Anatole Leroy-Beaulieu

  • BnF collection ebooks - "L'Europe compte cinq puissances continentales : trois d'entre elles ont formé une alliance qui ne saurait viser que les 2 autres. À l'alliance des trois, les deux puissances tenues à l'écart doivent-elles opposer une alliance à deux ?..."

  • Nos missionnaires, nos Pères, nos Frères, nos Soeurs aussi, - car je dois le constater, Mesdames, à l'honneur de votre sexe, les femmes ont leur part, et leur grande part, dans cette vaste oeuvre, - nos religieux et nos religieuses sont, presque partout, les principaux pionniers et les plus zélés propagateurs de l'influence et de la langue françaises.Dans nos colonies, comme à l'étranger, les religieux de tout ordre travaillent à l'expansion de la France et de l'influence française, non seulement par leurs écoles, par leurs collèges, par leurs séminaires, mais aussi par leurs hôpitaux et leurs dispensaires, par leurs orphelinats, par leurs fermes écoles, par leurs « villages de liberté », en un mot par leur lutte contre l'esclavage et contre la barbarie.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • But de cet ouvrage. - Origine des Milutine. - Éducation et premières impressions de Nicolas Alexèiévitch. - La carrière bureaucratique sous Nicolas. - Réforme de la douma de Pétersbourg. - Antipathie des hauts fonctionnaires pour N. Milutine. - Défiance de l'empereur Alexandre II à son égard. - État des esprits au début du règne. - Influence bienfaisante de la grande-duchesse Hélène. - Milutine adjoint du ministre de l'intérieur.Dans nos longues études sur la Russie, nous avons maintes fois été obligé de constater combien de tergiversations et d'atermoiements, combien d'inconséquences et de contradictions avaient entravé les effets des meilleures réformes.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Cit. : "Si je n'avais consulté que mes forces et mon état de santé, je ne me serais pas risqué à prendre la parole, ce soir, devant vous. Mais je n'ai pas voulu me dérober à l'honneur de présider cette première réunion, - ne fût-ce que pour ne point paraître reculer devant les appréhensions, non justifiées, j'espère, des plus timides de nos amis..."
    La haine des socialistes comme des gauchistes, venant d'un député de droite en ce début de vingtième siècle, M. Leroy-Beaulieu, est-elle pour vous surprenante ? Non sans doute, mais aujourd'hui sûrement l'est-elle encore moins. Quand le socialisme de jadis rappelle l'immobilisme de nos temps actuels, alors comme ce cher député, nous aurions peut-être eu nous aussi tendance à infléchir sans ambages notre pensée en ce sens : antisocialiste !
    Format professionnel électronique © Ink Book édition.

  • Extrait : "L'Europe compte cinq puissances continentales : trois d'entre elles ont formé une alliance qui ne saurait viser que les 2 autres. À l'alliance des trois, les deux puissances tenues à l'écart doivent-elles opposer une alliance à deux ?..."

empty