Catherine Cyr

  • o J'identifie mes comportements et mes croyances « types ».
    o Je prends conscience des drivers qui me conditionnent et de ceux qui influencent mes collègues.
    o Je change mon attitude et améliore mes relations.
    o Je m'épanouis (enfin) au travail.

    Votre cahier de poche vous suivra partout pour vous coacher et vous encourager ! Glissez-le dans votre sac et offrez-vous la vie dont vous rêvez : vous le méritez.

    Catherine Leclercq est coach, consultante et sophrologue, formée à différentes approches en thérapies neuro-comportementales et cognitives, et spécialisée dans l'accompagnement. Xavier Cornette de Saint Cyr s'est formé au coaching professionnel et à différentes approches en psychothérapie et développement personnel. Il intervient également en accompagnement individualisé, professionnel et/ou personnel. Ensemble, ils ont publié aux Éditions Jouvence Stop à l'auto-sabotage professionnel !

  • Développé dans les années 1970 par un psychologue américain, Taibi Kahler, le concept de driver permet d'agir sur certains schémas limitant nos potentiels et rendant complexe une communication interpersonnelle efficace. Il s'est appuyé pour cela notamment sur l'analyse transactionnelle.
    Taibi Kahler constate que presque tous les conflits, incompréhensions et blocages viennent davantage de la manière de dire les choses plutôt que du message lui-même.
    Il identifie alors 5 groupes comportementaux qu'il a appelé des drivers : Sois Parfait, Fais un Effort, Sois Fort, Dépêche-Toi et Fais Plaisir.
    L'étude des drivers est riche et structurante. Elle permet de faire le lien entre l'histoire de la personne, son comportement, sa gestion du stress, ses croyances et son vécu professionnel.
    C'est une application pratique de l'étude des comportements et de la communication dans les organisations. C'est une approche qui intéresse toute personne qui souhaite appréhender le phénomène de stress dans son environnement, notamment au travail (chef d'entreprise, manager, RH ...).

  • Dirigé par Catherine Cyr, le dossier de ce numéro est consacré aux corps atypiques. Le corps « normal » est une fiction. Au carrefour des discours sociaux et des représentations imaginaires, entre le corps standardisé du monde de la mode et celui, supposément neutre, de la médecine, s'érigent des morphologies plurielles, composites. Sont notamment évoquées les démarches de Romeo Castellucci et Sébastien David. Parmi les créateurs à qui on donne la parole, mentionnons Debbie Lynch-White, Menka Nagrani et Catherine Bourgeois. Hors dossier, on trouve notamment des textes de Dave St-Pierre et de René-Daniel Dubois, ainsi qu'un entretien avec le metteur en scène torontois Chris Abraham.

  • Dirigé par Catherine Cyr et Katya Montaignac, le dossier de ce numéro est consacré à la nourriture, celle qui a, sous diverses formes, grandement investi les champs du théâtre, de la danse et de la performance. Aujourd'hui, plusieurs metteurs en scène, chorégraphes et performeurs font des aliments un matériau privilégié, support d'un discours critique, voire politique. Sont notamment étudiées les réalisations de Boris Charmatz, Nadège Grebmeier Forget et Mélanie Demers. Hors dossier, il est entre autres question des metteurs en scène François Tanguy, Alain Platel et André Brassard.

  • « Que fait la parole ? » se demandent les auteurs de ce dossier de Voix et Images. Ce dernier aborde la parole dans l'écrit, au sens d'une « pratique littéraire qui insuffle rythme et corps au texte et, de ce fait, module et infléchit son discours ». Il vise autre chose que la transposition de la langue parlée, et s'attache plutôt à des oeuvres et des pratiques d'écriture où l'acte de parole et ses effets sont reconnus comme centraux, voire fondateurs. Lisez l'entretien avec Mathieu Arsenault et Hervé Bouchard, puis Anne Élaine Cliche sur Victor Lévy-Beaulieu, Jacques Ferron et Gilbert La Rocque; Louis-Daniel Godin sur la fonction de la parole dans Mailloux d'Hervé Bouchard; Laurance Ouellet Tremblay sur le scénario commenté de La bête lumineuse de Pierre Perreault; Lucie Robert sur La peau d'Élisa de Carole Fréchette; et Catherine Cyr sur les pièces Yukonstyle de Sarah Berthiaume et Nacre C de Dominick Parenteau-Lebeuf.

empty