Daniel Brun

  • Que racontent les cicatrices qui demeurent sur notre corps ? Pour Danièle Brun, qui travaille sur les mécanismes inconscients qui structurent l'individu, elles ont une valeur de portes d'entrée dans notre mémoire. Elles permettent de se souvenir de moments ou d'événements oubliés de notre enfance et d'accéder ainsi à notre histoire familiale, à ce qui l'a constituée comme corps et que l'auteur nomme le corps familial. C'est une sorte de charpente, structurée par le désir et par le manque, qui laisse une empreinte en chacun de nous. Elle concerne la transmission inconsciente de tout ce qui se joue dans une famille d'une manière souterraine... L'empreinte s'inscrit au fil du temps et laisse ses traces sur le corps de chair. Ce livre propose un nouveau regard sur la famille comme corps et sur les réseaux inconscients qui nous traversent, nous modèlent et nous questionnent. Danièle Brun est psychanalyste, membre d'Espace analytique et professeur émérite de l'université Paris-Diderot. Elle est présidente de la Société Médecine et Psychanalyse. Elle est l'auteur d'ouvrages qui ont connu un grand succès, notamment La Passion dans l'amitié, Les Enfants perturbateurs et Une part de soi dans la vie des autres. 

  • En 1966, lors d'un séminaire intitulé L'Objet de la psychanalyse, Lacan invite le jeune Conrad Stein à discuter de ses travaux sur le statut de la parole dans la cure analytique. Cet épisode est resté à ce jour ignoré et inédit, alors qu'il engage un conflit majeur autour des concepts de Freud. Danièle Brun en restitue dans ce livre toute la portée : il s'agit de relever le défi d'une réconciliation entre freudiens et lacaniens, de proposer un nouveau souffle à la psychanalyse et de démontrer ainsi ses capacités de renouvellement et de transformation. Danièle Brun est psychanalyste, membre d'Espace analytique et professeur émérite de l'université Paris-Diderot, où elle a fondé en 2001 le Centre de recherches en psychanalyse, médecine et société. Elle est présidente de la Société de médecine et psychanalyse. Elle est l'auteur d'ouvrages qui ont connu un grand succès, notamment Une part de soi dans la vie des autres, La Passion dans l'amitié et L'Insidieuse Malfaisance du père.

  • La psychologie du développement étudie l'ensemble des processus psychologiques qui conduisent l'humain à sa maturité psychique : actions de l'humain en développement (bébé, enfant, adolescent ou adulte), trajectoires de vie d'individus porteurs ou non de troubles psychologiques, interactions de l'enfant ou de l'adulte dans ses différents milieux de vie. Dans cette perspective, cet ouvrage, rédigé par une équipe d'auteurs à la fois enseignants et psychologues, présente 12 interventions illustrant le large champ d'action du psychologue du développement. 

  • Mères majuscules

    Danièle Brun

    Dans ce livre, Mères majuscules, il ne s'agit pas d'une figuration de la mère en majesté avec son enfant, mais plutôt d'une représentation contrastée d'elle-même où se lit la nostalgie. La nostalgie d'un autre enfant auquel le sien ne correspond pas ou plus, mais qui l'habite d'une telle manière que son regard sur l'enfant réel, l'enfant de chair, en est altéré. Que transmet-on plus tard, en tant que parent, homme ou femme, d'une figure de mère aussi particulière, à la fois omniprésente et insaisissable ? Quelle empreinte laisse-t-elle ? Que dit-elle de l'enfance ? On y pense, puis on l'oublie, quitte à en retrouver la trace dans la relation avec ses propres enfants, ou alors dans une absence d'enfant. Danièle Brun se penche ici sur les situations du quotidien où l'histoire du corps de l'enfant sollicite celle du désir et du fantasme maternels. La maternité s'y révèle jusque dans ses racines : le devenir femme de la petite fille. Ainsi s'ouvrent et se découvrent les voies qui mènent vers la clé des Mères. Danièle Brun est psychanalyste, membre d'Espace analytique. Elle est présidente de la société Médecine et Psychanalyse. Elle est professeur émérite à l'université Paris-Diderot. Elle a publié La Passion dans l'amitié (2005) et Les Enfants perturbateurs (2007).

  • C'est entre amis que se célèbrent les anniversaires marquants. C'est le verre de l'amitié que l'on boit pour une séparation ou un départ. C'est toujours entre amis qu'on enterre sa vie de garçon ou de jeune fille. C'est souvent pour préserver les amitiés de ses enfants qu'on choisit son domicile ou même son emploi. L'amitié n'est-elle pas le théâtre où se rejouent de façon inconsciente les premiers liens et les premières amours ? Et que se passe-t-il pour que, parfois, l'ami puisse se transformer en adversaire déclaré ou en ennemi haï ? Ce livre puise dans les romans et les essais, dans les films et dans l'écoute des patients, dans les réminiscences de Freud et les autobiographies, pour nous éclairer sur nos passions les plus tenaces. Danièle Brun, psychanalyste, est professeur à l'université Denis-Diderot-Paris-VII.

