Cath

  • Cela fait trois ans que Rachel a déposé sa lettre d'amour à Henry dans son livre préféré. Trois ans de silence. Aujourd'hui, anéantie par la mort de son frère, Rachel revient dans la ville où elle a grandi et accepte à contrecoeur de travailler à la librairie... aux côtés de Henry. Dans ce lieu particulier où chacun peut laisser des notes et des petits mots au fil des pages, tous deux vont réapprendre à se confier par lettres interposées. Une seconde chance ?
    " Un des livres les plus exquis que j'aie lus depuis bien longtemps. " Jennifer Niven, auteur de
    Tous nos jours parfaits

  • Les passagers qui embarquent dans le train de 10 h 35 reliant Manchester à Londres ont tous une bonne raison d'espérer des lendemains meilleurs. Jeff se rend à un entretien d'embauche après des mois de chômage, Holly s'offre un peu de répit, Nick se rend à un mariage avec toute sa famille, Meg et sa compagne partent en randonnée, Caroline tente de se soustraire à sa vie compliquée, et Rhona espère rentrer le soir même pour retrouver sa fille. Huit solitudes se côtoient à bord de ce train. Et parmi elles, celle de Saheel, qui peine à trouver sa place dans une société dans laquelle il ne se reconnaît plus. Avec son sac bourré d'explosifs, Saheel n'attend plus rien de l'avenir, il attend le terminus.
    « Éprouvant et profondément humain. Un vrai coup de massue.» - Ian Rankin
    « Impitoyable et palpitant. » - Daily Telegraph
    Extrait :
    « Elle avait les larmes aux yeux. Elle n'aurait même pas dû être à bord de ce train. Si seulement elle n'avait pas raté le précédent! Tout ceci lui semblait irréel. Elle avait du mal à croire qu'elle était vraiment là, à chuchoter au sujet de... Elle s'efforça de chasser cette pensée de son esprit.
    Trouillarde.
    Une bombe, donc. Une bombe, ou une grenade. Un moyen de blesser des gens, de tuer des gens. Comment en était-elle arrivée à cette conclusion simplement parce que ce passager transpirait dans un train étouffant et refusait d'engager la conversation ? Elle-même était en sueur, terrassée par une nouvelle bouffée de chaleur.
    Le moment idéal, bon Dieu.
    Elle sentit ses joues la brûler, ses bras et ses cuisses, tout. Elle devait être rouge comme une tomate. Le vertige persista, ainsi que cette peur, intense, qui se répandait dans chacun de ses membres à chaque battement de coeur. Puis elle le vit - l'étudiant - revenir.
    - Il est là, dit-elle, rongée par la culpabilité. Je vais, hum...
    Elle désigna son siège du doigt. Noman esquissa une grimace. Caroline pensa qu'elle devrait peut-être se déplacer, s'asseoir ailleurs. Ce serait la réaction la plus judicieuse, non ? Mais si l'étudiant s'en alarmait ? S'il paniquait et passait à l'acte plus vite que prévu ? Caroline n'avait éprouvé une telle frayeur qu'une fois en quaranteneuf ans d'existence. C'était différent de l'inquiétude qu'elle avait parfois éprouvée pour les enfants quand ils étaient malades ou blessés. Même lorsque Paddy, avait été commotionné après avoir été renversé par une voiture à l'âge de neuf ans, et que, des heures durant, on n'avait pas su s'il y avait une lésion cérébrale. Différent parce qu'il s'agissait de terreur, pas de peur.»

  • Les sociétés traditionnelles connaissent-elles l'amour ? Le débat demeure toujours ouvert entre la position de certains courants en sciences humaines (sociologie, anthropologie...) pour qui seul l'Occident connaîtrait l'amour, et celle défendue par les littéraires et les psychologues, qui soutiennent le contraire. Entre ces deux tendances, cet ouvrage rend compte des multiples compromis opérés par différentes sociétés d'Asie (Chine, Corée, Japon, Népal, Inde) et de l'Océan Indien (Madagascar) pour naviguer entre des expressions individuelles de l'amour, s'inspirant des pratiques occidentales, et les normes sociales qui les contrôlent fortement. Les enquêtes ethnographiques menées sur les pratiques en vigueur de nos jours montrent comment ces compromis s'expriment toujours dans des « institutions de l'amour » menant la plupart du temps au mariage. Ces institutions se manifestent dans trois domaines : le choix du conjoint, l'expression des sentiments amoureux et les rites de mariage. Si les individus de ces sociétés font maintenant de « l'amour romantique » une de leurs valeurs, il n'en reste pas moins qu'ils doivent l'accorder aux traditions familiales. Dans cette composition, le sentiment amoureux, loin d'être une élaboration individuelle, est socialement construit et participe de l'ordre social.

