Bochra Manai

  • Quelle est la place des groupes venus d'ailleurs dans la société québécoise? Quels liens tissent-ils avec leur nouveau pays ? Comment les deuxièmes générations d'immigrants, notamment maghrébins, s'adaptent-elles à leur pays ? Qu'en est-il vraiment des ghettos que les immigrants musulmans auraient construits dans une ville comme Montréal ? Grâce à un travail statistique, cartographique et ethnographique inédit, l'auteure de ce livre analyse l'immigration en milieu urbain en déconstruisant au passage le mythe du ghetto musulman. Elle interroge la relation entre l'ethnicité et ses frontières et définit ainsi la « maghrébinité » dans le contexte québécois. Par ailleurs, en décrivant les caractéristiques linguistiques, démographiques, religieuses et résidentielles des Maghrébins, elle offre des clés pour mieux comprendre qui ils sont en même temps qu'elle montre les manières dont jeunes et aînés s'inscrivent dans le paysage urbain montréalais et qu'elle initie ses lecteurs aux enjeux de la spatialisation de l'immigration en ville.

  • On estime qu'au rythme où vont les choses, il faudra encore deux cents ans avant de résorber les inégalités qui perdurent entre les hommes et les femmes. De la rémunération pour un travail égal au partage de la charge mentale, en passant par la représentativité dans les rôles de pouvoir et la prise en charge des plaintes pour agression sexuelle, on connaît les combats à mener.

    Le féminisme a beau connaître un regain de popularité, il continue de susciter des réactions négatives, voire carrément hostiles. Mais de quoi a-t-on peur quand on craint le féminisme et ses revendications? Et que se passerait-il si on cessait de résister?

    Les brefs essais qui composent ce livre explorent les entraves à l'égalité entre les sexes en anticipant les manières dont cette égalité s'articulerait si elle était atteinte. Les autrices et auteurs imaginent et décortiquent avec inventivité les moyens par lesquels la société serait devenue égalitaire, tant du point de vue du travail, de l'urbanisme, de l'économie, de la famille, que du couple. Ils proposent des repères pour envisager l'égalité entre les sexes comme un projet dont la portée est autant politique et économique qu'elle est intime.

    En imaginant les avancées rêvées, les angles morts à considérer et les territoires où le changement reste à générer, ce livre est une réponse à ceux qui affirment qu'on n'a plus besoin du féminisme.

  • Si la race n'existe pas, le racisme existe et il faut donc s'en préoccuper si on veut développer des sociétés plus interculturelles et plus inclusives. Les textes de cet ouvrage offrent divers ancrages nationaux et disciplinaires et dressent le paysage du racisme contemporain en interpellant les chercheurs et praticiens de l'interculturel. Aborder le-les racisme-s dans une perspective interculturelle comporte de nombreux défis, voire des paradoxes. La première partie de l'ouvrage s'intéresse aux dimensions épistémologiques, conceptuelles et éthiques sur ces racismes d'aujourd'hui alors que la seconde en cerne les effets psychosociaux au travers de plusieurs secteurs : la langue, l'emploi, l'éducation.

empty