Collection XIX

  • Honoré d'Urfé, marquis de Verrome, comte de Châteauneuf, baron de Château-Morand, chevalier de l'ordre de Savoie, était né à Marseille en 1568,. puis avait été élevé dans le Forez. Il a trouvé des accents poétiques pour chanter le pays « où passa sa jeunesse ». Au commencement du livre III de l'Astrée, il s'adresse en ces termes à la « belle et agréable rivière de Lignon » :« Quelque paiement que ma plume ayt pu te faire, j'advoue que je te suis encore redevable, pour tant de contentemens que j'ay reçeus le long de ton rivage, à l'ombre de tes arbres feuillus, et à la fraîcheur de tes belles eaux, quand l'innocence de mon âge me laissoit jouir de moy mesme, et me permettoit de gouster en repos les bonheurs et les félicitéz que le Ciel d'une main libérale respandoit sur ce bienheureux pays que tu arroses de tes claires et vives ondes ».Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Collection XIX - "- Vous ne l'avez pas encore vue ? - Non, madame. Je ne suis à Rennes, comme vous le savez, que depuis une quinzaine de jours, et ce bal est le premier auquel j'assiste. Je vous avoue, en revanche, que je suis assez curieux de la voir. Je n'ai pu faire une seule visite sans entendre parler d'elle. J'ai cru d'abord qu'il s'agissait d'une cocotte. - Fi donc ! apprenez, monsieur le substitut, que nous n'avons pas, comme vos parisiennes, l'habitude de causer des cocottes."
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

empty