Anne Bernard

  • Kudilo, un kanak de quinze ans, a disparu. Kichi, qui ne se déplace jamais sans son sabre d'abattis, est soupçonné. Pa Kuané, le grand-père, mène l'enquête dans les grottes.

    Gunther est un touriste qui débarque chez les kanak. Il croit pouvoir explorer les grottes par lui-même, sans équipement et surtout, sans autorisation. Son aventure le conduit dans une presqu'île taboue, habitée par les esprits des ancêtres. Que va-t-il faire face à la colère et aux menaces du petit chef ?

    À sa naissance, Lili a été offerte par sa mère biologique à son oncle utérin qui n'avait pas d'enfant. Pour fuir la violence de son père adoptif, la jolie mélanésienne quitte clandestinement Nouméa. Elle tombe par hasard sur des trafiquants...

  • Comment les médiations thérapeutiques peuvent-elles permettre d'engager un authentique processus analytique? Quelles sont les caractéristiques spécifiques des différentes médiations? Quel est le cadre thérapeutique adapté à chaque médiation? Quelle médiation pour quelle pathologie?...
    Cet ouvrage constitue une synthèse sur la question des médiations thérapeutiques. Il présente de façon concrète à l'appui d'exemples diversifiés la théorie et la pratique des médiations thérapeutiques dans tout type de contextes institutionnels et de problématiques psychopathologiques.

  • « Femme de gauche, ancienne inspectrice du travail, citoyenne, je suis, comme tant de Français, quels que soient leurs parcours, saisie par les bouleversements qui caractérisent le monde du travail depuis vingt ans. Et je ne me satisfais absolument pas de la manière dont il est traité aujourd'hui.
    Dès lors, surgissent des questions qui touchent à l'essentiel. Comment se fait-il que des salariés, appartenant à toutes les catégories socioprofessionnelles, se suicident sur leur lieu de travail ? Comment en est-on arrivé à un discours exclusivement comptable ou managérial sur ce sujet ? Comment reconsidérer la part qu'il joue dans la construction même de la personne ?
    Assumer une réflexion sur cet enjeu identitaire pour la gauche me semble indispensable à la veille de grandes échéances démocratiques. Penser la question du travail, sans tabous, sans concessions, en reconnaissant aussi nos erreurs ou nos approximations, en allant au fond du sujet, me paraît un exercice utile. Loin des modes ou des références à ce qui pourrait être considéré comme "moderne" ou "ringard". »

    Anne Hidalgo

  • Lorsque Luke MacAllan aperçoit le cheval de son ami Ti-Khuan Wu revenir sans son cavalier, il demande laide de son ami Bobcat pour le retrouver. Leurs recherches sont infructueuses. Par contre, le lendemain, Ti-Khuan réapparaît au campement. Il a bien changé. Son comportement est étrange et il se contredit en racontant le récit de sa mésaventure. Comme sil essayait de cacher quelque chose

  • Alors que l'actualité a révélé au grand jour des scandales médicamenteux, le docteur Bernard Dalbergue brise la loi du silence.
    Cet ancien cadre qui a travaillé pour plusieurs laboratoires pharmaceutiques dévoile une des causes de ces drames : le soutien d'experts médicaux rémunérés peut biaiser la politique de santé. Un secret de famille souvent tu. Le jour où il a refusé de jouer le jeu, la carrière du docteur Dalbergue s'est arrêtée net.
    Son témoignage, sincère et percutant, dresse un constat terrible : obnubilée par un marketing débridé, surfant sur les failles du système de sécurité du médicament, l'industrie perd parfois de vue sa mission principale, soigner.
    La journaliste Anne-Laure Barret étoffe ce récit d'une enquête où elle revisite le scandale oublié du Vioxx et montre comment le vaccin Gardasil a été recommandé à la population contre l'avis de nombreux spécialistes.

