Bruno Aubry

  • " Savonnette ", " Le Grand ", " Le Mat ", " Le Chinois ", " Le Belge ", " L'Anguille "... les surnoms des parrains annoncent la couleur ! Ces hommes sont des légendes et leurs destins sont hors normes. Pourtant, leur vie est méconnue. Préférant l'ombre à la lumière, le silence à la confession, ces personnages hauts en couleur n'aiment pas s'exposer.

    Bruno Aubry lève enfin le voile sur cette mafia " made in France " dont les " affaires " défraient la chronique depuis des décennies. Il nous présente, au travers d'une enquête minutieuse et documentée, une saga du grand banditisme avec son cortège de cadavres et de règlements de comptes. Sous sa plume, le " milieu " apparaît tel qu'il est vraiment : aussi violent que puissant. Les nombreuses anecdotes, parfois glaçantes, révélées au fil des pages permettent au lecteur d'approcher au plus près toutes ces grandes figures de la pègre.

  • Les parrains. Leurs noms et leurs histoires se déclinent comme des mythes. "Savonnette", "le Grand", "le Mat", "le Chinois", "le Belge", "l'Anguille", "Lucky Luke"... Ils signent leurs exploits d'un alias chèrement conquis au champ d'honneur. Des surnoms de renom qui en disent long sur leurs faits d'armes, leurs états de service, leur adresse à déjouer les rets tendus par la police ou leur habileté à asseoir leur autorité. A travers les destins de ces personnages hauts en couleur, Bruno Aubry nous convie à une histoire de la mafia made in France. Qu'ils soient parrains, simples gangsters ou caïds, leurs aventures ont défrayé la chronique mais elles impressionnent toujours car elles se mêlent avec le pouvoir, celui des politiques, de l'argent ou du show-biz. Au rebours d'anecdotes drôles ou tragiques, Bruno Aubry raconte la saga du grand banditisme avec son cortège de cadavres, de voyous, de règlements de comptes et de victimes innocentes. Il dresse un portrait sans complaisance d'une nouvelle pègre confrontée à la précarité et à la mondialisation, à la fois moins professionnelle plus expéditive et plus violente. Une enquête journalistique minutieuse et sans concession, qui captive comme un roman.

  • Ils sont princes de sang et rois du pétrole ou du gaz, producteurs à Hollywood et stars du cinéma, Américains, Russes, Indiens ou Arabes du Golfe, aristos ou nouveaux riches... Combien sont-ils et combien gagnent-ils ? Comment dépensent-ils leur argent ? Où s'amusent-ils ? En les approchant, eux et ceux - chauffeurs, majordomes, jardiniers, cuisiniers, fournisseurs, bijoutiers, agents immobiliers, hôteliers, voisins, maires - qui les côtoient et partagent leur quotidien, nous pénétrons dans un monde hors du commun, un Eden à peine imaginable.
    Des noms ? Bolloré, Bouygues, Arnault, Ayoub, bien entendu, mais tous ne sons si connus : ne sont pas tous connus : le couturier Deborah Balieri, le chausseur Renato Rossi, le potentat du nickel russe Mikhail Prokhorov...
    /> Cette enquête nous fait pénétrer au coeur du bling-bling, là où il est le plus ostensible : sur la Côte d'Azur. Bruno Aubry y répond à des énigmes telles que le montant de la facture réglée par Madonna à l'Hôtel du Cap ou celle de Michael Jackson au Negresco. Il nous invite au mariage démesuré de la fille de Roman Abramovitch, patron du club de Chelsea, dans son château du cap d'Antibes, mais nous révèle aussi la munificence à sept chiffres de l'ex-roi Fahd en faveur de la mairie d'Antibes, de l'hôpital de Saint-Tropez ou de la Timone de Marseille lors de son escale de 1993 dans le bassin d'Antibes, sur son yacht de 147 mètres...
    Mais il n'y a pas que du rêve chez les nababs : fraudes, drogues, prostitution et morts violentes sont le revers de la médaille. Le livre se complète d'un « répertoire de ces milliardaires qui font la Côte ».

empty