Christophe Martin

  • Proposer une approche historique à la fois précise et synthétique des Lumières françaises. Tel est le projet de cet ouvrage. L'auteur propose d'articuler dans son texte histoire des idées et histoire culturelle afin de dégager les grands espaces de mutations de ce phénomène qui a abouti à la Révolution française.

  • Durant les années 80, de grandes quantités de migrants principalement des indiens des Andes du Sud, vinrent s'installer à Lima, capitale du Pérou pour constituer une épaisse ceinture de bidonvilles (barriadas) autour de la ville. " Tupac Amaru ", une barriada récente de 1520 habitants nous est ici présentée et analysée dans son fonctionnement social, et économique quotidien.

  • Ce volume réunit un ensemble de contributions en hommage à Nicole Jacques-Lefèvre qui a été une figure majeure du développement de la recherche en Lettres à l'ENS de Fontenay-Saint-Cloud dans le dernier quart du xxe siècle. Ces contributions, toutes signées par d'anciens élèves de Nicole Jacques-Lefèvre, témoignent du rayonnement de son enseignement, de la valeur séminale des pistes et des méthodes de recherche qu'elle a développées, et de la place importante occupée aujourd'hui par sa pensée dans l'université littéraire française, par l'intermédiaire des enseignants-chercheurs qu'elle a contribué à former. Cet ouvrage n'est donc pas seulement un volume d'hommages : il offre aussi l'image dynamique d'un courant actuel des études littéraires qui forge ses outils et définit ses champs de recherches au contact de l'anthropologie et de l'histoire culturelle.

  • Dès les premières lignes du roman, Marivaux se plaît à avertir le lecteur de La Vie de Marianne que le voile qui dissimule l'identité de sa mémorialiste ne sera jamais levé.

  • Une partie de la critique littéraire d'aujourd'hui semble heureuse de pouvoir enfin tordre le cou de l'autofiction, le genre littéraire auquel de nombreux écrivains se sont essayés depuis plusieurs décennies : nous serions donc en présence d'un genre qui aurait tellement abusé du "je" qu'il a apparemment dû renoncer à toute visée universelle. Et pourtant, ce genre compte parmi les plus féconds de ces dernières décennies, et pas seulement en France.
    Le Suisse Paul Nizon, qui fut l'un de ses précurseurs dans le paysage littéraire de langue allemande, reste aujourd'hui l'un de ses plus illustres représentants. En thématisant dans L'Année de l'amour l'interaction de la vie et de l'écriture, cet auteur met en lumière la dimension narrative de l'existence, nous rappelant que tout en tournant autour de son moi d'écrivain, on peut prétendre toucher les autres.

    Christophe Martin nous fait découvrir les dimensions essentielles de l'oeuvre de ce grand écrivain afin de mieux l'appréhender.

  • On vit une époque formidable !
    En prenant un billet de train, qui pourrait croire qu'on fera une halte dans un camps de Roms ? Tout ça à cause de caténaires défectueuses. Il y a des coïncidences parfois... Là deux réactions sont possibles. Soit l'indifférence drapée de préfugés. De rejet. Soit la curiosité de découvrir, celle d'aller au-delà de barrières hâtives que l'on construit par peur de l'autre. Par peur de sa prétendue différence. Il existe toujours des terrains d'entente, quand on ose faire le premier pas !
    A côté de cette première halte, le périple de Christophe MARTIN passe aussi par la salle des profs d'un établissement scolaire... Occasion de porter un autre regard sur l'Education Nationale, et ceux qui la font vivre.

    Avec ce 3e livre, Christophe Martin poursuit sa flânerie dans les secrets de l'âme humaine. Il observe, il s'imprègne. Il témoigne de nos espoirs, de nos doutes, de nos joies quotidiennes. En toute simplicité. En toute humanité.