  • Dans ce livre, où se mêlent la pratique et la formation, la vie de l'autre en soi et la part de soi dans la vie des autres, Danièle Brun montre comment la perte et le deuil tissent leur présence dans nos existences. Elle relate des moments de vie qui vont croiser incidemment et éclairer ceux dont lui parlent ses patients. Elle explore, au vif de l'événement, ce qu'implique pour le psychanalyste le mélange intime entre privé et professionnel, qu'elle désigne comme « une part de soi dans la vie des autres ». La notion de transfert s'incarne, prend corps, dans l'entrecroisement des récits où l'analyste reconnaît à la fois sa singularité et celle de l'autre. Cette dimension trop souvent négligée ou mal comprise est celle de l'inconscient à l'oeuvre au quotidien. Auteur notamment de La Passion dans l'amitié et de L'Insidieuse Malfaisance du père, Danièle Brun est psychanalyste, membre d'Espace analytique et professeur émérite de l'université Paris-Diderot, où elle a fondé en 2001 le Centre de recherches en psychanalyse, médecine et société. Elle est présidente de la Société de médecine et psychanalyse. 

  • Aucun enfant ne grandit sans qu'à un moment ou à un autre ses parents ne craignent pour sa vie. Lorsque la peur de perdre un enfant s'impose comme une échéance, à la suite d'une maladie grave comme le cancer, le traumatisme de la perspective de la mort es

  • Que fait l'enfant en analyse ? Parler, jouer, dessiner lui permettent-ils vraiment d'aller mieux ? Quel est le rôle de l'analyste ? Nombreux sont les parents qui confient leur enfant à un thérapeute et sont curieux de savoir ce qui se passe derrière la porte de son bureau.
    A quatre ans, Mikael est très jaloux de son petit frère. Il tyrannise ses parents. Dépassés par sa demande d'attention exclusive, ils décident alors de recourir à l'aide d'un psychanalyste. Au fil des séances, l'enfant donne libre cours aux questions qui le taraudent sur la sexualité, « la fabrication des bébés » et sa place dans la fratrie. En écrivant son « roman familial », il devient à lui-même son propre biographe.
    /> Danièle Brun relate ici le travail poursuivi pendant sept ans avec Mikael. Elle restitue les scènes jouées, parlées, rêvées, dessinées auxquelles l'entourage ne peut avoir accès, et nous introduit dans le secret d'une analyse d'enfant.
    Danièle Brun est psychanalyste et professeur de psychopathologie à l'université Paris VII ; Denis Diderot.
    Collection « Le passé recomposé »

  • Les enfants perturbateurs

    Danièle Brun

    « Faites ce que vous voulez, de toute façon ce sera mal », disait Freud de l'éducation des enfants. Pourquoi tant de malentendus de part et d'autre ? Pourquoi les enfants ont-ils le sentiment d'être incompris ? Et de ceux qu'ils admirent le plus... Pourquoi les parents sont-ils au désespoir de ne rien comprendre ? Et à ceux qu'ils aiment le plus au monde...Sur de multiples exemples cliniques, Danièle Brun montre comment les enfants ont besoin, pour se construire, d'un espace intime qui leur permet de chercher et de trouver leur solution à leurs problèmes. Or les parents s'ingénient à piétiner cet espace par souci d'adapter le plus vite possible les enfants aux exigences de la société : l'école, les bonnes manières, les valeurs communes. Dans ce livre, Danièle Brun montre une issue : comment les parents doivent se réconcilier avec leur propre enfance pour laisser se déployer la plasticité de leurs enfants. Danièle Brun, psychanalyste, est professeur de psychopathologie à l'université Paris-VII-Denis-Diderot. Elle a publié La Passion dans l'amitié.

