David Decarie

  • Le cauchemar de la chute de Phonsine dans un puits possède une extraordinaire résonance dans les écrits de Germaine Guèvremont. Clé de l'oeuvre, ce rêve, qui est l'expression d'importants traumatismes ayant marqué l'autrice, synthétise les enjeux de son écriture et en révèle les fondations mêmes.

    Une idée reçue voudrait que Germaine Guèvremont soit l'autrice d'un seul roman : cet essai montre au contraire qu'elle a écrit un vaste cycle qui traverse les époques, les genres et les médias, et qu'il faut l'étudier dans son ensemble pour prendre la pleine mesure de l'ambition et du talent de sa créatrice. À partir d'une étude psychocritique du rêve de Phonsine, David Décarie met en lumière une poétique du Cycle du Survenant en s'appuyant sur les recherches qu'il mène depuis une dizaine d'années. Il s'intéresse à trois aspects de la vie de Guèvremont - le deuil, les secrets de famille, l'enfant de remplacement - qu'il met brillamment en rapport avec des procédés d'écriture qui structurent l'oeuvre. Ce faisant, il lève le voile sur l'une des plus grandes écrivaines du Québec.

  • Cette nouvelle parution de Voix et images nous propose un réexamen de « La révolution littéraire des années 1940 au Québec ». Voulant éclairer autrement le récit officiel, ce dossier cherche à déterminer les interactions qui existent entre le centre et la marge, entre les oeuvres reconnues et les discours trop souvent délaissés par la critique. En tenant compte des productions populaires et médiatiques, les articles réunis ici proposent une saisie inédite des bouleversements de la décennie 1940, marquée par la Seconde Guerre mondiale, le déploiement des grands journaux et de la presse spécialisée, l'essor de la radio, etc. En somme, ce dossier souhaite faire voir la complexité du choc qui provoque l'exceptionnelle ébullition des années 1940 et qui offre l'occasion de saisir la façon dont le littéraire fait sens de l'ensemble de la société de l'époque, où à la fois le pôle littéraire, le pôle médiatique, le marché, la critique savante et les institutions acquièrent d'un coup une maturité sans précédent.

empty