Anne Durand

  • Le nom du peintre René Magritte est associé par le public au mystère et au surréalisme. L'artiste est le plus souvent présenté comme un intellectuel dialoguant avec les philosophes de son temps sur le rapport des images et des mots. Et pourtant il existe un autre Magritte laissé dans l'ombre qui apparaît dans cet essai comme « le peintre de l'absence ». Le premier complice de l'artiste, le surréaliste Paul Nougé, nous invite à approcher autrement son génie. À condition d'accepter de lire « au pied de la lettre » certains tableaux célèbres, l'histoire dramatique du peintre se révèle à mots couverts, comme il le dit, sous une forme nouvelle et jamais osée jusque-là. Au travers des propos de Nougé, ce que Magritte appelait lui-même « sa poésie inquiétante » livrerait ici son plus émouvant secret.

  • Freud, à la veille de sa mort, rend hommage à Lipps, ce psychologue allemand très connu de son temps, comme celui à qui il a emprunté le concept d'inconscient. Cet ouvrage commence comme une enquête, il découvre une pensée totalement oubliée. Mais au-delà de ce qui pourrait ressembler à un épisode polémique de la psychanalyse sur la question de la primauté d'un concept, ce travail essaie de saisir ce qui constitue encore aujourd'hui l'actualité et l'originalité de la démarche psychanalytique, tant au plan théorique qu'au plan clinique. Il rend compte de la manière dont, grâce à la création freudienne, l'irruption de la clinique a bouleversé le champ des savoirs.

  • Pourquoi n'a-t-on pas vu cette énigme, là sous nos yeux, dans le nom raturé de Michel-Ange sur sa célèbre Piétà de Rome offerte depuis plus de 500 ans à tous les regards? La quête d'un sens perdu a amené Anne Durand, sur le chemin du poète-sculpteur, où elle a rencontré les absences de son histoire hantée de mort, la tentation profane de la Renaissance jusqu'au moment où l'énigme s'éclaire laissant transparaître de lui un portrait méconnu, où vient s'écrire dans la pierre le secret de ses renoncements.

  • Ecouter ces trois femmes qui ont tué, essayer de mettre en récit « ce qui s'est passé » cela veut dire... être porté soi même jusqu'à ce point, ce lieu, cette « meurtrière » ce risque autour duquel chacun de nous se façonne. La rencontre de l'autre en sa folie, un étrange détour aussi au fond de soi.

  • Ce jour-là alors que vous regardez un livre de peinture, une image vous saisit sans que vous compreniez pourquoi. Cette femme debout à la fenêtre en train de regarder un incendie tout dévaster au dehors qui est-elle ? Pourquoi parler de ce tableau de Paul Delvaux en pleine épidémie ? Quel est le lien ? Pourquoi Médée ? Comment se fait-il que Maigret mène l'enquête ? Qu'est-ce que tout cela signifie ?
    Parfois un ressenti inconnu pour être pensable exige de celui qui le vit qu'il prenne forme d'abord dans une histoire. S'agirait-il de cela ?
    Il se pourrait alors que le lien entre tous ces personnages et la pandémie d'aujourd'hui ne soit pas tout à fait fortuit...

  • Décryptez Les Souvenirs de David Foenkinos avec l'analyse du PetitLitteraire.fr !
    Que faut-il retenir des Souvenirs, le roman rempli d'émotions de la littérature française contemporaine ? Retrouvez tout ce que vous devez savoir sur cette oeuvre dans une analyse complète et détaillée.
    Vous trouverez notamment dans cette fiche :
    o Un résumé complet
    o Une présentation des personnages principaux tels que le narrateur, Louise et la grand-mère Denise
    o Une analyse des spécificités de l'oeuvre : les rapports intergénérationnels et le mystère de la vieillesse, la place de l'écriture et une esthétique fragmentaire du souvenir
    Une analyse de référence pour comprendre rapidement le sens de l'oeuvre.
    LE MOT DE L'ÉDITEUR :
    « Dans cette nouvelle édition de notre analyse des Souvenirs (2017), avec Anne Crochet, nous fournissons des pistes pour décoder ce roman émouvant sur la vieillesse et les sentiments. Notre analyse permet de faire rapidement le tour de l'oeuvre et d'aller au-delà des clichés. » Stéphanie FELTEN
    À propos de la collection LePetitLitteraire.fr :
    Plébiscité tant par les passionnés de littérature que par les lycéens, LePetitLittéraire.fr est considéré comme une référence en matière d'analyse d'oeuvres classiques et contemporaines. Nos analyses, disponibles au format papier et numérique, ont été conçues pour guider les lecteurs à travers la littérature. Nos auteurs combinent théories, citations, anecdotes et commentaires pour vous faire découvrir et redécouvrir les plus grandes oeuvres littéraires. 
    LePetitLittéraire.fr est reconnu d'intérêt pédagogique par le ministère de l'Éducation. Plus d'informations sur http://www.lepetitlitteraire.fr

  • La façon de s'organiser des artistes détermine-t-elle leur façon de faire de l'art, l'impact et l'esthétique de l'oeuvre? Dans le dossier de ce numéro d'hiver, Inter se demande comment s'organisent et se rassemblent les artistes d'ici et d'ailleurs. Collectifs, troupes, réseaux, associations, communes, squats, famille circassiennes de forains, structures formelles : quelles sont leurs modalités de regroupement? Comment gèrent-ils leurs productions singulières au sein de ces organisations, dans des disciplines variées? Les organisations internationales sont particulièrement à l'honneur, avec divers exemples tirés de la France, l'Italie, l'Espagne, la Belgique, le Pérou, le Brésil et le Cameroun.

  • Transférer l'expérience, dossier principal de ce numéro d'Inter, art actuel, se penche sur l'art et son enseignement, sous la supervision de Jocelyn Robert.

    L'art s'enseigne-t-il? Qu'en est-il de l'expérience esthétique dans les enjeux de la transmission? Comment penser une pédagogie de l'action, un enseignement de la performance? Comment articuler les rapports institutionnels en processus de résistance? Les arts visuels engendrent-ils une connaissance au-delà de l'expérience? Le cadre scolaire dénature-t-il l'action artistique? Des artistes, professeurs, théoriciens, performeurs, sociologues, directeurs de départements d'art d'ici et d'ailleurs prennent position dans un dossier étoffé. Quelques noms: Grégory Chatonsky, Marcel Jean, Michael La Chance, Antigone Mouchtouris, Valentin Torrens, Marilyn Arsem, James Elkins ...

    Dans la section topos, on explore la Biennale de Lyon et celle de Venise ; on scrute le grand Alastair Mac Lennan, en workshop au Lieu, et on dialogue avec Bartolomé Ferrando.

empty