez dans ce dossier gratuit les premiers chapitres de 9 nouveautés de cette collection mythique.

    Les initiés (de Thomas Bronnec), Pukhtu Primo (de DOA), L'ange gardien(de Jérôme Leroy), Or Noir (de Dominique Manotti), Et ils oublieront la colère (de Elsa Marpeau), Tout doit disparaître (de Jean-Bernard Pouy), L'alignement des équinoxes(de Sébastien Raizer), Les Brillants (de Marcus Sakey) et L'exécution de Noa P. Singleton (de Elizabeth Silver).

    Vous pouvez accéder directement à chaque extrait par la table des matières de ce dossier ou lire les extraits à la suite. Retrouvez aussi photographie et biographie des auteurs. Tous ces livres numériques sont en vente chez votre libraire.

empty