Archipoche

  • L'historien Arnaud Blin analyse l'entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale et la lourde responsabilité prise par le président Roosevelt. Un nouveau titre de la collection " Archidoc ", essais abordables au format poche pour rendre intelligibles les plus grandes questions de l'Histoire.
    Rien ne destinait Franklin D. Roosevelt à la présidence des États-Unis. Et tout indiquait que ce pacifiste épargnerait à son pays, farouchement isolationniste, un nouvel engagement dans un conflit dangereux. En décembre 1941, les 2 500 vitimes de l'attaque japonaise de Pearl Harbor changent la donne. Mais la décision du président est déjà prise.
    Faire la guerre pour obtenir la paix ? Avant de s'y résoudre, Roosevelt aura suivi un long cheminement, personnel et politique, qui l'amène à faire un choix, puis à convaincre le Congrès de le suivre. Il est soutenu par Churchill avec qui il met au point une vaste stratégie pour vaincre Hitler et Hirohito et par Eleanor Roosevelt, sa femme. Mais il doit faire face à ses propres convictions religieuses et politiques, à ses partenaires comme à ses nombreux adversaires, sans oublier le peuple américain qui ne rêve que de paix.
    Arnaud Blin explore les causes d'une résolution tout à la fois improbable, inévitable et murement réfléchie, qui va contribuer à redéfinir l'ordre du monde. Un récit passionnant qui conjugue biographie, psychologie et analyse politique.

empty