  • "Nous nous sentirons vraiment intégrés à la métropole lorsqu'on ne dira plus les "rapatriés" ou les "pieds noirs" mais seulement les Français, tout simplement. Il faut que les Français de métropole y mettent du leur et que le gouvernement leur montre l'exemple, non plus par des mots, mais par des actes. Ces actes, c'est l'oubli du passé, l'oubli des fautes commises par certains, parce que, à ce moment-là, ceux-là ne pouvaient pas faire autrement. C'est à ce seul prix que les Français pourront retrouver leur union, et que les "pieds noirs" pourront retrouver leur Patrie." C'est un Français d'Algérie, l'un de ceux dont les témoignages composent ce livre, qui parle ainsi. Son propos signifie que les options politiques, et d'abord celles qui poussent aux positions les plus extrêmes, ne sont le plus souvent qu'affaire de circonstances. Il veut dire, aussi, que le moment est venu où la raison doit faire céder les passions. Voici que doit venir le temps de la réconciliation. Elle ne sera réelle, cette nécessaire réconciliation, que lorsque l'étape de la compréhension sera franchie. Ce livre n'a d'autre objet que de conduire à cette étape, par le seul chemin où l'homme peut être confronté à lui-même : celui de la vérité.

  • This manual provides a comprehensive, state-of-the art review of this field, and will serve as a valuable resource for adult and pediatric surgeons at all stages of experience with interest in the use of minimally invasive surgical techniques in children.  This book will review the pediatric surgical disorders that are currently treatable with these techniques.  After a basic summary of the disorder, the preoperative evaluation and preparation is presented.  Each chapter focuses on a detailed discussion of the surgical procedure, inclusive of anesthesia, positioning, instrumentation, and materials.  Emphasis is placed on technique and tips for particularly challenging aspects of the operation.  A description of the expected postoperative course and common complications of each procedure follows.  The outcomes literature to include any advances since the original outcomes and expected future advances for the diagnosis and procedure is presented.  It provides a concise yet comprehensive summary of the current status of the field that will help guide patient management and stimulate investigative efforts.  All chapters are written by experts in their fields and include the most up to date scientific and clinical information.

  • Cette étude inaugure un débat sur la multiplicité des soins que requiert l'enfant, ouvre une concertation entre pédiatres et psychanalystes sur la spécificité de la double prise en charge.

  • « L'idée d'une insidieuse malfaisance du père a pris forme au cours d'une période où je me revoyais jeune mère avec mes enfants. Qu'en est-il du père ?, me suis-je alors demandé, en pensant à celui de mes enfants, au mien et, bien sûr, à celui de mes patients. Je me suis étonnée aussi que Freud ait innocenté le sien. Après tout, pourquoi innocenter le père ? Mais pourquoi, aussi, lui faire tant de reproches ? « Ce livre parle donc du père, héros pour la fonction qu'il occupe et desti-tuable en raison des failles qu'on lui découvre. L'homme qu'il est répondrait-il rarement aux espérances de ses proches ? Mais lui aussi a ses blessures, dites et non dites. Qu'en fait-il ? Qu'en transmet-il ? Au-delà du bien et du mal, c'est à un renouvellement des figures du père que ce livre invite, à l'appui de nombreux récits cliniques. » D. B. Danièle Brun est psychanalyste, membre d'Espace analytique et présidente de la société Médecine et Psychanalyse. Elle est professeur émérite à l'université Paris-Diderot. Elle a publié La Passion dans l'amitié, Les Enfants perturbateurs et Mères majuscules. 

  • La logistique recouvre un ensemble d´activités et de métiers très large à des niveaux de responsabilités multiples. Les profils requis sont très divers et peuvent constituer une orientation professionnellement intéressante et intellectuellement stimulante. Pour autant, nous constatons qu´elle est aujourd´hui une discipline encore largement méconnue du grand public, et qui souffre d´a priori nombreux. Vision souvent étriquée d´un spectre d´activités pourtant très large. C´est le paradoxe logistique.

    À l´occasion des 20 ans de l´Institut Supérieur d´Études Logistiques (ISEL), école d´ingénieurs de l´Université du Havre, Daniel Brun et Frank Guérin ont coordonné un ouvrage qui cherche à promouvoir cette discipline en exposant ses multiples réalités.
    L´idée générale est de croiser les regards d´acteurs différents, qu´ils soient académiques, responsables en entreprises et même politiques, afin d´avoir une représentation éclectique, plus éclairée et plus juste, de la logistique. Seules l´accumulation et la confrontation d´analyses d´experts d´horizons différents peuvent donner au néophyte une vision représentative d´une discipline qui se veut globale et transversale. Regards universitaires et témoignages de responsables logistiques de grandes organisations internationales permettent ainsi au lecteur de se forger peu à peu une opinion instruite et concrète.
    Ce livre n´est donc ni un manuel, ni un recueil d´articles de recherches, mais un parcours à la rencontre d´une discipline, de ses défis, de ses acteurs, de ses métiers, et bien sûr de son avenir qui semble prometteur. La construction des nouveaux modèles économiques dits durables place, en effet, les logisticiens au coeur des grandes manoeuvres stratégiques et opérationnelles de demain.

empty