  • Extrait:
    ? Tu penses que La Joue Ronde a été volée, Rose ? (...) Qui aurait pu faire une chose pareille ?
    ? Je n'en ai aucune idée. Quelqu'un a pu prendre cette toile pour se venger du directeur, sachant qu'il serait furieux de constater sa disparition.
    ? Se venger de quoi, saperlipopette ? m'interroge Louis.
    ? Monsieur Groin a tant de défauts que je ne serais pas surprise d'apprendre que nous avons chacun une bonne raison de lui en vouloir ! À moins que quelqu'un ait voulu lui faire une blague...
    ? Cette personne ignore que le directeur n'a aucun sens de l'humour, rétorque Louis.
    ? Enfin, dis-je, je vois un dernier motif à ce vol. Le directeur est devenu un peintre renommé. Ses toiles valent très cher. Le voleur a dérobé La Joue Ronde pour la vendre sur le marché des oeuvres d'art et en retirer une fortune.
    Nina et Louis me dévisagent, comme si je venais de prononcer des mots grossiers. Puis ils éclatent de rire (...)
    ? Tant qu'à imaginer des choses pareilles, pourquoi ne pas supposer qu'un résident de La Patoche, tombé amoureux du portrait de la grosse dame qui mange une banane, l'a volé pour le suspendre dans sa chambre ?
    ? Le contraire me paraît plus probable, déclare Nina. Un résident, qui déteste La Joue Ronde, l'a habilement fait disparaître.

  • Extrait:

    - Je ne comprends pas, dis-je à Mathieu. Que faites-vous ici, toi et Paula, avec vos six bouts de chou ?

    - Eh bien, tu n'organises pas une activité spéciale aujourd'hui pour les enfants de la garderie?

    - Quelle idée! Je donne mon cours de gymnastique habituel aux élèves de l'école primaire, c'est tout. Cette leçon n'est pas adaptée aux petits!

    Au comble de la surprise, Paula m'explique:

    - Mais c'est justement la directrice de cette école qui nous a prévenus que tu nous invitais au gymnase de La Patoche, aujourd'hui, à onze heures trente!

    Stupéfaite, je lance un regard interrogateur vers Ariel, Antoinette et madame Julie, qui me répondent par un haussement d'épaules. Visiblement, ils ne comprennent pas plus que moi ce qui se passe.

    - C'est sans doute un malentendu, dis-je, désolée. La semaine dernière, j'ai envoyé un mot à la directrice pour lui confirmer que ma leçon aurait bien lieu. Il y avait une possibilité qu'elle soit annulée, en raison d'une activité exceptionnelle qui devait avoir lieu dans le gymnase. La directrice devait partir en vacances et semblait débordée; dans la précipitation, elle a peut-être mal saisi le sens de mon message et confondu mon cours avec une activité pour les garderies.

    -Que fait-on, alors? demande Mathieu. On reste ici ou on s'en va?

    - Euh...

    - Regarde, madame Nina! me coupe Valentin, qui s'exerce sur son tapis depuis un moment et s'impatiente. Regarde ma roue!

    - Attends, Valentin, je dois régler un petit problème. Tu vois bien que nous avons des visiteurs imprévus.

    Le garçon jette un regard mauvais vers les bambins.

    - C'est à cause d'eux que le cours est nul ? lâche-t-il.

  • Carla :
    J'admets, j'étais grisée. Il bouge tout le temps, toujours plus vite, toujours plus loin. Il me surprend parfois, moi qui ai tout vu. Mais ce que je n'ai pas vu, c'est qu'Euro Disney c'était une sacrée provoc'.
    Nicolas :
    Rachida n'a pas de surmoi, pas de remords, pas de limites. C'est la poupée sanglante. Elle a ses dents, elle n'est que morsure. Franchement, je me demande pourquoi il y a tant de monstres autour de moi.
    Carla :
    Les aboyeurs des bonnes manières voudraient m'enfermer dans le rôle étriqué de Première Dadame. Il faudrait que je m'empâte, que je me ride, que je me courbe, que je m'entrave. Patience, les gars, ça viendra !
    Nicolas :
    Le jour où j'arrêterai de courir, les Français comprendront tout de suite que le hamster pourrit dans sa cage. Je ferai peut-être président, mais président mort.

    Carla et Nicolas Sarkozy commentent, l'un pour l'autre, leur album de famille. Tout est vrai dans cette chronique, y compris les vantardises, les vacheries et les divagations.

  • « La plume d'Anne Bernard-Lenoir, agile et coquine, sait dire avec verve, et faire vivre l'aventure comme si on y était.(...)Une série à découvrir... »
    Blogue Lili les merveilles, entrée du samedi 8 septembre 2012 (à propos des deux premiers titres)

    « Une histoire admirable, écrit avec un grand talent et une merveilleuse intelligence. A-do-rable, pour tous les âges. L'auteure, qui semble penser que ses jeunes lecteurs sont intelligents, offre un petit bijou de roman première lecture. Les personnages sont très attachants et leur maison de retraite devrait servir d'exemple à tous les proprios de maison de retraite de la terre. Un roman splendide, à mettre entre les mains des 8 à 10 ans. »
    - Francesca Boudreault, collaboration, site Monet, rue des Libraires.