  • En peinture comme en écriture, le portrait est un genre particulier. Il demande que soit saisi un aspect de la ou des personnes que l'on décrit. Il s'agit de figer un bref moment. De le rendre le plus révélateur possible... Et peut-être, atteindre une certaine vérité.
    Les personnes qui font l'objet de ces portraits ne sont pas toujours - ou pas tout de suite - au centre des textes. Ces moments fugaces pourront dans un premier temps parler d'autres choses, comme dans ces tableaux de maîtres anciens dont le thème annoncé ne nous est pas livré d'emblée et occupe même parfois une place marginale sur la toile.
    Les différents procédés narratifs des portraits permettent de ne pas enfermer les personnages ni de les serrer de trop près. C'est cette exploration par cercles concentriques qui permettra peut-être d'approcher un réel que l'on ne peut certes jamais atteindre complètement, mais dont on ne désespère jamais tout à fait de restituer des fragments.

  • Missionné par Le Globe pour mener une enquête sur les engins spatiaux expérimentaux, Lefranc est mis en contact avec le docteur Lukas Eugen Messner. Juste après leur entretien, le scientifique est enlevé. Axel Borg serait-il dans le coup ? Guy Lefranc se retrouve embarqué dans une nouvelle aventure qui le mènera de France en Corée.
    La course à l'espace est lancée.

  • Un triple meurtre sanglant a été commis sur un plateau de l'Aubrac. Le journaliste Guy Lefranc s'intéresse de près à cette affaire d'autant plus que son ami, l'inspecteur Renard, lui révèle certains détails qui vont à l'encontre des premières constatations de la police locale et de l'opinion publique.

  • Alors que le monde est secoué par les effets dévastateurs d'une pandémie, la question du soin est plus que jamais au coeur des enjeux de notre société.
    Les auteurs et interlocuteurs de la collection « Questions de soin » prennent la parole et proposent ici leur contribution à cette réflexion, comme autant de jalons pour l'avenir. Au-delà de l'intervention, sur le moment, il faut en effet reprendre et s'appuyer sur le temps de la recherche, de la pratique, de l'enseignement à tous niveaux, du débat public sur le long terme, qui sera aussi celui de cet événement hors-normes.

  • Prague, Tchécoslovaquie, Quartier de Staré Mesto. Sollicité par Harold Cunningham, Lefranc est chargé de se faire passer pour un pilote allemand afin de s'emparer dun plan d'une arme secrète à propulsions psychique élaboré par les nazis et de tenter de s'enfuir aux commandes de celle-ci. Cette aventure rocambolesque, qu'il fera en compagnie d'Axel Borg, le conduira en dirigeable jusqu'en Antarctique dans la base de la nouvelle Souabe où ils devront se démener pour mener à bien leur mission.

  •  La Conjuration de Baal a pour cadre Pompéi puis Rome.
    Sur fond de lutte acharnée entre Pompée et César pour le pouvoir suprême, elle met en scène une conjuration menée sous l'égide du dieu Baal et de la secte de ses adorateurs masqués, les « molochistes », qui lui rendent un culte sanglant. La compétition entre les deux rivaux se double d'une lutte, tout aussi âpre, entre Alix et le Grand Prêtre de Baal, qui a manifestement des comptes personnels à régler avec lui... Avec cette trentième aventure d'Alix, les auteurs renouent avec les composantes fondamentales qui ont fait le succès de la série : histoires à rebondissements, trahisons, scènes à huis-clos ou à grand spectacle... 
    Ce trentième album d'Alix est un hommage aux grands mythes et personnages de la série.

  • Jadis fierté de la ville d'Alexandrie, le phare est devenu l'objet de rumeurs et de convoitises. Comment expliquer les naufrages suspects ? Qui est le nouveau maître de l'île de Pharos, le puissant homme qui dicte sa loi à Ptolémée ? Envoyé par César en mission à Alexandrie pour recevoir un message de Cléopâtre, Alix tente de percer le mystère avec l'aide d'Enak. De la grande bibliothèque au phare en passant par les quartiers populaires du port, les souterrains et le palais royal, notre héros est amené à découvrir un terrible secret. Mais n'est-il pas déjà trop tard ? Le trône de Ptolémée et de Cléopâtre résistera t-il aux manigances de ceux qui ont jurés sa perte ? Et le courage suffira t-il à Alix pour affronter les manoeuvres et les troubles politiques ?

