Claire Voisin

  • Qu'est-ce que le savoir mathématique ? À quoi sert une théorie mathématique ? Et qu'est-ce que faire des mathématiques ? La nature et l'objet des mathématiques restent mystérieux, et celles-ci apparaissent souvent comme très abstraites.

    Les mathématiques ont pourtant une notion bien définie du vrai : est vrai ce qui est démontré. Pour les besoins de la démonstration, précisément, les mathématiques usent d'outils. Le langage, d'abord, joue un rôle fondamental dans l'élaboration de la définition, l'hypothèse, la démonstration et le théorème. Les mathématiques entretiennent également un lien étroit avec la logique, à tel point que l'on peut se demander s'il faut les distinguer. De façon diamétralement opposée, on peut s'interroger sur la place de la géométrie dans la recherche moderne en mathématiques.

    Dans cet essai court, Claire Voisin raconte, de l'intérieur, comment se font les mathématiques, et nous montre que l'abstraction n'est pas complexification mais qu'elle naît au contraire du souci constant de simplification et d'économie de pensée qui caractérise les mathématiques.


  • La géométrie algébrique fait intervenir des domaines mathématiques très différents comme la topologie, la géométrie analytique et la géométrie différentielle. Claire Voisin aborde dans sa leçon plusieurs notions de géométrie complexe (fonctions holomorphes, variétés algébriques, cartes locales) et de topologie (homologie singulière, théorie des faisceaux), ainsi que son domaine de spécialité : la théorie de Hodge. Outil déterminant pour étudier la topologie des variétés algébriques, cette théorie est le cadre d'un des sept défis mathématiques du millénaire posés par l'Institut de mathématiques Clay en 2000.

empty