Arlette Durual

  • Loin des espaces médiatiques, des professionnels s'engagent dans l'accompagnement  de personnes vulnérables (du fait de leur âge, de leur santé, de leurs conditions de vie), fragiles, souvent postées aux marges de notre société. Ces professionnels sont désignés sous le vocable de travailleurs sociaux, même s'ils ne forment pas une catégorie homogène et s'ils sont en passe de devenir des « intervenants sociaux ».

    Ce sont justement ces travailleurs de l'ombre, souvent discrets, occupés à tisser des liens avec des enfants ou des adultes défaillants, malades, vieillissants, exclus, en situation de handicap ou en danger, qu'Arlette Durual a souhaité mettre en lumière. De manière sensible, sous la forme de « petites histoires », elle révèle ce qui se joue au quotidien dans ces situations de face à face où il s'agit d'accueillir, de soulager, de prendre soin, d'aider mais aussi de garder espoir, de croire qu'une autre situation est possible, de renforcer le pouvoir d'agir, et/ou de décider, des personnes qui pourraient en être privées.

  • Les auteurs mettent en valeur la dimension quotidienne de l'accompagnement des personnes en situation de vulnérabilité, la relation essentielle qui se tisse au jour le jour, en dépit de la technicisation croissante des interventions imposée par les référentiels professionnels. Les temps et les actes a priori banals du quotidien sont en réalité les supports à toute action d'accompagnementéducatif, social ou soignant des personnes en situation de vulnérabilité. Les auteurs ont souhaité dans cet ouvrage revaloriser ces moments dits «ordinaires» en les incluant dans une réflexion sur l'éthique de l'accompagnement, à l'heure où les référentiels professionnels tendent à une technicisation des interventions. Ils s'appuient sur des situations rencontrées, sur des écrits de professionnels en formation et revisitent certains auteurs et concepts. Arlette Durual, assistante sociale de formation initiale, sociologue, est actuellement coordinatrice pédagogique du pôle des formations en travail social à l'ADEA à Bourg-en-Bresse. Patrick Perrard, moniteur-éducateur puis éducateur spécialisé, doctorant en sciences de l'éducation, est actuellement responsable du pôle des formations en travail social à l'ADEA (Bourg-en-Bresse). Il a publié avec Philippe Gaberan, Moniteur-éducateur (érès, 2004, réédité de nombreuses fois) et avec Arlette DurualAMP : aide médico-psychologique (érès, 2008). Il a également collaboré à la revue Reliance.

  • Le métier d'aide médico-psychologique est aujourd'hui en pleine expansion. Pourtant qui peut dire en quoi il consiste ? Les personnes qui l'exercent sont peu reconnues même si elles interviennent avec compétence auprès d'un public souvent grandement dépendant, avec lequel grand nombre de professionnels parfois davantage diplômés, rechignent à travailler. Alors que ce métier gagne ses lettres de noblesse en devenant diplôme d'Etat, les auteurs ont souhaité, à travers cet ouvrage, en dire la réalité et revaloriser ceux et celles qui s'y consacrent au quotidien. Arlette Durual, assistante sociale de formation, sociologue, formatrice chercheure et responsable de la filière Aide médico-psychologique à l'ADEA, Bourg-en-Bresse (01). Patrick Perrard, éducateur spécialisé de formation, doctorant en sciences de l'éducation (Lyon II), responsable du pôle des formations en travail social à l'ADEA, Bourg-en-Bresse (01), coauteur de Moniteur-éducateur, un professionnel du quotidien (érès, 2004).

empty