  • À la tête de ses légions, César se prépare à affronter les derniers fidèles de Pompée qui se sont rassemblés sous les ordres de ses fils en terre d'Hispanie. Au même moment, Alix est en position délicate... César vient de lui offrir une ferme dans la région mais il ne souhaite pas s'y établir. C'est alors qu'Alix fait la rencontre du chef ibère Tarago dans des circonstances mouvementées. Au terme d'une poursuite, Alix laisse la vie sauve à son adversaire. Entre les deux hommes qui se combattent naît un sentiment de respect. C'est le début d'une grande aventure sur fond de guerre romaine, de querelles d'honneur, de jalousie fraternelle et de résistance ibère face à l'envahisseur. Entre Alix et Tarago, un terrible duel s'engage avec, pour seule issue possible, la victoire ou la mort.

  • Comme tous les fidèles lecteurs d'Alix le savent, Khorsabad est l'endroit où ses aventures ont débuté il y a près de soixante ans. Ce vingt-cinquième tome est en quelque sorte un retour aux sources. Revenu dans l'antique cité de Khorsabad dans l'espoir de retrouver des parents disparus, Alix y retrouve Suréna, le général Parthe qui lui avait rendu la liberté, subjugué par le courage du jeune Romain.Il y rencontre également le roi Orodès, qui lui dévoile deux magnifiques grands vases, l'un en or, l'autre en bronze. Alix doit ramener comme cadeau à César le vase en or, et lui transmettre le message suivant : que l'ambitieux général romain ne cherche jamais à envahir la Mésopotamie, sous peine de voir, une fois ses troupes défaites, le vase en bronze lui servir de sépulture éternelle... Dès lors, le précieux vase va devenir l'objet de toutes les convoitises. Trahisons, attaque de pirates, coups de théâtre : que d'embûches et de rebondissements sur le chemin qui mène à Rome.

  • Comment faire de la sociologie ? Comment réaliser une analyse sociologique d'un fait de société ? À partir de terrains qui leur sont familiers, une vingtaine de sociologues expérimentés montrent comment ils font de la sociologie. En partant d'expériences ordinaires de la vie (« je joue au foot » ; « je deviens ingénieure » ; « je lis des BD » ; « je sèche des cours »), ils révèlent la manière dont ces expériences peuvent faire l'objet d'analyses sociologiques. Dix-sept exemples variés permettent de se familiariser avec les étapes du raisonnement sociologique : illustrant les trois grandes variables sociologiques (sexe, âge et position sociale), ils indiquent comment articuler questionnement, concepts et enquête de terrain. Rompant avec une approche académique et abstraite, ce manuel - dont il s'agit ici de la troisième édition, enrichie d'un chapitre inédit - propose une nouvelle manière d'apprendre à faire de la sociologie. Avec lui, les étudiants et les lecteurs curieux disposeront de tous les outils utiles à l'apprentissage de la démarche sociologique.