  • Ruth vit seule à Manchester, non loin de chez sa fille Lizzie, son mari Jack et leur fille Florence, âgée de 4 ans. Elle est divorcée de son ancien mari Tony et travaille dans une bibliothèque. Un jour de septembre 2009, Jack l'appelle pour lui annoncer qu'il vient de trouver Lizzie, assassinée, dans leur salon. Le monde de Ruth s'écroule. Quatre ans après l'assassinat brutal de sa fille, Ruth décide d'écrire à son meurtrier pour atténuer sa haine, reconstituer les événements et retrouver la vie qu'il lui a volé en prenant celle de sa fille.

  • Graffiti moon

    Cath Crowley

    L'Ombre et le Poète, deux mystérieux garçons, peignent la nuit des graffs sur les murs de la ville. Lucy, 17 ans, est si fascinée par l'Ombre qu'elle s'en croit amoureuse. Un soir, elle décide de partir à sa recherche. Ed se propose de l'accompagner dans sa balade nocturne. Lucy accepte à contrecoeur car au cours de leur seul et unique rendez-vous, elle lui avait accidentellement cassé le nez, et depuis, elle l'évite comme la peste. Entre disputes, éclats de rire, discussions passionnées, bagarres et fuite à vélo, Lucy va vivre une nuit mouvementée... sans savoir que Ed et l'Ombre ne font qu'un. Un savoureux jeu du chat et de la souris où telle est prise qui croyait prendre...
    À partir de 13 ans
    « La sensibilité artistique des deux adolescents s'exprime de façon émouvante et généreuse. Ils sont faits l'un pour l'autre, et le lecteur, sur des charbons ardents, trépigne pour qu'ils s'en rendent compte. Cath Crowley a un talent rare. » Kirkus Reviews
    « Cette histoire émouvante et contemporaine fait indéniablement penser au best-seller vous avez reçu un email. » Publishers Weekly

  • Dès la deuxième année du premier cycle, le programme scolaire québécois accorde une place importante à l'apprentissage des accords grammaticaux. Traditionnellement, ces accords font l'objet d'un enseignement reposant essentiellement sur la mémorisation de règles et de listes de verbes. Or, les données de la recherche sont probantes : la sensibilité à la structure morphologique des mots joue rapidement un rôle dans la mise en place de l'orthographe lexicale et grammaticale dans les premières années de scolarisation.

    Pour amener les élèves à développer leur conscience morphologique, nous avons élaboré un didacticiel et quatre modules d'activités, que nous unifions sous la forme d'une aventure ludique au cours de laquelle les élèves se porteront à la défense de l'environnement tout en apprenant à faire les accords grammaticaux dans les mots.

    Les enseignantes et les enseignants trouveront dans chaque module les activités et de nombreuses illustrations favorisant l'animation de la classe et l'apprentissage des élèves. Ce matériel peut facilement être adapté par les orthophonistes et les orthopédagogues dans leurs interventions individuelles ou avec de petits groupes de jeunes vivant des difficultés d'apprentissage.

    Bonne morpho-aventure !

  • « [...]
    - Vous rendez-vous compte que ce Cvetan est un inconnu ?
    - Bien sûr, répliquèrent les autres, en éclatant de rire.
    - Je VEUX dire, ajouta Jozsef en insistant sur le verbe, qu'il est impossible de rencontrer un inconnu en Zatvorie. Nous sommes dans une vallée d'où personne n'est jamais sorti, ni entré depuis la nuit des temps à cause de la terrible légende. Réalisant le bien-fondé des propos de Jozsef, les enfants se rapprochèrent les uns des autres et tournèrent leur regard effrayé vers la mystérieuse Rivière Orangée. »
    Le conte de La Rivière Orangée s'adresse plus particulièrement aux adultes, qui liront l'ouvrage à un jeune public. Toutes les mécaniques du conte qui forgent le petit d'homme en homme y sont présentes : une histoire enchâssée dans l'autre, des formules magiques, une sorcière, une bonne fée, des princes, des princesses, des méfaits, la réparation des méfaits, la bravoure, l'interdit, la fidélité, la peur, l'amour, le bonheur. La force de ce conte tient en deux items : les émotions, véritables acteurs de cet ouvrage, et l'illustration, peu présente, laissant de ce fait libre cours à l'imaginaire. Christian D., ami d'enfance de l'auteure, a permis à celle-ci de rencontrer Laureline Blanc-Gonnet, l'illustratrice, pour qui ce sera une première expérience.

  • À l'origine, le thème de ce numéro désirait attenter à la rectitude politique ambiante qui interdit de dire que le roi est nu : le cynisme se porte mal et le ridicule triomphe! Bien vite, cependant, cette idée de départ est apparu trop restrictive, tant l'univers du ridicule se déployait, immense et multiforme, au fur et à mesure que s'élaborait le numéro. Il n'y a pas de frontière, de limite, de forme parfaite, d'entéléchie du ridicule qui ne pourrait être dépassée, comme le démontrent la variété, l'abondance et la qualité des textes réunis dans ce numéro. Mais ceux-ci ont en commun de tous conduire au même constat : bien que l'on souhaite généralement l'éviter, personne n'échappe au ridicule. Sous la direction de François Lepage.