  • Les initiatives et les mobilisations citoyennes autour des questions écologiques sont au coeur de ce numéro d'automne. À mesure que l'urgence climatique s'accentue, ces luttes et revendications prennent une ampleur inédite et inégalée, et ce, partout dans le monde. Comment penser des modes de vie et des rapports au territoire humains et respectueux alors que des grands projets industriels, entre autres, écrasent, envahissent et détruisent? Et quelles initiatives et projets politiques émergent au Québec pour relever les défis de la transition? La rentrée d'automne est également l'occasion d'accueillir deux nouveaux collaborateurs dans les pages de la revue pour l'année 2016-2017: Catherine Mavrikakis et Rodney Saint-Éloi, qui signeront respectivement le Carnet et la Chronique poétique. Également dans ce numéro, un débat sur le financement public des médias d'information ainsi que le second texte lauréat du concours d'écriture Jeunes voix engagées, «Les Égarés» de Marie-Laurence Rancourt.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • S'ASSOCIER à plus puissant que soi,Un sage nous le dit, est acte de folie ;
    Il fait plus, il le prouve ; et son heureux génieA revêtu, de ce je ne sais quoiQui de la raison même étouffe le murmure,Le conte charmant d'où jaillitCelte morale et si vraie et si pureDont pour son âge mûr l'enfant fait son profit.Pourtant j'ai, de ce même conte
    Arrangé pour d'autres acteurs
    Par un de ces obscurs auteursDont on ne fait nul cas, dont on ne tient pas compte,Vu tirer un autre argumentQui m'a paru n'être ni moins plaisant,Ni moins vrai, ni moins bon, ni surtout moins utile.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Le thème de ce numéro d'hiver de Magazine Gaspésie, le monde de l'enfance, particulièrement celle d'autrefois : celle des familles nombreuses, de la camaraderie, des rituels religieux, du voisinage tissé serré, des traditions. Sept auteurs se relaient pour évoquer le passé de manière pittoresque à travers des récits autobiographiques qui incluent les souvenirs de nul autre que René Lévesque! La chronique Archives donne quant à elle de nouveau la parole à Charles Robin, personnalité marquante du XVIIIe siècle dans la région. D'autres articles nous brosseront le portrait de municipalités (le poste de pêche Manche-d'Épée) ou d'individus engagés politiquement (Joseph Sasseville-Roy et Évariste Dubé). À noter qu'en collaboration avec le magazine, le Musée de la Gaspésie présentera également jusqu'en mai 2017 une exposition sur le thème de l'enfance.

  • Un milliardaire à marier, Miranda Lee
    Au premier regard, Holly est tombée amoureuse du richissime Richard Crawford. Or Richard a été clair : il est incapable d'éprouver de l'amour. En revanche, il est prêt à épouser Holly et à faire d'elle la mère de ses enfants. Tentée, Holly s'interroge : saura-t-elle se satisfaire d'une union dans laquelle les sentiments n'ont pas leur place ?
    La demande de Nathan Wolfe, Anne McAllister
    « Epouse-moi ». Il y a treize ans, Carin rêvait d'entendre ces mots de la bouche de Nathan Wolfe. Nathan qu'elle aimait plus que tout. Nathan qui l'a quittée après leur unique nuit d'amour, la laissant seule... et enceinte. Aujourd'hui, pour Carin, ces mots résonnent comme une menace. Car, elle le sait, Nathan ne veut l'épouser que pour faire valoir ses droits sur leur fille, Lacey...
    Une vraie lune de miel, Hannah Bernard
    Lorsque sa grand-mère adorée, très malade, lui fait part de son voeu le plus cher, Joanna tombe des nues. Car la vieille dame désire assister au mariage de sa petite-fille avant de quitter ce monde ! Un souhait impossible à réaliser pour Joanna qui vient juste de rompre avec Matt, son fiancé. A moins que ce dernier consente à lui rendre un immense service...