  • Table des matières
    Les trente ans de la Société française de systématique,
    par Patrick Martin, Sophie Nadot et Christophe Daugeron ......... 7
    Discours d'introduction aux Journées de la Société
    française de systématique, par Daniel Goujet ........................... 11
    La phylogénie des téléostéens : un chantier des méthodes
    en systématique, par Donald Davesne et Guillaume Lecointre ......13
    L'origine des oiseaux, hier et aujourd'hui :
    petit retour historique sur un changement de paradigme,
    par Armand de Ricqlès .................................................................. 33
    L'arbre du vivant : classification phylogénétique
    des Annélides, par Patrick Martin ............................................. 49
    Un aperçu de la phylogénie des oiseaux,
    par Alice Cibois et Jérôme Fuchs ................................................ 69
    La phylogénie des proboscidiens (Mammalia) ;
    une question de méthode, par Pascal Tassy .............................. 81
    /> Phylogénie et classification : concepts, méthodologie
    générale et postulats requis, par Pierre Deleporte ............... 99
    « Arbori-culture » : une typologie des « arbres » dans la
    culture phylogénétique, par Guillaume Lecointre .................. 113
    Les deux biogéographies : biogéographie historique vs
    histoire géographique, par René Zaragüeta i Bagils ............... 133
    Les paléoanthropologues sont-ils en meilleure position
    que les autres pour se permettre d'ignorer les règles de
    la systématique ? Un bref historique, par Valéry Zeitoun ......... 155
    Conception et réalisation d'une exposition permanente
    consacrée à l'arbre du vivant, par Pierre Pénicaud .................. 173






  • Une première partie présente les séries cultes des années 50 à nos jours, une seconde partie consiste en un dictionnaire systématique de toutes les grandes séries télé du monde, avec 500 entrées.

  • Michael Sylvester Gardenzio Stallone, né le 6 juillet 1946 à New York, Etats-Unis. Acteur, réalisateur, scénariste et producteur de cinéma. Il est célèbre grâce à ses rôles dans les films Rocky et Rambo, qui restent à ce jour des références du cinéma d

  • Dans cet ouvrage, les auteurs ont souhaité présenter leurs propositions issues du terrain et de la « base militante » en faveur d'une droite républicaine moderne, concrète, engagée et éthique. Sans langue de bois ni dogmatisme, ils ouvrent des pistes de réflexion productives axées sur une réflexion quant au modèle politique français, son histoire et les écueils qu'il devra éviter dans un avenir proche.

  • Qu'avons-nous fait de l'Europe ? Comment a-t-on pu dévoyer cette belle idée en un bouc émissaire pour tous les malheurs du monde ? Il y a des choses qui ne fonctionnent plus en Europe. Sans langue de bois, l'auteur s'empare de ces sujets et y apporte des réponses concrètes et pragmatiques. Il propose un projet de civilisation européenne dans une Union à visée fédéraliste qui sache respecter la richesse des nations. Aux populismes et replis sur soi, il a voulu répondre par le rassemblement des peuples d'Europe autour d'une Union réelle et forte.

  • Le spectacle apparaît comme une notion centrale dans l´oeuvre et la vie de Rousseau. Sa réflexion critique sur les spectacles procède, en effet, d´une problématique à la fois intellectuelle et existentielle impliquant le « système » de l´oeuvre en sa totalité. Car le spectacle, chez Rousseau, n´est pas seulement l´emblème de la dénaturation : s´il est bien à l´origine du mal dans la société, il est aussi une expérience essentielle. D´une part Rousseau expose à ses contemporains le haut prix du « spectacle de la nature » consolateur de tous les maux et preuve persistante de la Providence. D´autre part il se révèle toujours hanté d´images et de chimères et il voit dans la fête antique le spectacle (humain et sociétal) pur par excellence : celui où rien n´est représenté et où le spectateur est à lui-même (et à ses congénères en empathie) son propre spectacle. Ce volume, qui réunit quelques uns des meilleurs spécialistes de Rousseau, s´efforce de relire son oeuvre à la lumière d´une notion qui permet en particulier de considérer simultanément le penseur et le créateur de formes : loin de se limiter au Rousseau pourfendeur des spectacles, on s´est proposé non seulement de réévaluer la composante proprement dramatique de sa production, mais d´insister sur une dimension essentielle de sa pensée et de son écriture. En cette oeuvre où le registre visuel est sollicité en permanence, fût-ce pour faire signe vers un invisible qui le dépasse, c´est cette partie liée de l´écriture et du spectacle qu´il s´agit d´explorer.

empty