  • `This book is a welcome contribution to the literature available for early years practitioners. The clear focus on one child is an excellent antidote to the current risks of focusing so much on the general framework and learning goals for all, that we lose sight of how individual children negotiate the early years' - Nursery World

    This book grew out of a three-year study of one child, documenting her social, emotional and cognitive development.

    It provides a valuable insight for all students and teachers of child development at the individual level. The observations and assessments are presented here as a model for students to use in their own observations aimed at supporting and extending children's learning. The book sets out theories and traditions in early childhood development and care, as well as ways of analyzing observations.

    This is an essential book for students and practitioners involved in research and observation in early years settings.

  • Dans l'édition estivale de la revue Séquences, retrouvez des pistes de réflexion sur l'avenir du cinéma post-pandémie. « [...] [I]l faut se demander si le système en place sera toujours " viable " dans les mois et années à venir. » (Jason Béliveau) Retour en salle, distribution, tournage et possible carence en nouveauté, festivals et renaissance des ciné-parcs, les points de vue sont variés pour un riche tour d'horizon. Aussi au sommaire, gros plans sur les films Never Rarely Sometimes Always et Bacurau, des commentaires critiques (Mont Foster, Prière pour une mitaine perdue, Vitalina Varela, Anne at 13,000 ft, Le lac aux oies sauvages, Conversations entre adultes), un regard sur quatre courts métrages, un portrait du teen movie américain, les 50 ans de Husbands de John Cassavetes, un hommage à Monique Mercure, et une scène de Ride the High Country, de Sam Peckinpah passe sous la loupe.

  • Athena's Champion

    ,

    lu par Ben Onwukwe

    A prophecy condemns him, a goddess binds him, but what will set Odysseus free?

    A thrilling tale of a legendary Greek adventure, perfect for fans of Madeline Miller and David Gemmell.

    Young Prince Odysseus is about to have his world torn apart. He has travelled to the oracle at Pytho to be anointed as heir to his island kingdom, but instead a terrible secret is revealed, one that tears down every pillar of his life and marks him out for death.

    Outcast by his family and on the run, Odysseus is offered sanctuary by Athena, goddess of wisdom, and thrust headfirst into the secret war between the gods. But can his wits, and his skill as a warrior, keep him ahead of their power games - and alive?

    Gods and mortals collide in this spellbinding retelling of a legend from classic Greek mythology, the first in the epic Olympus Trilogy.



    David Hair is an award-winning New Zealand YA and Adult fantasy writer, and the author of sixteen novels. He's joined his considerable skill and expertise with Cath Mayo to create the Olympus Series, an adult historical fantasy drawing on ancient Greek Mythology, following the adventures of Odysseus as he navigates the dangerous world of the Greek Gods.


    Cath Mayo is a New Zealand YA, Children and Adult fiction author. Her two published YA historical novels are both set in Ancient Greece and her first novel received a Storylines Notable Book Award for Young Adult Fiction in 2014. She's joined her considerable skill and expertise with David Hair to create the Olympus Series, an adult historical fantasy drawing on ancient Greek Mythology, following the adventures of Odysseus as he navigates the dangerous world of the Greek Gods.

  • Quand traumatisme rime avec pantalonnade c'est que, peut être, le masque peine à tomber. Que faire ? Cessez de rire jaune car cela ne sied pas du tout au teint et au sourire, puisque cela le rosit. Et pourquoi pas ?
    Dans cet ouvrage, une écriture désopilante et un humour décapant font voltiger les mots et voler les maux en éclats tout en laissant enfin remonter à la surface des bulles d'émotions en mal d'expression. Pas de répit pour le lecteur ! C'est sur un ton enjoué, souvent moqueur, que l'auteure vous conte les tribulations qui ont émaillé sa jeunesse dans une France profonde des années 60/70.
    Des adultes qui se prennent les pieds dans le tapis de la vie, des abbés aux mains baladeuses et aux envies perverses, voici les acteurs majeurs de ce récit.

  • Redécouvrir Montesquieu, en son temps et dans le temps long de l'histoire : les oeuvres clés du siècle des Lumières, Lettres persanes, L'Esprit des lois, Considérations sur les Romains, prennent tout leur sens si l'on prend en compte à la fois leur dimension littéraire, politique, philosophique, historique, juridique. Des temps forts de l'histoire, comme la découverte des Indes par Alexandre, le voyage africain d'Hannon ou l'invasion de l'Europe par les Huns, la prise de pouvoir par Auguste et le long règne de Justinien, révèlent la puissance de l'esprit humain et la faiblesse des sociétés soumises au pouvoir d'un seul. L'histoire, ancienne ou récente, devient le champ d'action privilégié de la pensée politique, tout en révélant la place infime de l'individu à l'échelle des siècles et des nations. À travers ce monde sans héros, régi par des causes générales et profondes, apparaissent les qualités maîtresses d'un écrivain philosophe : la liberté de l'esprit et l'acuité du regard, révélées par la succession des lectures, parfois contradictoires, qui en ont été données.

empty