  • Quelles sont les étapes de l'apprentissage de la propreté ?
    Qu'est-ce que la constipation ?
    Qu'est-ce que mon enfant doit manger pour éviter la constipation ?
    Comment se traite la constipation ?
    Qu'est-ce qui cause l'encoprésie ?
    Est-ce que mon enfant fait exprès ?
    Comment se traite l'encoprésie ?
    Mon enfant refuse de faire la routine de toilette. Que va-t-il se passer ?
    Qu'est ce qui cause l'énurésie diurne ?
    Este-ce que l'énurésie pourrait causer des problèmes psychologiques à mon enfant ?
    Comment se traite l'énurésie diurne ?
    Qu'est-ce qui cause l'énurésie nocturne ?
    Comment se traite l'énurésie nocturne ?
    ... et de nombreuses autres questions !

  • Août 1884, Rocheuses canadiennes. En compagnie de son ami Ti-Khuan et de la belle Charlotte Kinder, Luke MacAllan découvre le contenu de la pochette en cuir que lui a léguée son père. Au milieu des souvenirs de famille, Luke aperçoit un objet qui ressemble fort à la description de la tabatière en or volée au magasin général, six mois auparavant, et recherchée par tous...

  • Luke et Ti-Khuan ont décidé de quitter Laggan pour rejoindre le groupe des arpenteurs et passer l'hiver à Beaver, le nouveau terminus de la voie ferrée de la Canadian Pacific Railway. Après un voyage en train mémorable, Luke se voit confier un nouveau travail. Il est loin de se douter que cette mission mettra sa vie en danger.

  • Félix et Léo Valois sont en France. Dans le cadre d'un échange scolaire, ils sont accueillis dans la famille de Julien, en montagne. À l'intérieur d'une vieille grange abandonnée, ils

    trouvent sur une planche un message datant du 16e siècle. Qui est donc le « brusleur » ?

    Et qui est Adelyne? Ils feront des recherches qui les mèneront sur les traces des procès de sorcellerie.

  • Après avoir mis en ligne le site Internet enigmae.com consacré aux « Énigmes, scandales et découvertes insolites », les frères Valois reçoivent la visite de leur voisine Emmy. La jeune fille leur parle de la mort mystérieuse de Faubert d'Imbeault, un ami de l'un de ses ancêtres lointains, qui aurait découvert une méthode révolutionnaire pour anesthésier les malades. Mais aucun texte scientifique ne parle de ses recherches effectuées en 1847 sur Grosse-île. De plus, le mystérieux chirurgien est mort dans des circonstances étranges. Sa mort a-t-elle un lien avec ses recherches? Afin de découvrir la vérité sur toute cette histoire, les deux frères, accompagnés d'Emmy, se rendent à Grosse-Île pour réaliser une enquête risquée et ardue.

  • Cet ouvrage se propose d'explorer les parts inconscientes originelles du psychisme qui se manifestent au sein du processus de création. L'approche psychanalytique met en lumière la résurgence et la mobilisation des éléments archaïques dans une matière externe, qu'elle soit graphique, picturale ou verbale. 
    Un parcours à travers la littérature (Kubin, Liscano, Lautréamont, Bernhard), les performances de l'art contemporain ou les oeuvres plastiques (Tàpies, Miró, Barcelo, Nebreda, Balthus), nous permet de comprendre comment le créateur symbolise les éléments bruts et chaotiques de sa matière première psychique. L'oeuvre paradoxalement crée son créateur, comme elle crée aussi son récepteur, au sens où elle met en forme des parties infigurables de soi. 
    L'ensemble de ces études cliniques, par leur richesse et leur diversité, offre un intérêt majeur aussi bien pour les jeunes chercheurs en psychopathologie que pour les praticiens. 

  • Fondements théoriques et études empiriques de la dynamique des prix en France au cours des vingt dernières années.

  • Les frères Valois participent à l'expédition Burgess pour aller voir des fossiles d'animaux marins au coeur des Rocheuses canadiennes. En chemin, le groupe fait un arrêt au lac

    Serpentine. C'est là que Léo découvre un os qui dépasse du sol. Un os d'ours, peut-être ?

    Ils se rendront compte que leur supposition est bien loin de la vérité...

  • Alors que Luke MacAllan participe à la construction du pont du ruisseau Mountain, un homme qu'il aurait préféré ne jamais revoir refait surface. À cause de lui, Luke se retrouve impliqué dans une sombre machination. Tenu au secret par la menace, il ne peut compter sur ses proches. Luke devra affronter seul cette épreuve à laquelle il ne voit aucune échappatoire.

empty